Menu
RSS
A+ A A-

Libye: nouveaux affrontements dans la région pétrolière

prix du petrole benghazi (libye)Benghazi: Après plusieurs mois de calme, des affrontements ont repris mercredi dans la région pétrolière de la Libye, où des groupes armés tentent de reconquérir des installations passées sous le contrôle des autorités basées dans l'est du pays, selon des sources militaires.
L'offensive a été lancée par une alliance hétéroclite de milices, les Brigades des Révolutionnaires de Benghazi (BRB), généralement d'orientations islamistes, qui ont été rejointes par des tribus de l'est.

Elles s'opposent aux forces commandées par le maréchal controversé Khalifa Haftar, lié au gouvernement parallèle basé dans l'est qui conteste l'autorité du gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli.

Ces forces s'étaient emparées en septembre des quatre principaux sites pétroliers du nord-est -- Zoueitina, Brega, Ras Lanouf et Al-Sedra -- qui assuraient l'essentiel des exportations libyennes d'or noir. Ces terminaux étaient jusqu'alors contrôlés par la milice des Gardes des installations pétrolières (GIP), alliée au GNA.

Des informations contradictoires ont été fournies sur l'évolution de la situation mercredi.

Il n'y a eu, jusqu'à présent, aucun affrontement direct sur le terrain avec les assaillants qui ont atteint ce matin la petite ville de Ben Jawad, a indiqué à l'AFP le colonel Moftah al-Magarief, chef des Gardes des installations pétrolières, sous le commandement du maréchal Haftar.

Nos forces ont érigé une barrière de défense aux limites de Ras Lanouf, à 40 kilomètres à l'est des positions où se trouvent les forces des Brigades de Benghazi, selon lui. Nous affirmons que tous les champs et ports pétroliers sont toujours sous le contrôle de nos forces, a ajouté le colonel Magarief.

Un ingénieur travaillant au port pétrolier d'al-Sedra a indiqué qu'un avion des forces Haftar avait bombardé une colonne de véhicules militaires des Brigades de Benghazi alors qu'ils tentaient d'entrer. Depuis quelques heures, les Brigades de Benghazi nous ciblaient avec des roquettes Grad, a-t-il dit.

Un assaut des BRB a également été repoussé à Ben Jawad, selon le colonel al-Magarief.

Le gouvernement d'union a affirmé mercredi soir n'avoir aucun lien avec l'escalade militaire dans la zone du Croissant pétrolier, assurant que toutes les informations diffusées par les médias selon lesquelles il aurait donné des instructions ou des ordres à une quelconque force de se diriger vers cette zone sont dénuées de tout fondement.

Dans un communiqué, le GNA met en garde tous ceux qui sont impliqués dans ce conflit armé, leur faisant endosser la responsabilité des conséquences de ces affrontements et les appelant à faire prévaloir l'intérêt de la patrie et du peuple.

Le GNA a rappelé aux Libyens que le pétrole est leur seule source de revenu qu'il faut à tout prix mettre à l'abri des conflits politiques.

Les zones pétrolières ne doivent pas être un champ de bataille, conclut le communiqué.

En proie au chaos et aux divisions depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye a un besoin pressant de relancer son secteur pétrolier, sa principale ressource économique. Sa production de brut a été divisée par cinq depuis 2010, alors que le pays dispose des plus importantes réserves pétrolières d'Afrique (estimées à 48 milliards de barils).

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 22 octobre 2018 à 21:50

Le pétrole, en petite hausse, peine à anticiper l'issue de l…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en petite hausse lundi alors que le marché tentait de prédire les potentiels...

lundi 22 octobre 2018 à 20:09

Les prix des carburants refluent en France

Paris: Les prix des carburants routiers ont reflué la semaine dernière après leurs hausses récentes, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 22 octobre 2018 à 16:26

Le pétrole recule, le marché hésite face aux tensions améric…

Londres: Les cours du pétrole effaçaient lundi en cours d'échanges européens leurs gains du début de séance alors que le marché peine...

lundi 22 octobre 2018 à 12:16

Le pétrole monte, les tensions entre Ryad et Washington inqu…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a évoqué "des mensonges...

lundi 22 octobre 2018 à 11:11

Pétrole: l'Arabie saoudite n'a "aucune intention" …

Moscou: L'Arabie saoudite n'a "aucune intention" de mettre en place un embargo sur le pétrole comme en 1973, a déclaré lundi le...

vendredi 19 octobre 2018 à 21:44

Le pétrole remonte, mais glisse sur la semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés vendredi sans empêcher une glissade sur la semaine, dans un contexte...

vendredi 19 octobre 2018 à 16:15

Le pétrole remonte, mais des prévisions de demande en baisse…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens sans effacer leurs lourdes pertes de la semaine dans un marché...

vendredi 19 octobre 2018 à 12:44

Le pétrole remonte, mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens sans effacer leurs lourdes pertes de la semaine dans un...

vendredi 19 octobre 2018 à 09:12

Norvège: la production de pétrole chute en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a fortement reculé en septembre en raison de travaux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

Le mercredi 26 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde". Quel est le rôle de cette organisation ?

Lire la suite