Menu
A+ A A-

Les compagnies pétrolières russes soutiennent une baisse de production

prix du petrole MoscouMoscou: Les autorités russes ont indiqué mercredi s'être assurées du soutien des compagnies pétrolières pour baisser la production de concert avec l'Opep, sans apporter de précisions sur les modalités pratiques d'une telle mesure.
Toutes les compagnies ont soutenu nos propositions pour limiter le niveau de production, a indiqué un représentant du ministère de l'Energie, cité par les agences russes à l'issue d'une réunion entre le ministre Alexandre Novak et les industriels du secteur.

Tout le monde soutient le ministère, a abondé le patron du groupe Novatek, Leonid Mikhelson, cité par l'agence Interfax.

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) se sont mis d'accord le 30 novembre pour réduire leur production de 1,2 million de barils par jour. Ils ont aussi convaincu des pays producteurs non-membres du cartel, comme la Russie, de participer à cet effort, un élément essentiel pour rééquilibrer le marché et mettre fin à une période de prix bas aux conséquences économiques dramatiques pour nombre d'entre eux.

La rencontre entre M. Novak et les industriels intervient alors que le ministre doit participer samedi à Vienne à une réunion entre l'OPEP et les pays non membres du cartel. Elle n'a cependant pas répondu à toutes les interrogations du marché concernant la manière dont Moscou compte appliquer la baisse de production de 300.000 barils par jour promise pour le premier semestre, alors que la plupart des producteurs russes sont privés.

Il n'y a eu aucune recommandation. Aucune décision n'a été prise, a indiqué le directeur général du groupe Loukoïl, Vaguit Alekperov.

Lundi, M. Alekperov avait prévenu qu'une baisse de production ne pourrait pas intervenir avant le deuxième trimestre, car il n'y a pas de vanne pour arrêter la production. Selon lui, il faut pour cela réduire la production sur les forages les moins rentables.

Le patron de Transneft, Nikolaï Tokarev, avait lui jugé lundi une baisse possible à partir de mars car mettre des puits à l'arrêt en période de grand froid risque de les endommager.

Atténuant la portée de la réduction proposée, l'offre russe se trouve cet automne à des niveaux record pour la période post-soviétique, à 11,2 millions de barils par jour. Réduite de 300.000 barils par jour, elle restera supérieure à son niveau du printemps.

Et le marché pétrolier se montre d'autant plus prudent que Moscou n'a pas toujours, dans le passé, tenu ses promesses faites à l'OPEP.

(c) AFP

Commenter Les compagnies pétrolières russes soutiennent une baisse de production


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mardi 02 juillet 2019

    Pétrole: l'Opep et la Russie scellent leurs fiançailles

    Vienne: Demande morose et boom du schiste américain lui ont forcé la main: l'Opep a formalisé mardi ses fiançailles avec la Russie...

    dimanche 30 juin 2019

    Poutine et Ben Salman d'accord pour prolonger l'accord Opep+…

    Osaka (Japon): La Russie et l'Arabie saoudite se sont accordées sur une prolongation de six à neuf mois de l'accord de réduction de la production de...

    lundi 10 juin 2019

    La Russie voit 'de grands risques de surproduction' de pétro…

    Moscou: La Russie a indiqué lundi, lors d'une rencontre avec l'Arabie saoudite, voir "de grands risques de surproduction" de pétrole dans le...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    dimanche 21 juillet 2019

    Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier (…

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé l'arrêt des exportations depuis le terminal pétrolier de Zawiya (ouest), après la...

    vendredi 12 juillet 2019

    L'AIE maintient sa perspective d'un marché pétrolier excéden…

    Paris: La récente décision de l'Opep de prolonger l'accord de production "ne change pas la perspective" d'un marché pétrolier excédentaire, estime l'Agence...

    lundi 01 juillet 2019

    L'Opep va prolonger sa baisse de production, poussée par le …

    Vienne: L'Opep et ses alliés, réunis à Vienne, ont fait bloc lundi derrière la proposition russo-saoudienne de prolonger de neuf mois les...

    lundi 01 juillet 2019

    L'Opep en passe de prolonger sa baisse de production

    Vienne: L'Opep et ses alliés, menés par la Russie, se retrouvent lundi à Vienne, où ils devraient maintenir le cap des limitations...

    dimanche 30 juin 2019

    Poutine et Ben Salman d'accord pour prolonger l'accord Opep+…

    Osaka (Japon): La Russie et l'Arabie saoudite se sont accordées sur une prolongation de six à neuf mois de l'accord de réduction de la production de...

    samedi 22 juin 2019

    En Angola, grand ménage dans le pétrole pour relancer la pro…

    Luanda: La production de pétrole en Angola a chuté en 2018 à son plus bas niveau en dix ans. Mais le président...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 24 juillet 2019 à 00:02

    Le franco-américain TechnipFMC remporte un contrat géant en …

    Paris: Le groupe d'ingénierie pétrolière TechnipFMC a annoncé mardi avoir remporté un contrat "majeur" de 7,6 milliards de dollars auprès du numéro...

    mardi 23 juillet 2019 à 21:41

    Le pétrole porté par l'espoir d'avancées dans les négociatio…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mardi, profitant en fin de séance d'informations de presse sur la...

    mardi 23 juillet 2019 à 15:27

    Les prix du pétrole en baisse sur fond de tensions commercia…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, après avoir été stables une bonne partie de la journée...

    mardi 23 juillet 2019 à 12:23

    Le pétrole se stabilise malgré les tensions avec l'Iran

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi matin, alors que les tensions dans le détroit d'Ormuz restaient élevées.

    lundi 22 juillet 2019 à 21:14

    La montée des tensions dans le Golfe persique fait grimper l…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par la montée des tensions dans le détroit d'Ormuz...

    lundi 22 juillet 2019 à 16:06

    Perspectives en berne pour les cours du pétrole

    Londres: Le sentiment s'est brutalement détérioré ces derniers jours sur le marché pétrolier, où fonds spéculatifs, producteurs et traders adoptent une position...

    lundi 22 juillet 2019 à 14:44

    BP s'associe à Bunge dans les biocarburants au Brésil

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé lundi se renforcer dans le marché des biocarburants au travers d'une co-entreprise au...

    lundi 22 juillet 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont augmenté dans leur globalité la semaine dernière, avec une hausse plus marquée pour le...

    lundi 22 juillet 2019 à 12:06

    Le pétrole grimpe après l'accroissement des tensions avec l…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient lundi, aidés par les tensions avec l'Iran, dans un marché qui reste cependant prudent du fait...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 10 juillet 2019 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite