Menu
A+ A A-

BP valide un investissement massif dans le Golfe du Mexique

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier britannique BP a donné jeudi son feu vert à un nouvel investissement massif dans un projet de plateforme pétrolière dans le Golfe du Mexique d'une valeur totale de 9 milliards de dollars.
BP valide l'un de ses plus grands projets récents qui plus est dans une région marquée par la catastrophique marée noire de 2010 qui a occasionné un coût chiffré à plus de 60 milliards de dollars pour le groupe.

Dans un communiqué, la société britannique estime que ce nouveau projet montre l'engagement de long terme dans le pays malgré la faiblesse actuelle des prix du pétrole, qui a contraint le secteur pétrolier à réaliser des coupes franches dans leurs investissements.

Ce projet, baptisé Mad Dog Phase 2, prévoit la construction d'une nouvelle plateforme en mer sur un site déjà exploité par BP, qui permettra de produire 140.000 barils de brut par jour à partir de fin 2021.

Elle entraînera une augmentation de 50% la production de BP dans la région du Golfe du Mexique, qui est passée à 249.000 barils par jour en 2015.

Cette plateforme se situera à proximité de la première plateforme exploitée depuis 2005 dans le cadre du projet Mad Dog et à environ 300 kilomètres au sud de la Nouvelle-Orléans.

BP détient 60,5% de la concession, aux côtés du groupe minier anglo-australien BHP Billiton (23,9%) et d'une filiale de l'américain Chevron (15,6%).

Après avoir envisagé il y a quelques années de lancer ce dessein, ces sociétés avaient été contraintes en 2013 de réévaluer le projet qui s'était révélé trop onéreux.

Son coût a ainsi été réduit de 60% pour tomber à 9 milliards de dollars et BP précise que le projet devrait être rentable si les prix du pétrole restent à leurs niveaux actuels ou même en dessous.

Cette annonce montre que ces grands projets en eaux profondes peuvent être encore rentables dans un contexte de prix du pétrole faible aux Etats-Unis, s'ils sont conçus de manière intelligente et efficacement, a expliqué dans le communiqué le patron de BP Bob Dudley.

Le groupe britannique précise enfin que BHP Billiton et Chevron doivent encore rendre leur décision finale sur le projet.

(c) AFP

Commenter BP valide un investissement massif dans le Golfe du Mexique


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP: le bénéfice trimistriel frôle les 3 milliards de dollars

    mardi 30 avril 2019

    Londres: Le géant pétrolier BP a vu son bénéfice net grimper de 19% au premier trimestre, soutenu par une hausse de sa production et une réduction de ses dédommagements relatifs à la marée noire du Golfe du Mexique de 2010.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2019 à 12:26

    Le pétrole hésite, entre tensions commerciales et risque géo…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi sans entrain en cours d'échanges européens alors que les investisseurs s'inquiétaient à la fois du...

    mardi 21 mai 2019 à 06:40

    Le pétrole orienté à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, après que Ryad eut appelé à prolonger un accord...

    lundi 20 mai 2019 à 21:54

    Le pétrole hésite à la clôture, l'Arabie saoudite veut pours…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé en ordre dispersé lundi après un appel de l'Arabie saoudite à prolonger un...

    lundi 20 mai 2019 à 13:21

    Frets maritimes: les frets secs grimpent, les pétroliers sta…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont grimpé la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers sont restés...

    lundi 20 mai 2019 à 12:45

    Le pétrole grimpe, l'Arabie saoudite campe sur ses positions…

    Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens après un appel de l'Arabie saoudite à prolonger l'accord de limitation...

    lundi 20 mai 2019 à 11:41

    Les prix des carburants se maintiennent à un niveau élevé

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises se sont maintenus à un niveau élevé la semaine dernière, après 6 mois de...

    lundi 20 mai 2019 à 05:59

    Le pétrole grimpe en Asie, après la réunion de l'Opep

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, en raison des tensions au Moyen-Orient et de l'engagement...

    samedi 18 mai 2019 à 03:00

    L'Argentine attribue 18 zones maritimes à l'exploration de g…

    Buenos aires: Le gouvernement argentin a attribué 18 zones maritimes à de grandes entreprises pour qu'elles en explorent les éventuelles ressources pétrolières...

    vendredi 17 mai 2019 à 12:11

    Le pétrole dopé sur la semaine par les tensions géopolitique…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, en nette hausse sur la semaine alors que les tensions géopolitiques...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 1 mai 2019 Le secteur pétrolier a flanché du fait d'un net recul des cours du pétrole dans la foulée de la publication d'un bond des stocks américains. BP a perdu 1,25% et Royal Dutch Shell 1,44%.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite