Menu
A+ A A-

BP valide un investissement massif dans le Golfe du Mexique

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier britannique BP a donné jeudi son feu vert à un nouvel investissement massif dans un projet de plateforme pétrolière dans le Golfe du Mexique d'une valeur totale de 9 milliards de dollars.
BP valide l'un de ses plus grands projets récents qui plus est dans une région marquée par la catastrophique marée noire de 2010 qui a occasionné un coût chiffré à plus de 60 milliards de dollars pour le groupe.

Dans un communiqué, la société britannique estime que ce nouveau projet montre l'engagement de long terme dans le pays malgré la faiblesse actuelle des prix du pétrole, qui a contraint le secteur pétrolier à réaliser des coupes franches dans leurs investissements.

Ce projet, baptisé Mad Dog Phase 2, prévoit la construction d'une nouvelle plateforme en mer sur un site déjà exploité par BP, qui permettra de produire 140.000 barils de brut par jour à partir de fin 2021.

Elle entraînera une augmentation de 50% la production de BP dans la région du Golfe du Mexique, qui est passée à 249.000 barils par jour en 2015.

Cette plateforme se situera à proximité de la première plateforme exploitée depuis 2005 dans le cadre du projet Mad Dog et à environ 300 kilomètres au sud de la Nouvelle-Orléans.

BP détient 60,5% de la concession, aux côtés du groupe minier anglo-australien BHP Billiton (23,9%) et d'une filiale de l'américain Chevron (15,6%).

Après avoir envisagé il y a quelques années de lancer ce dessein, ces sociétés avaient été contraintes en 2013 de réévaluer le projet qui s'était révélé trop onéreux.

Son coût a ainsi été réduit de 60% pour tomber à 9 milliards de dollars et BP précise que le projet devrait être rentable si les prix du pétrole restent à leurs niveaux actuels ou même en dessous.

Cette annonce montre que ces grands projets en eaux profondes peuvent être encore rentables dans un contexte de prix du pétrole faible aux Etats-Unis, s'ils sont conçus de manière intelligente et efficacement, a expliqué dans le communiqué le patron de BP Bob Dudley.

Le groupe britannique précise enfin que BHP Billiton et Chevron doivent encore rendre leur décision finale sur le projet.

(c) AFP

Commenter BP valide un investissement massif dans le Golfe du Mexique


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP vend tous ses actifs en Alaska pour 5,6 milliards USD et quitte l'Etat

    mardi 27 août 2019

    Washington: BP a annoncé mardi avoir vendu tous ses actifs en Alaska à l'Américain Hilcorp pour 5,6 milliards de dollars, marquant le départ du géant pétrolier britannique de cet Etat après quelque 60 ans de présence.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 18 septembre 2019 à 12:56

    Le pétrole baisse mais reste soutenu par le risque élevé en …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, alors que les investisseurs suivent de près l'évolution de l'approvisionnement...

    mercredi 18 septembre 2019 à 10:39

    Loukoïl met en garde contre l'achat de pétrole... sur Instag…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Loukoïl a mis en garde ses clients contre de fausses offres d'achat de pétrole diffusées sur le...

    mardi 17 septembre 2019 à 21:46

    Suspendu à la production saoudienne, le pétrole se replie ap…

    Cours de clôture: Le prix du brut new-yorkais, qui avait flambé lundi après les attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie saoudite...

    mardi 17 septembre 2019 à 18:11

    Le prix du baril de brut chute sur des espoirs de reprise de…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mardi après des informations de presse indiquant que la production saoudienne pourrait être rétablie d'ici deux...

    mardi 17 septembre 2019 à 17:40

    La production d'Aramco de retour à la normale plus vite que …

    Londres: La production pétrolière saoudienne, réduite de moitié après les attaques du week-end, retrouvera un niveau normal dans deux ou trois semaines...

    mardi 17 septembre 2019 à 17:33

    Le baril de brut perd plus de 6%, espoirs de reprise de la p…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mardi après des informations de presse indiquant que la production saoudienne pourrait être rétablie d'ici deux...

    mardi 17 septembre 2019 à 12:03

    La moitié de la production saoudienne suspendue indisponible…

    Dubaï: Quelque trois millions de barils de pétrole saoudien par jour resteront indisponibles pendant un mois, soit environ la moitié de la...

    mardi 17 septembre 2019 à 11:15

    Le pétrole baisse légèrement, incertitude après l'attaque en…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, dans un contexte incertain après l'explosion des cours la veille...

    mardi 17 septembre 2019 à 09:18

    Les cours du pétrole peinent à refluer après les attaques en…

    Tokyo: Les cours du pétrole n'étaient qu'en très léger recul mardi, après avoir décollé lundi en raison des attaques contre des installations...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite