Menu
A+ A A-

Russie: toutes les compagnies pétrolières invitées à baisser leur production

prix du petrole MoscouMoscou: Toutes les compagnies pétrolières russes seront invitées à participer à égalité à la baisse de production que veut appliquer la Russie avec les pays de l'Opep pour soutenir les prix, a indiqué jeudi le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak.
L'idée est que cela doit s'appliquer à tout le monde avec la même proportion, je pense que tous nos groupes vont participer, a déclaré Alexandre Novak, cité par les agences russes, précisant que les détails restaient à discuter avec les entreprises.

Après des mois de dissensions, les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) se sont mis d'accord mercredi à Vienne pour réduire leur production pour la première fois depuis 2008.

La Russie, non membre du cartel mais l'un des premiers producteurs mondiaux, s'est dite prête à participer avec une baisse par étape de 300.000 barils par jour au cours du premier semestre.

M. Novak a précisé jeudi que cette diminution se ferait à partir du niveau de production de novembre-décembre, soit environ 11,2 millions de barils par jour.

Il s'agit d'un niveau record atteint récemment grâce à la mise en place de nouveaux projets, financés quand le baril valait plus de 100 dollars, ainsi qu'à la mise en oeuvre de nouvelles techniques de forage prolongeant la durée d'exploitation de gisements en fin de vie.

Des analystes jugent également que les entreprises du secteur ont pu accélérer leurs cadences pour se préparer à un éventuel accord avec l'OPEP.

Avec une baisse de 300.000 barils par jour, l'offre russe reviendra à 10,9 millions de barils par jour, soit plus que le niveau déjà record du printemps, quand la Russie avait tenté sans succès de se mettre d'accord avec l'OPEP sur un gel de production.

Les pertes s'annoncent donc limitées pour les entreprises alors que les gains sont potentiellement considérables pour le pays qui sort à peine de deux ans de récession économique due à la chute des prix des hydrocarbures et aux sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne.

Si le baril se maintient à plus de 50 dollars, cela pourrait réduire d'au moins un tiers le déficit budgétaire prévu l'an prochain malgré des coupes drastiques dans les dépenses. Le président Vladimir Poutine disposerait de marges de manoeuvre supplémentaires alors que son mandat s'achève début 2018.

(c) AFP

Commenter Russie: toutes les compagnies pétrolières invitées à baisser leur production


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    lundi 14 octobre 2019

    La Russie et l'Arabie saoudite scellent leur entente pétroli…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont scellé lundi leur entente pétrolière et prôné une coopération renforcée tous azimuts, à l'occasion d'une...

    lundi 14 octobre 2019

    Pétrole: Moscou et Ryad signent la charte de coopération 'Op…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont signé lundi la charte de coopération "Opep+", appellation rassemblant les 14 pays du cartel et...

    mardi 08 octobre 2019

    La Russie table sur un baril de pétrole à 50 dollars à moyen…

    Moscou: La Russie, toujours très dépendante des hydrocarbures, table à moyen terme sur un baril de pétrole à 50 dollars, a déclaré...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    lundi 14 octobre 2019

    La Russie et l'Arabie saoudite scellent leur entente pétroli…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont scellé lundi leur entente pétrolière et prôné une coopération renforcée tous azimuts, à l'occasion d'une...

    lundi 14 octobre 2019

    Pétrole: Moscou et Ryad signent la charte de coopération 'Op…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont signé lundi la charte de coopération "Opep+", appellation rassemblant les 14 pays du cartel et...

    jeudi 10 octobre 2019

    Fort recul de la production de pétrole de l'Arabie saoudite …

    Paris: L'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a enregistré un fort recul de sa production au mois de septembre, dû principalement...

    jeudi 03 octobre 2019

    Pétrole: l'Arabie saoudite a 'stabilisé' sa production après…

    Moscou: L'Arabie saoudite a affirmé jeudi avoir pleinement retrouvé sa capacité de production antérieure à l'attaque contre ses installations pétrolières mi-septembre, tout...

    mercredi 02 octobre 2019

    Pétrole: Moscou va pleinement respecter les quotas de l'Opep…

    Moscou: La Russie va pleinement remplir en octobre l'accord de réduction de la production de pétrole conclu par l'Organisation des pays producteurs...

    lundi 30 septembre 2019

    La production de l'Opep au plus bas depuis 2011 après les at…

    Londres: La production de pétrole de l'Opep est tombée en septembre à un plus bas de huit ans en raison des attaques...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 20 octobre 2019 à 14:54

    L'introduction en Bourse dépend des 'conditions du marché' (…

    Dubaï: L'introduction en Bourse dépendra des "conditions du marché", a affirmé dimanche le géant pétrolier saoudien après l'annonce d'un nouveau report de...

    vendredi 18 octobre 2019 à 21:52

    Le pétrole lesté par le ralentissement de la croissance chin…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi, rattrapés en fin de semaine par les inquiétudes sur la...

    vendredi 18 octobre 2019 à 12:11

    Le pétrole stable dans un marché calme

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché calme au lendemain de données sur les...

    jeudi 17 octobre 2019 à 22:31

    Aramco va repousser le lancement officiel de son entrée en B…

    New York: Le géant pétrolier saoudien Aramco va repousser le lancement officiel de son entrée en Bourse, prévu le 20 octobre, a...

    jeudi 17 octobre 2019 à 22:06

    Le pétrole en hausse après un rapport contrasté sur les stoc…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi après la publication d'un rapport contrasté sur les réserves de...

    jeudi 17 octobre 2019 à 18:10

    ExxonMobil, accusé d'avoir minimisé le risque financier lié …

    New York: ExxonMobil a-t-il trompé les investisseurs et délibérément sous-estimé les risques financiers liés au changement climatique? Un juge new-yorkais vient de...

    jeudi 17 octobre 2019 à 18:08

    USA: le ralentissement des raffineries fait bondir les stock…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont bondi la semaine dernière aux Etats-Unis, les raffineries ayant fortement ralenti leur cadence au...

    jeudi 17 octobre 2019 à 17:30

    Le pétrole stable malgré des stocks américains plus importan…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, après un bref accès de faiblesse à la publication des...

    jeudi 17 octobre 2019 à 12:06

    Le pétrole proche de l'équilibre, soutenu par l'accord sur l…

    Londres: Les prix du pétrole s'affichaient proches de leurs niveaux de la veille jeudi en cours d'échanges européens, dans l'attente des chiffres...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 9 octobre 2019 Le groupe pétrolier saoudien Aramco est en bonne voie de renouer d'ici la fin novembre avec sa capacité de production maximale de 12 millions de barils par jour, a déclaré mercredi son directeur général, Amin Nasser.

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite