Menu
A+ A A-

Russie: toutes les compagnies pétrolières invitées à baisser leur production

prix du petrole MoscouMoscou: Toutes les compagnies pétrolières russes seront invitées à participer à égalité à la baisse de production que veut appliquer la Russie avec les pays de l'Opep pour soutenir les prix, a indiqué jeudi le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak.
L'idée est que cela doit s'appliquer à tout le monde avec la même proportion, je pense que tous nos groupes vont participer, a déclaré Alexandre Novak, cité par les agences russes, précisant que les détails restaient à discuter avec les entreprises.

Après des mois de dissensions, les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) se sont mis d'accord mercredi à Vienne pour réduire leur production pour la première fois depuis 2008.

La Russie, non membre du cartel mais l'un des premiers producteurs mondiaux, s'est dite prête à participer avec une baisse par étape de 300.000 barils par jour au cours du premier semestre.

M. Novak a précisé jeudi que cette diminution se ferait à partir du niveau de production de novembre-décembre, soit environ 11,2 millions de barils par jour.

Il s'agit d'un niveau record atteint récemment grâce à la mise en place de nouveaux projets, financés quand le baril valait plus de 100 dollars, ainsi qu'à la mise en oeuvre de nouvelles techniques de forage prolongeant la durée d'exploitation de gisements en fin de vie.

Des analystes jugent également que les entreprises du secteur ont pu accélérer leurs cadences pour se préparer à un éventuel accord avec l'OPEP.

Avec une baisse de 300.000 barils par jour, l'offre russe reviendra à 10,9 millions de barils par jour, soit plus que le niveau déjà record du printemps, quand la Russie avait tenté sans succès de se mettre d'accord avec l'OPEP sur un gel de production.

Les pertes s'annoncent donc limitées pour les entreprises alors que les gains sont potentiellement considérables pour le pays qui sort à peine de deux ans de récession économique due à la chute des prix des hydrocarbures et aux sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne.

Si le baril se maintient à plus de 50 dollars, cela pourrait réduire d'au moins un tiers le déficit budgétaire prévu l'an prochain malgré des coupes drastiques dans les dépenses. Le président Vladimir Poutine disposerait de marges de manoeuvre supplémentaires alors que son mandat s'achève début 2018.

(c) AFP

Commenter Russie: toutes les compagnies pétrolières invitées à baisser leur production


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    jeudi 24 janvier 2019

    Pas de réunion d'urgence prévue par l'OPEP+ sur le chaos au …

    Moscou: Personne n'a proposé la tenue d'une réunion extraordinaire de l'OPEP et de ses partenaires non membres de l'OPEP sur le chaos...

    jeudi 24 janvier 2019

    Les États-Unis vont pomper plus de pétrole que la Russie et …

    Selon le rapport de Rystad, les États-Unis devraient produire plus de pétrole que la Russie et l'Arabie saoudite réunies d'ici 2025.

    mercredi 23 janvier 2019

    Une guerre des prix du pétrole avec les États-Unis nuirait à…

    Davos: La Russie ne devrait pas essayer de réduire la production américaine de schiste avec une guerre des prix du pétrole, car...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    jeudi 21 février 2019

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    mercredi 13 février 2019

    La prochaine grande crise de l'OPEP

    OPEP: L'OPEP réussit dans une certaine mesure à sortir d'un autre ralentissement du marché pétrolier, mais à moyen terme, le cartel fait face...

    mardi 12 février 2019

    L'Opep a nettement limité sa production de pétrole en janvie…

    Paris: L'Opep a encore fortement réduit sa production en janvier, avec un effort marqué de l'Arabie saoudite, conformément à ses engagements pour...

    lundi 11 février 2019

    Pétrole: marché à l'équilibre au 1er trimestre 2019 (Emirats…

    Dubaï: Le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, Suheil al-Mazrouei, a dit lundi s'attendre à ce que l'offre et la demande...

    jeudi 07 février 2019

    Total: La production dépassera 3 millions de barils par jour…

    Paris: Total a publié jeudi des résultats 2018 portés par la hausse des prix du pétrole et a fait savoir que sa...

    jeudi 31 janvier 2019

    L'Opep a réduit son offre en janvier, Arabie saoudite en têt…

    Londres: L'offre de pétrole de l'Opep a enregistré en janvier sa plus forte baisse depuis deux ans, montre jeudi une enquête de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 février 2019 à 22:06

    Les cours du pétrole touchent un pic de trois mois, le comme…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi dans le sillage d'espoirs d'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et...

    vendredi 22 février 2019 à 12:08

    Le pétrole rebondit, pris entre l'Opep et les Etats-Unis

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le marché peinait à trouver un équilibre entre une...

    vendredi 22 février 2019 à 04:38

    Le pétrole continue de reculer en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer vendredi en Asie, plombés par une hausse plus forte que prévue des réserves américaines...

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite