Menu
RSS
A+ A A-

Petrobras: les procureurs menacent de démissionner face aux intimidations du Parlement

prix du petrole brasiliaBrasilia: Les procureurs brésiliens en charge de l'enquête sur le tentaculaire scandale de corruption Petrobras ont publiquement menacé mercredi de démissionner collectivement si le parlement approuvait des projets d'intimidation de la magistrature.
Les procureurs dénoncent un projet de loi qui permettrait de les accuser d'abus d'autorité dans l'exercice de leurs fonctions, visant selon eux à les museler pour instaurer une dictature de la corruption.

Nous démissionnerons collectivement si cette proposition d'intimidation des juges et procureurs était votée et promulguée par le président du Brésil Michel Temer, a déclaré le procureur Carlos dos Santos lors d'une conférence de presse collective à Curitiba (sud) où l'enquête PetroBras est centralisée.

L'approbation de ce projet de loi marquerait le début de la fin de l'enquête (..). Ce ne serait plus possible de travailler si cette loi d'intimidation était approuvée, a renchéri le coordinateur des procureurs de l'enquête PetroBras, Deltan Dallagnol.

La réaction outrée des procureurs de Curitiba est intervenue quelques heures après l'approbation mercredi à l'aube par les députés d'un projet de loi de lutte contre la corruption élaboré à l'origine par leurs soins et appuyé par deux millions de signature, mais qui a été dénaturé par de nombreux amendements.

Les députés ont en particulier ajouté un amendement prévoyant de punir de deux ans d'emprisonnement les abus d'autorité des procureurs et juges dans l'exercice de leurs fonctions.

Le procureur Dalagnol a dénoncé ces manoeuvres intervenant au moment où les enquêteurs se rapprochent des cercles du pouvoir. L'objectif de stopper l'hémorragie. Il existe un évident conflit d'intérêt entre ce que veut la société et ce que le parlement veut, une dictatures de la corruption, a-t-il lancé.

L'enquête sur les détournement de fonds de PetroBras a mis à jour un vaste système de corruption autour du géant étatique pétrolier brésilien qui fait trembler toute la classe politique brésilienne sur ses bases.

Les marchés de sous-traitance octroyés par PetroBras aux plus grands groupes de BTP du pays était systématiquement surfacturés de 1 à 5% avec la complicité de dirigeants de l'entreprise nommés par les principaux partis de l'ancienne coalition au pouvoir, dont le PMDB de l'actuel président Michel Temer.

Une partie des commissions occultes versées lors de ces opérations frauduleuses étaient reversées sous formes de pots-de-vin à des dizaines d'homme politiques pour financer leur campagnes électorales.

PetroBras a évalué en 2014 à deux milliards de dollars ses pertes liées à ces opérations frauduleuses. Les enquêteurs chiffrent pour leur part le préjudice total à environ 12 milliards de dollars au taux actuel.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

Petrobras: le président brésilien favorable à Monteiro comme nouveau PDG

samedi 02 juin 2018

Brasilia: Le président brésilien Michel Temer s'est dit favorable à ce que le directeur financier et président intérimaire de Petrobras, Ivan Monteiro, prenne la tête du groupe pétrolier après la démission de Pedro Parente, fragilisé par des grèves des transporteurs...


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 juin 2018 à 21:40

Le pétrole porté par de nouvelles spéculations sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, portés par de nouvelles spéculations à quelques jours d'une réunion très surveillée...

lundi 18 juin 2018 à 17:16

Combats en Libye: pertes "catastrophiques" dans le…

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a fait état lundi de "pertes catastrophiques" après la destruction de deux réservoirs dans...

lundi 18 juin 2018 à 16:57

La consommation de carburants baisse de 4,5% en mai (Ufip)

Paris: La consommation de carburants routiers en France a baissé de 4,5% en mai sur un an, avec une chute plus prononcée...

lundi 18 juin 2018 à 16:39

Le repli des prix des carburants se poursuit en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-services françaises ont reculé de quelques fractions de centime la semaine dernière, poursuivant le...

lundi 18 juin 2018 à 16:31

Le pétrole monte, l'Opep prend le pas sur la guerre commerci…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens à quelques jours d'une réunion de l'Opep et malgré les craintes...

lundi 18 juin 2018 à 12:28

Les prix du pétrole divergent, entre guerre commerciale et O…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens alors que le WTI américain subissait les menaces de sanctions chinoises...

lundi 18 juin 2018 à 07:34

Le pétrole continue de plonger en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de plonger en Asie lundi, les marchés s'attendant à une hausse des quotas de production lors...

vendredi 15 juin 2018 à 21:32

Le pétrole chute, redoutant une escalade des sanctions comme…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement reculé vendredi, après une nouvelle brusque escalade des tensions commerciales entre Washington et...

vendredi 15 juin 2018 à 16:12

Le pétrole recule, l'Opep se divise

Londres: Les cours du pétrole creusaient leurs pertes sur la semaine vendredi en cours d'échanges européens alors que les désaccords entre membres...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite