Logo

Le pétrole grimpe, l'Opep va limiter sa production

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi en fin d'échanges européens après l'annonce par l'Opep d'un accord pour limiter sa production.
Vers 17H05 GMT (18H05 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 50,10 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 3,72 dollars par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance gagnait 3,92 dollars à 49,15 dollars.

En séance, les cours ont atteint leur plus haut niveau en un mois, à 50,46 dollars pour le Brent et à 49,37 dollars pour le WTI.

Les cours de l'or noir ont accentué leur hausse alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) s'est engagée mercredi à réduire sa production de 1,2 million de barils par jour (mbj).

Réuni à Vienne, le cartel a donc validé l'accord annoncé fin septembre, le précisant en portant le plafond de sa production à 32,5 mbj.

Parallèlement, "la Fédération russe s'est déjà engagée à réduire de 300.000 barils" par jour (b/j) sa production, soit la moitié des 600.000 b/j de réduction demandés aux membres extérieurs au cartel, a ajouté le ministre qatari de l'Energie Mohammed Saleh al-Sada, qui préside la conférence de l'OPEP.

Pour les analystes, il s'agissait surtout pour le cartel de montrer qu'il pouvait encore parvenir à une entente, malgré les tensions géopolitiques entre ses membres.

"Le cartel a montré un front uni, et c'est ce qui compte", se félicitait Naeem Aslam, analyste de Think Markets.

"Reste à voir les détails. Nous devons croire sur parole que la Russie fera reculer sa production de 300.000 b/j, et nous ne savons pas encore s'il s'agit d'un recul par rapport aux niveaux actuels ou par rapport à la hausse attendue en 2017", se demandait pour sa part Neil Wilson, analyste chez ETX Capital.

L'OPEP a annoncé que l'accord serait effectif à partir du 1er janvier 2017.

(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe, l'Opep va limiter sa production


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.