Menu
RSS
A+ A A-

Opep: toutes les options sont sur la table

prix du petrole vienneVienne: Les membres de l'Opep vont discuter de toutes les options à leur disposition mercredi afin de trouver un accord pour limiter leur production, a dit mardi à Vienne le ministre de l'Énergie des Émirats arabes unis, Suhail al-Mazroui.
Toutes les options sont sur la table et vont être discutées, a-t-il déclaré.

Nous travaillons vraiment dur et continuons à travailler donc ne passez pas de façon prématurée à des conclusions avant que nous nous rencontrions, a ajouté le ministre face à de nombreux journalistes.

Se référant à l'accord informel conclu par les membres du cartel à Alger fin septembre, il a laissé entendre que l'OPEP avait toujours comme objectif la réduction de production évoquée à cette occasion.

Les ministres de l'OPEP sont convenus il y a deux mois à Alger, lors d'une réunion informelle, de ramener leur production entre 32,5 et 33 millions de barils par jour (mbj) et de parvenir à un accord avec d'autres grands producteurs, notamment le premier d'entre eux, la Russie, qui s'y est dit favorable sur le principe.

Nous voulons aider le marché à rebondir plus rapidement. Le marché, comme nous l'avons vu depuis le début, s'est corrigé à la hausse. Mais le rythme de cette correction a conduit beaucoup d'investissements à prendre du retard et nous avons besoin (de ces) investissements, a expliqué Suhail al-Mazroui.

S'alignant sur la position saoudienne, il a jugé que le marché allait se rééquilibrer de lui-même d'ici quelques mois et qu'un éventuel accord n'était souhaitable que pour accélérer ce processus.

Un accord est destiné à aider le marché à se reprendre plus vite (plutôt) qu'attendre six mois, a-t-il indiqué.

L'inquiétude majeure pour beaucoup d'entre nous en tant que producteurs responsables est le ralentissement qui se produit pour ces investissements, a-t-il répété.

Nous avons vu beaucoup de commentaires de la Russie, de producteurs importants, (nous avons vu) qu'ils ont des inquiétudes, ils nous soutiennent (...). Nous avons besoin que les membres de l'OPEP s'alignent sur une décision qui se produise. Nous avons vu des signes que les autres pays vont nous rejoindre et ont envie de nous rejoindre, a-t-il estimé.

Je pourrais dire que les barrières les plus importantes sont que certains ne participent pas (...), a-t-il ajouté, soulignant que toutes les décisions prises au sein du cartel devaient être unanimes.

Les négociations au sein de l'OPEP se heurtent en particulier aux réticences de l'Iran et de l'Irak de consentir à une réduction de leur production.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 19 septembre 2018 à 02:30

Le pétrole soutenu par des signaux saoudiens pour un baril à…

New York: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, dynamisés par l'apparente volonté de l'Arabie saoudite de laisser le...

mardi 18 septembre 2018 à 14:28

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep …

Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le...

mardi 18 septembre 2018 à 12:14

Le pétrole bondit, les saoudiens seraient "à l'aise…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite serait "à l'aise" avec un baril à...

mardi 18 septembre 2018 à 09:50

Norvège: production de pétrole quasi stable en août

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

mardi 18 septembre 2018 à 05:51

Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les marchés s'inquiétant de l'escalade de la guerre commerciale entre les...

lundi 17 septembre 2018 à 21:33

Le pétrole lesté par un regain de tensions entre Washington …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse lundi, rattrapés en cours de séance par la crainte de...

lundi 17 septembre 2018 à 18:50

Les prix des carburants encore en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers ont une nouvelle fois évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole augmentant tandis que...

lundi 17 septembre 2018 à 16:09

Le pétrole rebondit, les craintes sur l'offre mondiale s'att…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant devant la hausse de la production des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite