Menu
RSS
A+ A A-

Loukoïl: le bénéfice net a chuté plus que prévu au 3T

prix du petrole MoscouMoscou: Le numéro deux russe du pétrole, Loukoïl, a annoncé mardi avoir divisé par plus que trois sur un an son bénéfice net au troisième trimestre, affecté par la chute des prix et un effet de changes défavorable.
Entre juillet et septembre, le groupe privé a dégagé un bénéfice net de 54,8 milliards de roubles (795 millions d'euros au taux de mardi), soit 70% de moins qu'un an plus tôt et moins qu'attendu par les analystes interrogés par l'agence Interfax.

Le chiffre d'affaires a reculé de 10% sur un an à 1.309 milliards de roubles (18,9 milliards d'euros), s'établissant en deçà des attentes.

Son excédent brut d'exploitation (Ebitda) a reculé de 22% à 166 milliards de roubles (2,4 milliards d'euros).

Au total sur les neuf premiers mois de l'année, son chiffre d'affaires à diminué de 13% à 3.826 milliards de roubles (55 milliards d'euros), son Ebidta de 13% à 547 milliards de roubles (7,9 milliards d'euros) et son bénéfice net de 55% à 160 milliards de roubles (2,3 milliards d'euros).

Dans son rapport financier, Loukoïl a expliqué la baisse de ses résultats sur neuf mois par la baisse des prix des hydrocarbures, l'augmentation des taux d'imposition de l'extraction de brut, la diminution des marges de raffinage ainsi que la hausse des tarifs de transport.

Il a également souligné avoir pâti de la grande volatilité du rouble qui a conduit à une perte de changes cette année contre un gain un an plus tôt.

Sa production d'hydrocarbures s'est établie au troisième trimestre à 2,1 millions de barils équivalent pétrole par jour, (-11% sur un an) dont 1,8 millions de barils de pétrole brut.

Le groupe, qui a considérablement investi ces dernières années pour enrayer le déclin de sa production, a justifié ce recul par la baisse des volumes lui revenant sur le gisement géant Qourna-Ouest 2 en Irak, la vente de sa part dans un gisement sur la mer Caspienne et le déclin naturel de la production sur les gisements anciens en Sibérie Occidentale.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 juin 2018 à 21:40

Le pétrole porté par de nouvelles spéculations sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, portés par de nouvelles spéculations à quelques jours d'une réunion très surveillée...

lundi 18 juin 2018 à 17:16

Combats en Libye: pertes "catastrophiques" dans le…

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a fait état lundi de "pertes catastrophiques" après la destruction de deux réservoirs dans...

lundi 18 juin 2018 à 16:57

La consommation de carburants baisse de 4,5% en mai (Ufip)

Paris: La consommation de carburants routiers en France a baissé de 4,5% en mai sur un an, avec une chute plus prononcée...

lundi 18 juin 2018 à 16:39

Le repli des prix des carburants se poursuit en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-services françaises ont reculé de quelques fractions de centime la semaine dernière, poursuivant le...

lundi 18 juin 2018 à 16:31

Le pétrole monte, l'Opep prend le pas sur la guerre commerci…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens à quelques jours d'une réunion de l'Opep et malgré les craintes...

lundi 18 juin 2018 à 12:28

Les prix du pétrole divergent, entre guerre commerciale et O…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens alors que le WTI américain subissait les menaces de sanctions chinoises...

lundi 18 juin 2018 à 07:34

Le pétrole continue de plonger en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de plonger en Asie lundi, les marchés s'attendant à une hausse des quotas de production lors...

vendredi 15 juin 2018 à 21:32

Le pétrole chute, redoutant une escalade des sanctions comme…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement reculé vendredi, après une nouvelle brusque escalade des tensions commerciales entre Washington et...

vendredi 15 juin 2018 à 16:12

Le pétrole recule, l'Opep se divise

Londres: Les cours du pétrole creusaient leurs pertes sur la semaine vendredi en cours d'échanges européens alors que les désaccords entre membres...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite