Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse à New York, plombé par l'Iran

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse lundi à New York après de nouveaux éléments alimentant les craintes d'une offre élevée de l'Opep, notamment l'Iran, et donc les doutes sur un accord au sein du cartel à la fin du mois.
Vers 14H10 GMT, le prix du "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, perdait 51 cents à 42,90 cents sur le contrat pour livraison en décembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Les cours sont vraiment plombés par l'annonce lors de week-end que l'Iran allait accroître sa production de quelque 200.000 barils par jour (bj) avec l'ouverture de nouveaux gisements", a rapporté John Kilduff, d'Again Capital.

Cette annonce est jugée de mauvais augure à l'approche le 30 novembre d'un sommet de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont est membre Téhéran. Le cartel doit y entériner un projet d'accord de baisse de la production entre ses membres, que les investisseurs espèrent voir rejoints d'autres pays comme la Russie.

L'actualité sur l'Iran "va rendre d'autant plus difficile un accord au sein des membres de l'OPEP et avec d'autres acteurs", a prévenu M. Kilduff.

Certes, l'Iran, qui fait son retour sur le marché mondial à la suite de la levée de sanctions, est théoriquement exempté de participer à ce pacte, de même que la Libye et le Nigeria, mais en faisant preuve de mauvaise volonté, Téhéran risque de froisser son grand rival régional, l'Arabie saoudite, qui domine l'OPEP et tente pour l'heure de défendre ce projet d'accord.

Qui plus est, les annonces de l'Iran n'ont fait que s'ajouter à un rapport mensuel de l'OPEP, "qui estime que la surproduction mondiale atteindra 950.000 barils par jour l'année prochaine, en se basant sur une comparaison de la production actuelle de ses membres avec des projections pour 2017", ont rapporté dans une note les experts de Commerzbank.

"Et cela ne prend même pas en compte la hausse de la production iranienne", ont-ils souligné, remarquant que l'Irak était aussi en train d'accélérer nettement sa production.

Alors que les cours avaient bondi après l'annonce du projet d'accord de l'OPEP, ils sont revenus à leur niveau de la mi-septembre, face à l'incapacité du cartel à faire des annonces concrètes malgré de multiples réunions, et sont tous proches de chuter encore plus bas à New York.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 17 octobre 2018 à 22:03

Le pétrole chute avec le bond des stocks américains

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement baissé mercredi en réaction au bond des stocks de brut américains, dans un...

mercredi 17 octobre 2018 à 17:25

La hausse du prix des carburants, nouvelle épine dans le pie…

Paris: La montée plus rapide que prévu des prix du pétrole met en difficulté l'exécutif, qui a fait voter une forte hausse...

mercredi 17 octobre 2018 à 17:21

Les stocks de pétrole brut bondissent aux Etats-Unis

New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont fortement augmenté la semaine dernière tandis que ceux d'essence ont nettement reculé...

mercredi 17 octobre 2018 à 16:19

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant les données officielles sur les réserves...

mercredi 17 octobre 2018 à 15:48

Shell vend des actifs au Danemark pour 1,9 milliard de dolla…

Londres: Le géant des hydrocarbures Shell a annoncé mercredi la vente au norvégien Noreco de sa participation dans un consortium pétrolier au...

mercredi 17 octobre 2018 à 12:09

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant les données officielles sur les...

mercredi 17 octobre 2018 à 06:04

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter mercredi en Asie en raison d'estimations jugées favorables sur les stocks de brut américains...

mardi 16 octobre 2018 à 21:35

Le pétrole avance prudemment face au feuilleton saoudien

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mardi, surveillant avec attention les suites de l'affaire de disparition du journaliste saoudien...

mardi 16 octobre 2018 à 21:08

Nigeria: le Sénat ouvre une enquête sur les subventions à la…

Abuja: Le Sénat nigérian a ouvert mardi une enquête sur l'opacité des subventions accordées au principal importateur de carburant dans le pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

Le mercredi 26 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde". Quel est le rôle de cette organisation ?

Lire la suite