Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'autrichien OMV à nouveau bénéficiaire au 3T grâce aux optimisations

prix du petrole vienneVienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé mercredi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre à 129 millions d'euros, grâce à des effets exceptionnels réduits et à l'optimisation de ses actifs en période de faibles cours du brut.
OMV, un groupe intégré de la production à la distribution employant 22.800 personnes, avait enregistré un déficit net de 461 millions d'euros au troisième trimestre 2015 et de 117 millions au deuxième trimestre 2016.

Le résultat du troisième trimestre est affecté par 350 millions de dépréciations exceptionnelles liées à la vente de la filiale britannique du groupe autrichien, OMV UK, à l'écossais Siccar Point Energy pour un milliard de dollars.

Les analystes n'avaient pas intégré cette vente, annoncée mardi soir après Bourse, dans leurs prévisions.

Cette cession s'inscrit dans la politique de baisse des coûts et de réduction de voilure menée par le PDG Rainer Seele depuis l'effondrement des cours afin de se concentrer, selon ses termes, sur les barils rentables.

OMV avait déjà annoncé en août la vente d'une participation de 30% dans le champ pétrolier et gazier de Rosenbank au large de l'Ecosse, et prévoit de se défaire de 49% du réseau d'acheminement Gas Connect Austria au quatrième trimestre, pour 601 millions.

OMV met en oeuvre ses objectifs stratégiques de manières conséquente, a estimé M. Seele mercredi dans un communiqué, soulignant que les résultats du troisième trimestre bénéficiaient de sa politique de réduction des coûts.

Malgré un chiffre d'affaires en baisse de 12% à 5,25 milliards, le résultat opérationnel (Ebit) est ainsi redevenu légèrement positif à 63 millions d'euros, après 728 millions de pertes un an plus tôt.

L'Ebit hors effets exceptionnels et effets de stocks diminue toutefois de 16% à 415 millions d'euros, le troisième trimestre 2015 ayant été marqué par plus d'un milliard d'euros de dépréciations.

Sur neuf mois, OMV affiche un bénéfice triplé à 148 millions d'euros.

Le groupe a indiqué vouloir limiter ses investissements à 2 milliards en 2016 et à 2,2 milliards en 2017, dans une conjoncture toujours incertaine

En 2015, OMV avait essuyé une perte nette de 1,25 milliard d'euros, en raison de dépréciations record.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 juin 2018 à 22:32

Le pétrole lesté à Londres par l'Opep, porté à New York par …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a reculé mercredi à Londres alors qu'abondent les spéculations à l'approche d'un important sommet entre l'Organisation des...

mercredi 20 juin 2018 à 18:42

"La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie s…

vienne: Le ministre de l'Energie saoudien s'est montré mercredi optimiste sur ses chances de convaincre l'Opep de revoir à la hausse ses...

mercredi 20 juin 2018 à 16:52

USA: les stocks de brut chutent, ceux de produits raffinés m…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé deux fois plus fortement que prévu la semaine dernière, tandis que...

mercredi 20 juin 2018 à 16:29

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

mercredi 20 juin 2018 à 16:08

Le pétrole en hausse, l'Iran et l'Arabie saoudite jouent leu…

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions...

mercredi 20 juin 2018 à 15:30

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mercredi 20 juin 2018 à 12:58

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison de…

Tripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de...

mercredi 20 juin 2018 à 12:25

Le pétrole remonte après un commentaire de l'Iran

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran a indiqué ne pas croire à un...

mercredi 20 juin 2018 à 08:31

Le pétrole aux Féroé: un rendez-vous pour le moment manqué

Tórshavn (danemark): Toujours pas l'ombre d'une plateforme en vue... Après avoir nourri les attentes et galvanisé les rêves d'indépendance au tournant du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite