Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: face à une demande robuste, il faut investir plus pour maintenir l'offre

prix du petrole ParisParis: L'Opep a insisté mardi sur la nécessité pour l'industrie pétrolière d'investir significativement pour garantir une offre suffisante face à une demande mondiale qui devrait être plus forte que prévu à l'horizon 2021, stimulée par des prévisions de prix revues à la baisse.
Compte tenu des prévisions d'offre et de demande, des investissements significatifs sont nécessaires dans l'ensemble de l'industrie, a estimé l'Organisation des pays exportateurs de pétrole dans son étude annuelle prospective sur le secteur du pétrole, avançant le montant de quelque 10.000 milliards de dollars d'ici à 2040.

Il est vital que l'industrie veille à ce qu'un manque d'investissements aujourd'hui ne conduise pas à une rupture d'approvisionnement dans le futur, a-t-elle mis en garde.

Le secteur pétrolier a drastiquement réduit ses investissements, annulant ou reportant des projets, en raison de la chute des cours du brut, qui ont perdu plus de la moitié de leur valeur depuis la mi-2014 et évoluent actuellement autour de 45 dollars le baril, plombés par une offre excédentaire.

Cette tendance devrait s'inverser à la faveur du rebond des prix de l'or noir, même si ce dernier sera moins important qu'anticipé jusqu'ici. L'étude de l'OPEP fait ainsi l'hypothèse d'un baril de brut à 60 dollars en 2021 et 92 dollars en 2040 (en prix constants de 2015), ce qui équivaut, à prix courants, à respectivement 65 et 155 dollars.

L'offre totale d'hydrocarbures devrait s'établir à 99,4 millions de barils par jour (mbj) en 2021 (contre 95,1 mbj en 2015) puis croître jusqu'à 109,6 mbj en 2040, des niveaux à peine supérieurs aux prévisions de la demande à ces échéances.

La consommation d'or noir sera tirée principalement par les secteurs des transports routiers, aéronautique et pétrochimique. A moyen terme, elle bénéficiera aussi des prix plus faibles qu'anticipé.

Selon l'OPEP, la consommation devrait ainsi s'établir à 99,2 mbj en 2021, contre 93 mbj en 2015, une prévision relevée de 1 mbj par rapport à celle publiée l'an dernier.

A plus long terme cependant, les mesures d'efficacité énergétique combinées aux nouveaux développements technologiques - comme les véhicules roulant aux carburants alternatifs - devrait très légèrement peser sur la demande, attendue à 109,4 mbj, soit 0,4 mbj de moins que l'estimation précédente.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 juin 2018 à 04:07

L'Opep cherche un consensus difficile pour augmenter sa prod…

vienne: Les ministres de l'Opep se retrouvent vendredi à Vienne pour leur réunion semestrielle, au cours de laquelle l'Arabie saoudite, soutenue par...

jeudi 21 juin 2018 à 23:42

Opep : la Russie et l'Arabie saoudite s'accordent sans l'Ira…

Vienne: La Russie et l'Arabie saoudite proposeront une augmentation de la production de l'Opep et de ses partenaires d'un million de barils...

jeudi 21 juin 2018 à 21:52

Le pétrole baisse alors que se profile un accord à l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé jeudi alors que les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

jeudi 21 juin 2018 à 21:37

Opep : l'Iran quitte une réunion technique, ne croit plus à …

Vienne: L'Iran a claqué jeudi soir la porte d'une réunion technique avant un rendez-vous semestriel de l'Opep où doit être débattue vendredi...

jeudi 21 juin 2018 à 18:23

Opep: l'Iran est "prêt à un accord" (ministre iran…

Vienne: L'Iran ne s'oppose plus à un accord avec les autres pays de l'Opep, a affirmé jeudi son ministre du pétrole, à...

jeudi 21 juin 2018 à 16:27

Le pétrole baisse alors que des solutions de compromis émerg…

Londres: Les prix du pétrole baissaient significativement jeudi en cours d'échanges européens, alors que le marché entrevoit de plus en plus une...

jeudi 21 juin 2018 à 13:12

L'Arabie saoudite dit chercher une solution "acceptable…

Vienne: L'Arabie saoudite souhaite parvenir à augmenter la production de l'Opep et de ses partenaires sans toutefois toucher aux objectifs fixés par...

jeudi 21 juin 2018 à 12:29

Le pétrole baisse alors qu'un accord se profile à Vienne

Londres: Les prix du pétrole baissaient significativement jeudi en cours d'échanges européens, alors que le marché entrevoit de plus en plus une...

jeudi 21 juin 2018 à 07:07

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient jeudi en Asie, plombés par les perspectives de voir l'Opep augmenter ses seuils de production.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite