Menu
A+ A A-

Pétrole: l'Iran va lancer un premier appel d'offres d'ici deux mois

prix du petrole TéhéranTéhéran: L'Iran va lancer d'ici deux mois son premier appel d'offres pour le développement de ses projets dans le secteur du pétrole et du gaz, a déclaré mercredi Gholamreza Manouchehri, vice-président de la Compagnie nationale iranienne du pétrole (NIOC).
Nous allons lancer le premier appel d'offres d'ici deux mois pour le champ d'Azadegan-sud, a déclaré M. Manouchehri, lors d'une conférence de presse à Téhéran. La valeur du projet sera de 10 milliards de dollars pour une production finale de 600.000 barils de pétrole par jour.

Azadegan sera le plus important champ parmi les premiers appels d'offres (...) Nous espérons que trois consortiums y participeront avec une véritable compétition, a-t-il précisé.

La compagnie française Total et d'autres sociétés, en particulier japonaises, sont intéressées par l'exploitation et le développement d'Azadegan-sud situé dans le sud-ouest de l'Iran, près de la frontière irakienne.

Début 2014, le ministère iranien du Pétrole avait annulé un contrat de 2,5 milliards de dollars avec la société chinoise CNPC, pour non-respect de ses engagements dans le développement du projet d'Azadegan-sud. Le contrat avait été signé en 2009.

L'annonce du lancement de premiers appels d'offres intervient alors que l'Iran a récemment finalisé son nouveau modèle de contrat IPC (Iran petroleum contracts) après un long processus et plusieurs révisions.

L'Iran a appelé cette semaine les compagnies étrangères à remplir des formulaires pour pouvoir participer aux appels d'offres.

Pour les grands projets, des compagnies étrangères seront opérateurs et devront choisir des partenaires iraniens et pour les petits et moyens projets, des sociétés iraniennes pourront être directement opérateurs, a-t-il dit.

Lorsque les projets ont besoin d'un investissement plus lourd, nous choisirons de préférence un consortium étranger avec des partenaires iraniens, a précisé M. Manouchehri.

Il a indiqué que la participation des sociétés iraniennes sera au maximum de 49% pour les grands projets.

L'Iran a déjà signé des protocoles d'accords avec dix compagnies étrangères et est en négociation avec seize autres. Les grandes compagnies européennes (Total, Shell, BP, Statoil, Eni) négocient avec l'Iran mais aussi des sociétés russes, chinoises, malaisiennes, japonaises et sud-coréennes.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'Iran va lancer un premier appel d'offres d'ici deux mois


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    dimanche 05 mai 2019

    L'Iran décidé à exporter son pétrole malgré les sanctions am…

    Dubai: L'Iran a mobilisé toutes ses ressources pour écouler ses hydrocarbures sur le "marché gris" en échappant aux sanctions américaines qu'il juge...

    mardi 30 avril 2019

    Les importations asiatiques de pétrole iranien ont bondi en …

    Singapour: Les importations en Asie de pétrole brut iranien ont atteint en mars leur niveau le plus élevé en huit mois, les...

    samedi 27 avril 2019

    Poutine espère que l'Iran pourra continuer à exporter son pé…

    Pékin: Le président russe Vladimir Poutine a émis l'espoir samedi que l'Iran puisse continuer à exporter son pétrole en dépit des efforts...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2019 à 03:00

    L'Argentine attribue 18 zones maritimes à l'exploration de g…

    Buenos aires: Le gouvernement argentin a attribué 18 zones maritimes à de grandes entreprises pour qu'elles en explorent les éventuelles ressources pétrolières...

    vendredi 17 mai 2019 à 12:11

    Le pétrole dopé sur la semaine par les tensions géopolitique…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, en nette hausse sur la semaine alors que les tensions géopolitiques...

    vendredi 17 mai 2019 à 05:49

    Le pétrole continue de flamber en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de flamber, vendredi en Asie, en raison de l'escalade entre Washington et Téhéran, alors que l'Iran...

    jeudi 16 mai 2019 à 22:14

    Le pétrole monte, la tension grimpe au Moyen-Orient

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé jeudi avant une réunion de suivi de l'accord de l'Opep et de ses...

    jeudi 16 mai 2019 à 12:21

    Le pétrole grimpe, situation tendue avant une réunion de sui…

    Londres: Les prix du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens à l'avant-veille d'une réunion de suivi de l'accord de l'Opep et...

    jeudi 16 mai 2019 à 06:01

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse jeudi en Asie, en raison des tensions aux Moyen-Orient.

    mercredi 15 mai 2019 à 22:14

    Le pétrole monte avec des stocks américains de brut moins él…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi dans le sillage d'une hausse des stocks américains moins forte que des...

    mercredi 15 mai 2019 à 17:10

    USA: les stocks et les exportations de pétrole brut bondisse…

    New York: Les stocks ainsi que les exportations de pétrole brut ont fortement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis, selon les chiffres...

    mercredi 15 mai 2019 à 15:02

    Le marché du pétrole s'inquiète des tensions dans le Golfe

    Londres: Les prix de l'or noir pourraient flamber en cas d'embrasement de la situation dans le Golfe et de perturbations dans le...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 1 mai 2019 Le secteur pétrolier a flanché du fait d'un net recul des cours du pétrole dans la foulée de la publication d'un bond des stocks américains. BP a perdu 1,25% et Royal Dutch Shell 1,44%.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite