Menu
A+ A A-

Opep: les Emirats arabes unis anticipent des "tensions" sur le marché

prix-du-petrole Vienne Vienne : L'offre de pétrole pourrait être insuffisante à répondre à la demande mondiale de brut plus tard cette année, a déclaré mardi le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, à la veille d'une réunion de l'Opep où pourrait être discuté un relèvement de la production du cartel.

"Il faut que nous examinions ce que sera la situation après le deuxième trimestre de cette année, le marché sera un peu tendu", a déclaré Mohamed ben Dhaen al-Hamili aux journalistes à son arrivée à Vienne, où il assistera mercredi à la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Plusieurs délégués de pays du Golfe cités dans plusieurs médias depuis ce week-end ont laissé la porte ouverte à un possible relèvement des quotas de production du cartel, laissés inchangés depuis janvier 2009.

La production réelle des Etats membres est cependant largement supérieure, de 1,3 million de barils par jour (mbj), aux quotas impartis par l'Opep.

"Nous respectons notre part de quotas", s'est défendu M. al-Hamili, avant de préciser qu'il fallait que "les membres de l'Opep se réunissent" avant de prendre une décision.

Un relèvement des quotas répondrait à la pression des pays consommateurs, dont la croissance économique est fragilisée par la flambée des prix du baril, au-dessus de 100 dollars depuis plusieurs mois en raison notamment de la crise libyenne.

Le responsable par intérim du ministère du Pétrole iranien, Mohammad Ali-Abadi, dont le pays préside cette année l'Opep s'est de son côté montré prudent.

"Bien entendu, il faudra écouter les points de vue de tous les membres de l'Opep. Et à la fin de la réunion, j'informerai la presse de ce qui aura été décidé", a-t-il indiqué mardi aux journalistes.

Lundi, Mohammed Ali Khatibi, gouverneur iranien de l'Opep, avait indiqué à la télévision d'Etat de Téhéran qu'il n'y avait "aucun besoin d'augmenter la production des pays de l'Opep" et que "le marché est équilibré".

Ali al-Nouaïmi, puissant ministre du Pétrole de l'Arabie saoudite, gendarme de l'Opep, s'est de son côté distingué par sa discrétion, rencontrant à plusieurs reprises les journalistes lundi à Vienne sans faire aucun commentaire sur la réunion à venir ou l'état du marché.



Commenter Opep: les Emirats arabes unis anticipent des "tensions" sur le marché


    Le pétrole aux Emirats arabes unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Emirats arabes unis

    dimanche 05 juin 2022

    La France discute avec les Emirats arabes unis pour remplace…

    Paris: La France mène actuellement des discussions avec les Emirats arabes unis pour trouver une alternative au pétrole russe dans le contexte...

    lundi 28 mars 2022

    Les Emirats réaffirment leur attachement à l'Opep+ et taclen…

    Dubaï: Les Emirats arabes unis ont appelé lundi les Occidentaux à être "raisonnables" dans leurs attentes, en réaffirmant leur attachement à l'alliance...

    mercredi 09 mars 2022

    Les Emirats vont appeler l'Opep à augmenter sa production de…

    Dubaï: Les Emirats arabes unis, pays membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), ont affirmé mercredi qu'ils oeuvreraient auprès de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 août 2022 à 22:15

    Le pétrole en petite hausse, stimulé par la crise du gaz eur…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont accroché une troisième hausse consécutive vendredi, en raison de l'aggravation de la crise du...

    vendredi 19 août 2022 à 12:17

    Le pétrole recule, le gaz européen continue de flamber

    Londres: Les cours du pétrole interrompaient vendredi leur rebond entamé deux séances plus tôt, le marché restant focalisé sur les perspectives de...

    jeudi 18 août 2022 à 21:07

    Le pétrole poursuit son rebond, l'enthousiasme se calme sur …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une seconde séance de hausse marquée jeudi, stimulés par des achats d'opportunité, de...

    jeudi 18 août 2022 à 16:55

    Le pétrole flanche mais l'inflation ne faiblit pas

    Londres: Les cours du pétrole ont fondu d'un quart depuis mi-juin et cette retombée fracassante pourrait se poursuivre, surtout en cas d'accord...

    jeudi 18 août 2022 à 12:41

    Nouvelle diminution des réserves de pétrole en Suisse

    Berne: Les difficultés d'approvisionnement par le Rhin et par les voies de chemins de fer étrangers entravent à nouveau le ravitaillement en...

    jeudi 18 août 2022 à 11:45

    Le pétrole rebondit, la demande américaine persiste

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par la baisse des stocks commerciaux américains, preuve d'une demande vigoureuse aux Etats-Unis.

    mercredi 17 août 2022 à 17:13

    🛢️USA: forte chute inattendue des stocks de pétrole brut

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut américain, comme celles d'essence, ont fortement chuté la semaine dernière, surprenant...

    mercredi 17 août 2022 à 11:58

    Le pétrole reprend son souffle, l'accord sur le nucléaire da…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient peu mercredi, le marché guettant de nouvelles informations au sujet de l'accord sur le nucléaire iranien...

    mardi 16 août 2022 à 22:16

    Le pétrole WTI clôture au plus bas depuis près de 7 mois, av…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau brutalement reculé mardi, écrasés par le ralentissement économique en Chine mais surtout...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 17 aoüt 2022 Le géant pétrolier Aramco, principale source de revenus de l'Etat saoudien, a annoncé un bénéfice net record de 48,4 milliards de dollars au deuxième trimestre, soit une hausse de 90% en glissement annuel.

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite