Menu
A+ A A-

Le pétrole monte à New York, le marché optimiste sur les stocks aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse mercredi à New York, les investisseurs espérant apprendre un repli des réserves américaines à l'occasion des chiffres hebdomadaires sur l'offre, qui seront publiés en début de séance par le gouvernement.
Vers 13H10 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, prenait 70 cents à 50,99 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Des chiffres publiés hier soir laissent croire à un rééquilibrage du marché mondial", a expliqué Phil Flynn, de Price Futures Group, en référence à des estimations de la fédération American Petroleum Institute (API) sur l'offre américaine.

Même si les estimations de l'API ne constituent qu'un échauffement pour le marché avant les chiffres officiels du département de l'Energie (DoE), prévus à 14H30 GMT, le marché réagit déjà favorablement à son annonce d'une baisse inattendue de près de quatre millions de barils des réserves de brut.

"Depuis sept semaines, les réserves ont baissé de quelque cinq millions de barils par semaine, alors qu'elles montent habituellement à cette période de l'année", a assuré M. Flynn. "Cela va bien finir par nettement réduire la surabondance de pétrole aux Etats-Unis et dans le monde."

D'autres éléments des estimations de l'API étaient aussi jugés encourageants, dont une nette baisse des réserves de brut du seul terminal de Cushing (Oklahoma), référence pour la cotation du WTI, ainsi qu'un recul des stocks de produits distillés (gazole, fioul de chauffage, kérosène, etc.).

"Si (le DoE) fait part d'une réduction semblable des stocks, cela va encore faire gagner les cours en élan", ont prévenu dans une note les experts de Commerzbank, citant aussi comme bonne nouvelle des chiffres témoignant d'une baisse de la production chinoise.

De leur côté, les analystes interrogés par l'agence Bloomberg sont moins optimistes et s'attendent, selon une prévision médiane, à une hausse de 2,1 millions de barils des réserves de brut. Ils sont plus encourageants sur les produits, en tablant sur une baisse de 1,125 million de barils des stocks d'essence et de 1,50 million de barils de ceux de produits distillés.

Parmi les autres facteurs positifs, "il y a de nouveaux signes encourageants quant au fait que les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et des pays extérieurs vont continuer à collaborer sur une baisse de leur production", a rapporté M. Flynn.

Au moment où le marché profite des spéculations sur la mise en oeuvre d'un accord encore préliminaire de baisse de l'offre au sein du cartel, annoncé fin septembre, l'Arabie saoudite, membre dominant de l'OPEP, a assuré mercredi par la voix de son ministre de l'Energie que des progrès avaient été faits en ce sens la semaine dernière lors de discussions à Istanbul.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte à New York, le marché optimiste sur les stocks aux USA



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite