Menu
A+ A A-

Le pétrole monte à New York, le marché optimiste sur les stocks aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse mercredi à New York, les investisseurs espérant apprendre un repli des réserves américaines à l'occasion des chiffres hebdomadaires sur l'offre, qui seront publiés en début de séance par le gouvernement.
Vers 13H10 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, prenait 70 cents à 50,99 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Des chiffres publiés hier soir laissent croire à un rééquilibrage du marché mondial", a expliqué Phil Flynn, de Price Futures Group, en référence à des estimations de la fédération American Petroleum Institute (API) sur l'offre américaine.

Même si les estimations de l'API ne constituent qu'un échauffement pour le marché avant les chiffres officiels du département de l'Energie (DoE), prévus à 14H30 GMT, le marché réagit déjà favorablement à son annonce d'une baisse inattendue de près de quatre millions de barils des réserves de brut.

"Depuis sept semaines, les réserves ont baissé de quelque cinq millions de barils par semaine, alors qu'elles montent habituellement à cette période de l'année", a assuré M. Flynn. "Cela va bien finir par nettement réduire la surabondance de pétrole aux Etats-Unis et dans le monde."

D'autres éléments des estimations de l'API étaient aussi jugés encourageants, dont une nette baisse des réserves de brut du seul terminal de Cushing (Oklahoma), référence pour la cotation du WTI, ainsi qu'un recul des stocks de produits distillés (gazole, fioul de chauffage, kérosène, etc.).

"Si (le DoE) fait part d'une réduction semblable des stocks, cela va encore faire gagner les cours en élan", ont prévenu dans une note les experts de Commerzbank, citant aussi comme bonne nouvelle des chiffres témoignant d'une baisse de la production chinoise.

De leur côté, les analystes interrogés par l'agence Bloomberg sont moins optimistes et s'attendent, selon une prévision médiane, à une hausse de 2,1 millions de barils des réserves de brut. Ils sont plus encourageants sur les produits, en tablant sur une baisse de 1,125 million de barils des stocks d'essence et de 1,50 million de barils de ceux de produits distillés.

Parmi les autres facteurs positifs, "il y a de nouveaux signes encourageants quant au fait que les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et des pays extérieurs vont continuer à collaborer sur une baisse de leur production", a rapporté M. Flynn.

Au moment où le marché profite des spéculations sur la mise en oeuvre d'un accord encore préliminaire de baisse de l'offre au sein du cartel, annoncé fin septembre, l'Arabie saoudite, membre dominant de l'OPEP, a assuré mercredi par la voix de son ministre de l'Energie que des progrès avaient été faits en ce sens la semaine dernière lors de discussions à Istanbul.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte à New York, le marché optimiste sur les stocks aux USA


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 03 août 2020 à 11:57

    Le pétrole pâtit de l'allègement des coupes de l'Opep+ et de…

    Londres: Les cours du pétrole démarraient la semaine du mauvais pied lundi, alors qu'entre en vigueur l'allègement des coupes de l'OPEP+ dans...

    vendredi 31 juillet 2020 à 23:04

    Le pétrole convalescent au lendemain d'une séance mouvementé…

    New York: Les cours du pétrole se sont un peu repris vendredi après une lourde chute la veille, dans un environnement toujours...

    vendredi 31 juillet 2020 à 14:47

    Secoué par la chute du pétrole, ExxonMobil subit la pire per…

    New York: La major américaine ExxonMobil, affectée par la chute des cours du brut générée par la pandémie de coronavirus et les...

    vendredi 31 juillet 2020 à 13:54

    Chevron, subit une perte nette de 8,3 milliards de dollars a…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, lestée par plusieurs charges liées entre autres au plongeon des cours de l'or noir ou...

    vendredi 31 juillet 2020 à 11:50

    Le pétrole convalescent au lendemain d'une séance mouvementé…

    Londres: Les cours du pétrole se reprenaient vendredi après une lourde chute la veille, dans un environnement toujours fragile pour la demande...

    jeudi 30 juillet 2020 à 21:22

    Les cours du pétrole chavirent, inquiétudes sur l'excédent d…

    New York: Les prix du pétrole ont subi un sérieux accès de faiblesse jeudi, s'enfonçant un moment de plus de 5%, menacés...

    jeudi 30 juillet 2020 à 17:06

    Les cours du pétrole américain et du Brent s'enfoncent et pe…

    Londres: Les cours du pétrole chutaient jeudi, dans le sillage des marchés boursiers, plombés par la progression de la pandémie de Covid-19...

    jeudi 30 juillet 2020 à 12:34

    Le pétrole bat en retraite face au Covid-19 et aux stocks d…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse jeudi, les investisseurs manifestant de la prudence devant la progression de la pandémie de...

    jeudi 30 juillet 2020 à 09:41

    Shell subit une perte abyssale de 18,1 milliards au 2e trime…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi une perte nette abyssale de 18,1 milliards de dollars (16,5 milliards...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite