Menu
RSS
A+ A A-

Sans moteur, le pétrole ouvre en baisse à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi, le marché subissant un trou d'air entre les déclarations russes en début de semaine et dans l'attente de stocks américains repoussés d'un jour à jeudi.
Vers 13H20 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, concédait 58 cents à 50,21 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché n'a pas de moteur et attend les chiffres des réserves américaines de pétrole, a indiqué Bill Baruch de iiTrader.com.

Baromètre du marché, les chiffres officiels de l'état de l'offre et de la demande de pétrole aux Etats-Unis, habituellement publiés le mercredi, ne seront diffusés que jeudi par le Département de l'Energie (DoE) à cause d'un jour semi-férié en début de semaine.

Sur le plan international, il n'y a eu rien de neuf depuis 24h, a jugé Bill Baruch.

Lundi, les propos encourageants de l'Arabie saoudite et du président russe Vladmir Poutine sur une réduction de l'offre avaient fait bondir les cours menant le WTI à un plus haut en clôture depuis plus d'un an.

Cela avait relancé les espoirs de voir appliquer la décision de réduction de l'offre annoncée fin septembre par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), à laquelle la Russie, pays non-membre du cartel, pourrait se joindre.

Une participation de la Russie est jugée cruciale au moment où la progression de la production des pays non membres de l'OPEP pour 2017 a été revue à la hausse selon les chiffres du cartel publiés mercredi.

La Russie a été invitée à une réunion technique de l'OPEP, les 28 et 29 octobre, en vue de parvenir à un accord pour soutenir les cours du brut, a annoncé mercredi le ministre de l'Energie du Qatar, ce qui n'a guère semblé apporter de soutien aux prix dans l'immédiat.

Dans l'ensemble, le marché semble toujours persuadé que l'accord de l'OPEP sur une réduction de sa production sera acté, ont expliqué les analystes de Commerzbank dans une note.

Des doutes subsistent toutefois sur la position de la Russie et les pays de l'OPEP doivent encore finaliser cette réduction de l'offre lors d'une réunion ultérieure à Vienne le 30 novembre

L'humeur était donc à la prudence mercredi, d'autant plus que si les marchés d'actions restent faibles et que dollar continue de se renforcer, certains acteurs pourraient se mettre à vendre sur le marché du pétrole, a ajouté Bill Baruch.

(c) AFP


Commenter Sans moteur, le pétrole ouvre en baisse à New York

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite