Menu
RSS
A+ A A-

Vers un retour de Shell en Iran

prix du petrole TéhéranTéhéran: Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a signé un accord préliminaire avec la Compagnie nationale iranienne de pétrochimie (NPC), marquant sa volonté de revenir en Iran qu'il avait quitté en raison des sanctions internationales contre Téhéran, ont annoncé lundi les deux parties.
L'agence de presse Shana, liée au ministère iranien du Pétrole, a indiqué que ce pré-accord avait été signé dimanche.

Nous pouvons confirmer avoir exprimé notre intérêt à explorer davantage les secteurs potentiels de coopération avec la NPC au travers d'une lettre d'intention, a pour sa part déclaré un porte-parole de Shell à l'AFP.

Le vice-président de Shell, Hans Nijkamp, a assisté à la cérémonie de signature à Téhéran, déclarant à Shana que le groupe recherchait une présence à long terme en Iran. Nous devons d'abord identifier les secteurs dans lesquels nous pouvons travailler ensemble et ensuite préciser quelles structures commerciales nous utilisons, quelles solutions techniques, pour, à la fin, parvenir à une sorte d'accord de co-entreprise, a-t-il ajouté.

Mais il est encore trop tôt pour établir un calendrier, a affirmé M. Nijkamp à Shana en se réjouissant du retour de l'Iran au sein de la communauté internationale. Mais c'est encore une situation fragile, a-t-il reconnu.

Le vice-ministre iranien du Pétrole, Amir Hossein Zamaninia, a de son côté estimé que ce pré-accord était une étape très significative pour le démarrage de l'implication de Shell dans l'industrie pétrochimique d'Iran qui, nous l'espérons, sera opérationnelle très vite.

Marzieh Shahdaei, directeur de la NPC, a déclaré à Shana que sa compagnie souhaitait augmenter sa production de 60 millions à 160 millions de tonnes d'ici 2025.

M. Zamaninia a lui affirmé que l'Iran avait pour objectif de passer des accords d'un montant de 10 milliards de dollars dans le secteur pétrolier et gazier en 2016.

La levée des sanctions internationales en janvier, à la suite de l'accord international de juillet 2015 sur le programme nucléaire iranien, a attiré en Iran de nombreuses entreprises étrangères souhaitant investir dans ce pays de 80 millions d'habitants, riche en pétrole et en gaz.

Shell, comme la plupart des autres grandes compagnies pétrolières et autres, avait dû cesser toute activité avec l'Iran à cause des sanctions en 2010. Le groupe avait repris ses achats de pétrole iranien en juin.

(c) AFP


Commenter Vers un retour de Shell en Iran

Le pétrole en Iran


dimanche 14 janvier 2018

Le pétrolier iranien en flammes au large de la Chine a coulé…

pékin: Un pétrolier iranien en feu a coulé huit jours après sa collision au large de la Chine, ont rapporté dimanche les...

jeudi 11 janvier 2018

Chine: le pétrolier toujours en feu, début de polémique en I…

Pékin: La Chine tentait toujours jeudi d'éteindre le feu à bord d'un pétrolier iranien au large de ses côtes, tandis qu'en Iran...

lundi 27 novembre 2017

L'Irak veut développer ses champs pétroliers près de l'Iran …

Bagdad: L'Irak a appelé lundi les compagnies étrangères à explorer et exploiter huit champs pétroliers et gaziers sur sa frontière avec l'Iran...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

La Compagnie pétrolière Shell

Royal Dutch Shell voit son bénéfice net quasiment tripler en 2017

jeudi 01 février 2018

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé jeudi un bond spectaculaire de ses résultats en 2017, le bénéfice net ayant pratiquement triplé à la faveur de la remontée des cours du pétrole et du gaz.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite