Menu
A+ A A-

Brésil: Petrobras ne devrait plus être le seul opérateur du brut pré-salifère

prix du petrole rio de janeiroRio de janeiro: Les députés brésiliens ont voté mercredi une loi qui annule la participation obligatoire du géant public Petrobras dans l'exploitation des immenses réserves pétrolières pré-salifères en eaux très profondes.
La nouvelle loi modifie une mesure adoptée en 2010, selon laquelle PetroBras était obligé d'avoir une participation d'au moins 30% dans tout consortium pour ces gisements.

Dans la pratique, le texte, voté par 292 voix contre 101, permettra à des entreprises étrangères de participer seules à des appels d'offres d'exploitation de blocs pétroliers.

Plusieurs amendements doivent encore être discutés, en principe la semaine prochaine, avant que la loi ne soit promulguée par le président conservateur Michel Temer, qui veut mettre en place un programme de coupes budgétaires sévères et de privatisations pour relancer l'économie brésilienne.

Ces riches gisements pré-salifères, de 149.000 km2, sont enfouis dans l'océan Atlantique à environ cinq kilomètres de profondeur sous une épaisse couche de sel, sur le littoral des Etats de Rio de Janeiro, Sao Paulo et Espirito Santo (sud-est).

Leur extraction requiert des opérations complexes et parmi les plus coûteuses de l'industrie.

PetroBras, en proie à des difficultés financières liées au scandale de corruption qui le secoue et à la chute des cours du pétrole, a annoncé récemment une réduction de 25% de ses investissements sur la période 2017-2021.

Le groupe a produit en 2015 un total de 2,128 millions de barils par jour, dont 767.000 extraits des puits pré-salifères.

En juillet, le géant pétrolier a annoncé la vente de son premier champ pré-salifère en eaux très profondes au norvégien Statoil pour 2,5 milliards de dollars, dans le cadre de son plan pour payer sa dette et financer des investissements.

Les défenseurs de la réforme affirment que PetroBras n'a pas la capacité financière d'exploiter ces ressources comme le définissait la loi précédente. L'opposition soutient au contraire que la nouvelle mesure revient à livrer ces richesses à des capitaux étrangers.

L'enquête sur PetroBras, lancée en 2014, a mis au jour un système de trucage systématique des marchés passés entre l'entreprise pétrolière et ses sous-traitants, donnant lieu à des commissions de 3% sur chaque contrat dont une partie était reversée à des élus de la coalition au pouvoir.

Le scandale a conduit à la destitution controversée, fin août, de la présidente de gauche Dilma Rousseff pour maquillage des comptes publics.

(c) AFP

Commenter Brésil: Petrobras ne devrait plus être le seul opérateur du brut pré-salifère


    La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

    Petrobras: bénéfice net en forte hausse au deuxième trimestre

    vendredi 02 août 2019

    Rio de janeiro: La compagnie pétrolière brésilienne Petrobras a annoncé jeudi un bénéfice net au 2e trimestre près de cinq fois supérieur au trimestre précédent, à 18,9 milliards de reais (4,44 milliards d'euros), grâce notamment à la vente de son...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

    Le pétrole au Brésil

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Brésil

    mercredi 24 juillet 2019

    Brésil: Petrobras privatise une filiale en vendant 2,3 mds U…

    Sao paulo: Le géant pétrolier d'Etat brésilien Petrobras poursuit son plan de désinvestissement et a approuvé mercredi la vente de 2,3 milliards...

    lundi 22 juillet 2019

    BP s'associe à Bunge dans les biocarburants au Brésil

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé lundi se renforcer dans le marché des biocarburants au travers d'une co-entreprise au...

    samedi 04 mai 2019

    Enchères pétrolières: le Brésil espère engranger 250 milliar…

    Rio de janeiro: Le Brésil s'attend à ce que les royalties versées par les entreprises qui remporteront les enchères de quatre blocs...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 août 2019 à 15:40

    Gibraltar rejette la demande US de saisie du pétrolier irani…

    Gibraltar: Les autorités de Gibraltar ont rejeté dimanche la demande américaine de saisie visant le pétrolier iranien Grace 1, arraisonné le 4...

    vendredi 16 août 2019 à 21:39

    Le pétrole en légère hausse, mais le marché inquiet d'une fa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement progressé vendredi mais les investisseurs restaient prudents, dans un marché toujours préoccupé par...

    vendredi 16 août 2019 à 16:11

    Le pétrole efface une partie de ses gains après le rapport m…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, mais effaçaient une partie de leurs gains après la publication par...

    vendredi 16 août 2019 à 14:51

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    vendredi 16 août 2019 à 14:08

    Nouvelle baisse de la production de pétrole en juillet (Opep…

    Paris: La production de pétrole des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a de nouveau baissé en juillet, en...

    vendredi 16 août 2019 à 11:10

    Le pétrole monte dans un climat d'incertitude

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, alors qu'un climat d'incertitude a vu les cours faire le yo-yo...

    jeudi 15 août 2019 à 21:04

    Le pétrole baisse, toujours miné par l'inquiétude économique

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé jeudi, toujours plombés par les inquiétudes sur l'économie mondiale et la hausse des...

    jeudi 15 août 2019 à 13:36

    Le pétrole baisse, toujours miné par l'inquiétude économique

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, toujours sous l'effet des craintes sur l'économie mondiale, renforcées par les...

    mercredi 14 août 2019 à 22:04

    Le pétrole dégringole, miné par les stocks américains et les…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement reculé mercredi, lestés par la hausse des stocks de brut aux États-Unis et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 30 juillet 2019 La chute des exportations de pétrole de l'Iran sont tombées en juillet à un plus bas de 100.000 barils par jour.
    L'Iran, l'un des membres fondateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a accentué la baisse de l'offre du cartel mais les cours du brut n'en ont pas moins reculé à environ 64 dollars actuellement contre un plus haut de 2019 à 75 dollars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite