Logo

Le pétrole accentue ses gains, la baisse des stocks US se confirme

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole accentuaient leur hausse mercredi en fin d'échanges européens alors que les réserves de brut ont encore reculé la semaine dernière, selon les données officielles du gouvernement américain.
Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 51,84 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 97 cents par rapport à la clôture de mardi, après avoir atteint 52,09 dollars à 14H40 GMT, un plus haut depuis quatre mois.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de novembre gagnait 1,05 dollar à 49,74 dollars après avoir grimpé à 49,95 dollars à 14H50 GMT, son plus haut niveau depuis plus de trois mois.

Les données publiées à 14H30 GMT par le département américain de l'Énergie (DoE) sur les réserves de pétrole aux États-Unis pour la semaine achevée le 30 septembre ont fait état d'une baisse des stocks de brut de 3,0 millions de barils à 499,7 millions de barils, alors que les experts interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur une hausse de 1,5 million de barils.

Ces données viennent confirmer la baisse évoquée par la fédération professionnelle de l'American Petroleum Institute (API), qui avait fait état de ses propres estimations la veille.

Selon les données du DoE, les stocks d'essence ont augmenté de 200.000 barils, là où les analystes interrogés par Bloomberg attendaient une hausse de 500.000 barils, et les réserves de produits distillés ont baissé de 2,4 millions de barils, contre une diminution d'1,5 million de barils prévus par le même consensus.

"C'est la cinquième semaine consécutive que les stocks de brut baissent de façon inattendue", soulignait Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

Pour l'analyste, cette baisse des stocks est le deuxième facteur de soutien aux cours de l'or noir, avec l'accord trouvé mercredi dernier par les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole pour limiter leur production.

(c) AFP

Commenter Le pétrole accentue ses gains, la baisse des stocks US se confirme


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.