Logo

Le pétrole en légère hausse avec un regain d'appétit pour le risque

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole repartaient en hausse mardi en fin d'échanges européens, alors que les actifs risqués retrouvaient grâce aux yeux des marchés, les cours restant cependant calmes après des mouvements conséquents sur les dernières séances.
Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 51,16 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 27 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de novembre gagnait 13 cents à 48,94 dollars.

Après avoir évolué en légère baisse durant une partie de la séance, les cours de l'or noir ont rebondi et ont atteint en séance 51,37 dollars pour le Brent, au plus haut depuis près de quatre mois, et à 49,13 dollars pour le WTI, au plus haut depuis près de deux mois.

"Les investisseurs ont retrouvé de l'appétit pour les actifs risqués, cela a surtout profité au marché actions mais également au pétrole", commentait Naeem Aslam, analyste chez Think Markets, interrogé par l'AFP.

La hausse restait cependant modérée, alors que le baril de Brent avait déjà pris 10,3% et celui de WTI 8,5% au cours des quatre dernières séances.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a annoncé mercredi dernier un accord pour limiter sa production, tirant les cours du pétrole vers le haut.

Les regards se tournaient désormais vers la publication mercredi des données du département américain de l'énergie (DoE) sur les réserves hebdomadaires d'or noir, après plusieurs semaines d'affilées de baisse des stocks.

Sur la semaine close le 30 septembre, les analystes attendent une augmentation des stocks de brut de 1,5 million de barils, une augmentation de 500.000 barils des stocks d'essence et une diminution de 1,5 million de barils des stocks de produits distillés, selon la médiane d'un consensus compilé par l'agence Bloomberg.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en légère hausse avec un regain d'appétit pour le risque


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.