Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole stagne à New York dans un marché calme

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole stagnaient mardi peu après l'ouverture à New York dans un marché tranquille, qui se retournait vers la situation de l'offre américaine après des séances marquées par les spéculations sur l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, perdait un cent à 48,80 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Il n'y a pas beaucoup d'actualité et les cours se contentent de se laisser dériver", a résumé Carl Larry, de Frost & Sullivan.

"Demain, le département de l'Energie (DoE) publiera ses chiffres et (...) il devrait y avoir une hausse des réserves de brut par contraste avec les fortes baisses des dernières semaines", a-t-il avancé. "Cela met peut-être légèrement le marché sous pression, même si ce n'est pas très marqué."

Les chiffres hebdomadaires du DoE, qui seront précédées mardi après la clôture par des estimations de la fédération American Petroleum Institute (API), ont effectivement contribué à soutenir les cours fin septembre, mais les réserves de brut risquent de rebondir comme les raffineries entrent en période de maintenance.

En tout état de cause, la perspective de ces chiffres contribue, du moins provisoirement, à distraire les investisseurs de leurs spéculations sur l'OPEP, après l'annonce la semaine précédente d'un accord préliminaire de réduction de l'offre du cartel en vue du sommet de novembre.

Le marché est "toujours porté par l'annonce par l'OPEP d'une baisse de sa production", ont commenté dans une note les experts de Commerzbank. "Mais on peut douter que les cours continuent longtemps à monter. Après tout, cette diminution de la production va être extrêmement difficile à mettre en place."

De fait, des pays comme la Libye, le Nigeria et l'Iran sont déjà exemptés de réduire leur production et les dernières estimations indépendantes sur l'offre de l'OPEP sont de nature à attiser la méfiance, puisque le cartel semble avoir pompé de l'or noir à un niveau sans précédent en septembre.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

lundi 13 août 2018 à 12:27

Le pétrole monte un peu avant le rapport de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le rapport mensuel de l'Opep pourrait confirmer les...

lundi 13 août 2018 à 07:39

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, lundi en Asie, le Brent étant notamment lesté par les craintes quant aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite