Menu
A+ A A-

La reprise pétrolière aura peu d'impact sur la croissance au Moyen-Orient

Prix du pétrole Emirats Arabes Unis dubaïDubaï: La remontée modeste des prix du pétrole devrait avoir peu d'impact sur la croissance des pays exportateurs de brut au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, a estimé mardi le Fonds monétaire international (FMI).
Cette région continuera à être confrontée à des défis importants avec des prix pétroliers modérés, conséquences de tensions géopolitiques et de la poursuite de conflits dans certains pays.

Après avoir atteint leur plus bas niveau depuis 10 ans en janvier, les cours du baril sont remontés de 50% pour s'établir à 45 dollars (40 euros) en août, principalement en raison d'arrêts involontaires de la production qui ont quelque peu équilibré le marché pétrolier, a expliqué le Fonds.

Le FMI a prédit que les prix pétroliers augmenteront graduellement pour passer de 43 dollars le baril cette année à 51 dollars en 2017.

Dans son rapport sur les prévisions économiques mondiales, le FMI a maintenu ses projections de croissance d'avril et de juillet pour la plupart des pétromonarchies du Golfe, dont l'Arabie saoudite, et pour l'Algérie.

Il a cependant revu à la hausse les projections pour l'Iran (davantage d'exportation de brut après la levée des sanctions occidentales) et pour l'Irak (davantage de production de pétrole).

Les exportateurs de brut du Moyen-Orient ont perdu des centaines de milliards de dollars depuis la chute des revenus pétroliers qui a commencé à la mi-2014.

La plupart [des pays] continuent de resserrer leur politique fiscale en réponse à des revenus pétroliers structurellement plus bas, tandis que les liquidités du secteur financier continuent de décliner. De nombreux pays restent aussi en proie à des conflits, souligne le rapport.

Le FMI a maintenu ses prévisions modestes de juillet pour l'Arabie saoudite, première économie de la région, tablant sur une croissance de 1,2% cette année et de 2% en 2017.

Le Fonds a cependant baissé celle du Qatar en 2016 (2,6% au lieu d'un taux de 3,4% cité en avril) en raison d'une nouvelle dégradation des prix du gaz naturel.

Le rapport a revu à la hausse les prévisions de croissance pour l'Iran (4,5% au lieu de 4% en avril) ainsi que pour 2017 (4,1% au lieu de 3,7%, taux mentionné en avril).

Pour l'Irak, la prévision de croissance a été propulsée par le FMI à 10,3% cette année (au lieu d'un taux de 7,2% cité en avril) en raison d'une production pétrolière plus importante que prévu. Cependant, les estimations pour 2017 ont été considérablement réduites (0,5%, contre 3,3% en avril), en raison de défis sécuritaires et d'investissements moins importants dans le secteur pétrolier.

(c) AFP

Commenter La reprise pétrolière aura peu d'impact sur la croissance au Moyen-Orient


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    jeudi 13 juin 2019

    La production iranienne de pétrole a chuté en mai (Opep)

    Paris: La production de pétrole de l'Iran, frappé par de nouvelles sanctions américaines, a fortement chuté en mai, selon un rapport de...

    samedi 08 juin 2019

    L'Opep est devenue un instrument politique, regrette l'Iran

    Genève: L'Iran "n'a pas l'intention de quitter l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (...) et regrette que certains pays membres aient transformé...

    dimanche 05 mai 2019

    L'Iran décidé à exporter son pétrole malgré les sanctions am…

    Dubai: L'Iran a mobilisé toutes ses ressources pour écouler ses hydrocarbures sur le "marché gris" en échappant aux sanctions américaines qu'il juge...

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    dimanche 16 juin 2019

    Saudi Aramco: l'Arabie maintient sa volonté de vendre une pa…

    Ryad: L'Arabie saoudite reste engagée à vendre sur le marché jusqu'à 5% du géant pétrolier national Saudi Aramco lors de son introduction...

    vendredi 26 avril 2019

    Ryad 'et d'autres' sont prêts à augmenter leur production de…

    Washington: Le président américain, Donald Trump, a affirmé vendredi que "l'Arabie saoudite et d'autres" pays étaient d'accord pour augmenter leur production de...

    lundi 22 avril 2019

    Pétrole iranien: l'Arabie saoudite prête à 'stabiliser' le m…

    Ryad: L'Arabie saoudite est prête à "stabiliser" le marché après la décision américaine de mettre fin aux exemptions permettant à huit pays...

    Le pétrole au Qatar

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole au Qatar

    lundi 03 décembre 2018

    Pétrole: le Qatar anonce son départ de l'Opep, cartel dominé…

    Doha: Le Qatar a annoncé lundi qu'il quitterait le mois prochain l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), afin de se concentrer...

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    dimanche 04 novembre 2018

    Pétrole au Qatar: le patron de la compagnie nationale entre …

    Doha: Le Qatar, l'un des principaux producteurs énergétiques au monde, a annoncé dimanche l'entrée au gouvernement du patron de l'entreprise pétrolière nationale...

    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    mardi 07 mai 2019

    L'Irak près de signer un contrat de 53 milliards de dollars …

    Bagdad: L'Irak s'apprête à signer un contrat de 53 milliards de dollars (46,6 milliards d'euros) sur une durée de 30 ans avec...

    jeudi 25 avril 2019

    L'Irak deviendrait le 3e exportateur de pétrole du monde en …

    Bagdad: L'Irak devrait produire près de six millions de barils par jour (mbj) en 2030, a estimé jeudi l'Agence internationale de l'énergie...

    vendredi 21 décembre 2018

    Le géant pétrolier Total condamné à Paris à 500.000 euros d…

    Paris: Le géant pétrolier Total été condamné vendredi à Paris à 500.000 euros d'amende pour "corruption d'agent public étranger" en marge de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 17 juin 2019 à 22:03

    Le pétrole baisse, confusion sur une prochaine réunion de l…

    New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi dans un marché surveillant la difficile organisation d'une réunion de l'Organisation des pays...

    lundi 17 juin 2019 à 14:26

    Frets maritimes: les frets secs reculent, les pétroliers div…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont reculé la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers ont divergé.

    lundi 17 juin 2019 à 12:43

    Le pétrole baisse un peu sur fond de tensions commerciales

    Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu lundi en cours d'échanges européens dans un marché partagé entre les conflits commerciaux qui...

    lundi 17 juin 2019 à 12:41

    Les prix des carburants en forte baisse dans les stations-se…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé dans leur globalité la semaine dernière, avec une baisse encore plus...

    lundi 17 juin 2019 à 07:29

    Le pétrole orienté à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie en raison des tensions géopolitiques dans le Golfe mais...

    dimanche 16 juin 2019 à 17:11

    Ryad vise une prolongation de l'accord Opep début juillet

    KARUIZAWA (Japon): Le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al-Falih, a annoncé dimanche que l'Opep se réunirait probablement la première semaine de juillet...

    dimanche 16 juin 2019 à 11:34

    Saudi Aramco: l'Arabie maintient sa volonté de vendre une pa…

    Ryad: L'Arabie saoudite reste engagée à vendre sur le marché jusqu'à 5% du géant pétrolier national Saudi Aramco lors de son introduction...

    dimanche 16 juin 2019 à 11:09

    Pétroliers: Le Kokuta Courageous au mouillage au large des E…

    Dubai: Le Kokuta Courageous, un des deux pétroliers victimes d'une attaque jeudi dans le Golfe d'Oman, est au mouillage au large des...

    vendredi 14 juin 2019 à 21:24

    Scrutant les tensions en mer d'Oman, le pétrole termine en h…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, les investisseurs s'inquiétant des potentielles répercussions sur le marché du...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 5 juin 2019 Le baril de WTI pour livraison en juillet, référence américaine, a perdu 1,80 dollar, à 51,68 dollars, à son plus bas depuis la mi-janvier.
    Le baril a perdu plus de 20% sur les six dernières semaines.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite