Menu
A+ A A-

En pleine récession économique, le Nigeria poursuit les grands groupes pétroliers en justice

prix du petrole lagosLagos: Le gouvernement nigérian, qui accuse de grands groupes pétroliers d'avoir exporté illégalement pour 17 milliards de dollars de brut entre 2011 et 2014, a comparu vendredi à la cour de Lagos, pour un premier procès contre Eni Agip, Total et Chevron.
Ce premier procès concerne les exportations non déclarées, faites par Total E&P Nigeria Limited, Nigeria Agip Oil Company et Chevron vers les Etats-Unis, pour une somme de 12,7 milliards de dollars (57 millions de barils), selon le gouvernement nigérian.

L'audience de ce matin s'est surtout concentrée sur les demandes de non-lieu de Total et de Chevron, a expliqué Maître Fabian Ajogwu, avocat du gouvernement d'Abuja, précisant que ces deux requêtes avaient été rejetées par le juge.

Aujourd'hui, nous voulons montrer que le procès est lancé et que (les compagnies) devront répondre à ces accusations, a déclaré l'avocat à l'AFP, précisant que les audiences reprendront le 25 octobre prochain.

En juillet dernier, le président Muhammadu Buhari, fraîchement élu sur la promesse d'éradiquer la corruption endémique du pays, avait interdit à 113 tankers l'acccès aux eaux territoriales nigérianes, les accusant d'exporter du pétrole non-déclaré.

Son gouvernement a ensuite mandaté des sociétés d'audit américaines pour comparer le nombre de barils déclarés à l'exportation des côtes nigérianes avec les quantités déclarées à l'importation dans les ports américains, chinois et norvégiens.

L'enquête a conclu que la baisse (remarquée dans les revenus de l'Etat) était en grande partie due à la non-déclaration ou la sous-évalutaion des exportations de brut par les plus grandes compagnies d'hydrocarbures qui opèrent au Nigeria, indiquent les documents produits par l'accusation.

La justice se concentre dans un premier temps sur les exportations illégales de 57 millions de barils vers les Etats-Unis et qui concernent Total, Eni Agip et Chevron.

Shell doit également comparaître dans les semaines à venir, ainsi que 11 autres compagnies que le gouvernement n'a pas encore identifiées.

Selon les chiffres de l'OPEP publiés début août, le Nigeria produit 1,5 million de barils par jour - contre 1,78 million pour l'Angola -, et accuse une chute de 21,5% par rapport au mois de janvier (soit un manque à gagner de 41.300 barils par jour), notamment à cause des actions de groupes rebelles dans la région pétrolifère du Delta, dans le sud du pays.

Ces attaques répétées sur les installations off-shore ou sur les pipelines stratégiques, ont entraîné le pays dans une grave crise économique, accentuée par la chute du prix du baril de pétrole, sachant que les revenus du pétrole représentent 75% des recettes de l'Etat.

 
(c) AFP

Commenter En pleine récession économique, le Nigeria poursuit les grands groupes pétroliers en justice


    Le pétrole au Nigéria

    - Toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

    lundi 03 décembre 2018

    Nigeria/corruption: demande de mandat d'arrêt contre une ex-…

    Abuja: L'agence anti-corruption du Nigeria va lancer un mandat d'arrêt contre l'ex-ministre du Pétrole Diezani Alison-Madueke, actuellement poursuivie au Royaume-Uni, afin qu'elle...

    lundi 12 novembre 2018

    Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

    Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

    mardi 06 novembre 2018

    Pétrole: le Sénat nigérian intensifie son enquête pour corru…

    Abuja: Le Sénat nigérian a annoncé mardi qu'il mettait en place une commission pour enquêter sur des soupçons de corruption à l'encontre...

    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Le rebond du pétrole relance ExxonMobil et Chevron

    vendredi 02 novembre 2018

    New York: Les géants pétroliers ExxonMobil et Chevron ont annoncé vendredi de gros bénéfices trimestriels, ce qui a apaisé des marchés inquiets sur l'état de leur production d'hydrocarbures après une première partie de l'année en demi-teinte.

    La Compagnie pétrolière française Total

    Total va verser une prime exceptionnelle de 1.500 euros à ses salariés en…

    mercredi 12 décembre 2018

    Paris: Le groupe Total va verser une prime exceptionnelle de 1.500 euros à tous ses salariés en France et proposer une augmentation de 3,1% aux organisations syndicales, a annoncé son PDG Patrick Pouyanné mercredi, après une série d'annonces similaires...


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 13 décembre 2018 à 04:17

    L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

    Caracas: Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

    mercredi 12 décembre 2018 à 21:48

    Le pétrole finit en baisse, le niveau des stocks américains …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi à la clôture, dans le sillage d'un rapport américain montrant une baisse...

    mercredi 12 décembre 2018 à 17:11

    USA: les stocks de pétrole brut reculent moins qu'anticipé

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé moins fortement qu'anticipé par les analystes, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:31

    La baisse du pétrole éclaircit le ciel des transporteurs (Ia…

    Genève: L'Association internationale du transport aérien (Iata) prévoit en 2019 des bénéfices nets au niveau mondial en hausse de 9,91%, soutenus par...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:11

    Le pétrole solide avant les chiffres du gouvernement américa…

    Londres: Les cours du pétrole progressaient mercredi en cours d'échanges européens en attendant les chiffres du gouvernement américain sur les stocks du...

    mercredi 12 décembre 2018 à 14:32

    La production de pétrole de l'Opep recule, tirée à la baisse…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a un peu réduit sa production de brut en novembre, en raison notamment du...

    mercredi 12 décembre 2018 à 13:50

    Les pays du Golfe doivent s'habituer à un pétrole à bas prix

    Dubaï: Les pays arabes du Golfe, qui dépendent fortement du pétrole, doivent s'attendre à des prix bas à long terme et à...

    mercredi 12 décembre 2018 à 12:46

    Réunion d'évaluation des producteurs de pétrole en avril (Em…

    Dubaï: Les pays pétroliers ayant décidé de réduire leur production doivent se réunir en avril pour évaluer l'impact de cette réduction sur...

    mercredi 12 décembre 2018 à 12:20

    Le pétrole progresse en attendant les chiffres officiels sur…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient mercredi en cours d'échanges européens, après des chiffres sur la baisse des stocks des États-Unis et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite