Menu
RSS
A+ A A-

En pleine récession économique, le Nigeria poursuit les grands groupes pétroliers en justice

prix du petrole lagosLagos: Le gouvernement nigérian, qui accuse de grands groupes pétroliers d'avoir exporté illégalement pour 17 milliards de dollars de brut entre 2011 et 2014, a comparu vendredi à la cour de Lagos, pour un premier procès contre Eni Agip, Total et Chevron.
Ce premier procès concerne les exportations non déclarées, faites par Total E&P Nigeria Limited, Nigeria Agip Oil Company et Chevron vers les Etats-Unis, pour une somme de 12,7 milliards de dollars (57 millions de barils), selon le gouvernement nigérian.

L'audience de ce matin s'est surtout concentrée sur les demandes de non-lieu de Total et de Chevron, a expliqué Maître Fabian Ajogwu, avocat du gouvernement d'Abuja, précisant que ces deux requêtes avaient été rejetées par le juge.

Aujourd'hui, nous voulons montrer que le procès est lancé et que (les compagnies) devront répondre à ces accusations, a déclaré l'avocat à l'AFP, précisant que les audiences reprendront le 25 octobre prochain.

En juillet dernier, le président Muhammadu Buhari, fraîchement élu sur la promesse d'éradiquer la corruption endémique du pays, avait interdit à 113 tankers l'acccès aux eaux territoriales nigérianes, les accusant d'exporter du pétrole non-déclaré.

Son gouvernement a ensuite mandaté des sociétés d'audit américaines pour comparer le nombre de barils déclarés à l'exportation des côtes nigérianes avec les quantités déclarées à l'importation dans les ports américains, chinois et norvégiens.

L'enquête a conclu que la baisse (remarquée dans les revenus de l'Etat) était en grande partie due à la non-déclaration ou la sous-évalutaion des exportations de brut par les plus grandes compagnies d'hydrocarbures qui opèrent au Nigeria, indiquent les documents produits par l'accusation.

La justice se concentre dans un premier temps sur les exportations illégales de 57 millions de barils vers les Etats-Unis et qui concernent Total, Eni Agip et Chevron.

Shell doit également comparaître dans les semaines à venir, ainsi que 11 autres compagnies que le gouvernement n'a pas encore identifiées.

Selon les chiffres de l'OPEP publiés début août, le Nigeria produit 1,5 million de barils par jour - contre 1,78 million pour l'Angola -, et accuse une chute de 21,5% par rapport au mois de janvier (soit un manque à gagner de 41.300 barils par jour), notamment à cause des actions de groupes rebelles dans la région pétrolifère du Delta, dans le sud du pays.

Ces attaques répétées sur les installations off-shore ou sur les pipelines stratégiques, ont entraîné le pays dans une grave crise économique, accentuée par la chute du prix du baril de pétrole, sachant que les revenus du pétrole représentent 75% des recettes de l'Etat.

 
(c) AFP

Le pétrole au Nigéria


jeudi 20 septembre 2018

Dossier Eni/Shell de corruption au Nigeria: deux premières c…

Milan: Une juge de Milan a prononcé jeudi les deux premières condamnations dans un dossier de corruption présumée au Nigeria impliquant les...

mercredi 20 juin 2018

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

lundi 14 mai 2018

Renvoi au 20 juin du procès pour corruption au Nigeria contr…

Milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, soupçonnées de corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

La Compagnie pétrolière française Total

Total se désengage un peu plus des sables bitumineux canadiens

vendredi 31 août 2018

Paris: Le géant pétrolier et gazier Total a annoncé vendredi la vente de sa participation dans le projet Joslyn de sables bitumineux au Canada, déjà mis en sommeil depuis 2015, conséquence de la chute des prix du brut.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 septembre 2018 à 14:06

Trump exige de l'Opep une réduction immédiate des prix du pé…

Washington: Le président américain Donald Trump a exhorté jeudi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à faire baisser "maintenant" les prix du...

jeudi 20 septembre 2018 à 14:03

Dossier Eni/Shell de corruption au Nigeria: deux premières c…

Milan: Une juge de Milan a prononcé jeudi les deux premières condamnations dans un dossier de corruption présumée au Nigeria impliquant les...

jeudi 20 septembre 2018 à 12:16

Le pétrole monte un peu, le marché reprend son souffle

Londres: Les prix du pétrole montaient très légèrement jeudi en cours d'échanges européens après deux séances de hausse marquée dans un marché...

jeudi 20 septembre 2018 à 10:52

Le Premier ministre Français "assume" la hausse de…

Paris: Le Premier ministre Edouard Philippe a dit jeudi "assumer" la hausse des taxes sur les carburants prévue en 2019, jugeant nécessaire...

jeudi 20 septembre 2018 à 05:41

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper en Asie jeudi, portés par un net repli des stocks de brut aux Etats-Unis...

mercredi 19 septembre 2018 à 21:35

Le pétrole profite d'une nouvelle baisse des stocks de brut …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, portés par l'annonce d'un repli des stocks de brut aux...

mercredi 19 septembre 2018 à 17:49

USA: les stocks de pétrole brut baissent un peu moins que pr…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé un peu moins que prévu la semaine dernière, selon les chiffres...

mercredi 19 septembre 2018 à 17:35

Corruption en Algérie: ENI et son ex-patron Paolo Scaroni ac…

Milan: L'ex-patron d'Eni, Paolo Scaroni, a été acquitté mercredi de l'accusation de corruption internationale en Algérie, de même que le groupe pétrolier...

mercredi 19 septembre 2018 à 16:06

Le pétrole hésite en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte hausse et en attendant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite