Logo

Le pétrole ouvre en hausse à New York, dans l'espoir d'une baisse des stocks US

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse mercredi à New York, les investisseurs espérant une baisse des stocks hebdomadaires américains, tout en surveillant la réunion à Alger des membres de l'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Vers 13H20 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, prenait 49 cents à 45,16 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours sont remontés après la parution mardi soir des estimations de la fédération professionnelle American Petroleum Institute (API), qui laissent penser que les stocks américains de pétrole seront en recul.

Les chiffres officiels du département de l'Energie (DoE) sont attendus vers 14H30 GMT.

Les estimations de l'API "font état d'une baisse des stocks de brut de 752.000 barils. L'essence, les produits distillés étaient aussi en baisse, donc il y a un risque pour que les chiffres du DoE soient eux aussi en baisse et soutiennent les cours", a indiqué Jason Schenker chez Prestige Economics.

Jusque-là les marchés comptaient plutôt sur un rebond des stocks de brut: la prévision médiane des analystes sondés par l'agence Bloomberg News avant l'API montrait que les réserves de brut devraient s'étoffer de 3 millions de barils, celles d'essence de 500.000 barils et les produits distillés de 500.000 barils.

"Il y a aussi la possibilité qu'une annonce quelconque puisse être faite à l'issue de la réunion des membres de l'OPEP à Alger", a ajouté Jason Schenker.

Après des semaines d'annonces et de rendez-vous informels, les membres de l'OPEP devraient en effet se réunir mercredi à 14H00 GMT à Alger pour discuter d'un éventuel gel de la production afin de soutenir des prix de l'or noir très affaiblis depuis plus de deux ans par une offre excédentaire.

La grande majorité des analystes estiment que les membres de l'OPEP n'arriveront pas à se mettre d'accord, ce qui avait fait baisser les cours mardi.

Mais d'ores et déjà les regards sont tournés vers une autre réunion de l'OPEP prévue en novembre à Vienne.

"Ce que l'on peut espérer de mieux, c'est que les membres de l'OPEP avancent dans leurs discussions pour qu'ils trouvent un accord la prochaine fois", avance Stephen Brennock, analyste chez PVM.

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, dans l'espoir d'une baisse des stocks US


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.