Menu
A+ A A-

Pétrole: le marché se redresse mais reste faible

Prix du pétrole Emirats Arabes Unis dubaïDubaï: Le patron du géant pétrolier saoudien Aramco a estimé lundi que le marché pétrolier se redressait mais qu'il restait faible, deux jours avant une réunion informelle de l'Opep sur un éventuel gel de la production pour soutenir les prix.
Alors que le marché pétrolier se remet de sa plus sévère crise, il reste faible, a déclaré Amine Nasser lors d'une conférence sur l'énergie à Dubaï.

Les investissements dans la capacité de production de pétrole et de gaz dans le monde ont été annulés ou reportés, ce qui a ralenti l'offre, notamment pour le pétrole de schiste américain, a-t-il expliqué.

Les prix du pétrole étaient en légère hausse lundi en Europe, alors que les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) se retrouvaient à Alger pour un forum sur l'énergie avant une réunion informelle mercredi, impliquant la Russie, premier producteur mondial, pour s'attaquer à la question de la surproduction.

Malgré sa volatilité, le marché s'oriente vers un rééquilibrage et les prix pourraient s'améliorer avec le temps, a indiqué le patron d'Aramco, dont le pays, l'Arabie saoudite, est le premier exportateur de brut dans le monde.

Il a toutefois prévenu que la volatilité du marché pourrait persister dans un proche avenir.

L'Arabie saoudite et la Russie, les deux principaux producteurs mondiaux de brut, n'ont jusqu'ici pris aucune mesure pour enrayer l'offre excédentaire qui plombe les prix depuis mi-2014, fruit du boom des hydrocarbures de schiste américains et de la stratégie de l'OPEP d'ouvrir à fond les robinets pour maintenir ses parts de marché.

Quand l'OPEP avait abordé le sujet d'un gel de la production pour la dernière fois, l'Iran, tout juste de retour sur le marché après la levée des sanctions internationales, avait tenu tête à l'Arabie saoudite en refusant de maintenir sa production au même niveau.

(c) AFP

Commenter Pétrole: le marché se redresse mais reste faible


    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Aramco "absolument prêt" pour une introduction en Bourse

    jeudi 25 octobre 2018

    Ryad: Le géant saoudien du pétrole Aramco est "absolument prêt" pour une introduction en Bourse maintes fois reportée, mais plusieurs procédures réglementaires doivent encore être accomplies, a déclaré jeudi le ministre saoudien de l'Economie et de la Planification.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite