Menu
A+ A A-

USA: ExxonMobil dans le collimateur du gendarme de la Bourse

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil fait l'objet d'une enquête du gendarme de la Bourse américain, qui s'intéresse à la façon dont le groupe valorise ses gisements pétroliers dans un environnement de prix bas et d'intensification de la lutte contre le réchauffement climatique, rapporte mardi le Wall Street Journal.
L'autorité des marchés financiers examine de près les pratiques comptables de la compagnie pétrolière, également dans le collimateur du Procureur général de New York Eric Schneiderman.

Elle a demandé des documents confidentiels en août à ExxonMobil et à son auditeur, le cabinet PricewaterCoopers (PwC), affirme le quotidien des milieux d'affaires américains, citant des sources proches du dossier.

La SEC s'interroge sur la façon dont ExxonMobil valorise ses puits pétroliers après la chute de plus de moitié des prix du baril de pétrole depuis deux ans.

Les autorités américaines et des experts s'étonnent que le groupe texan n'ait toujours pas procédé à une dépréciation de ses actifs pétroliers, alors que les entreprises énergétiques ont reconnu que leurs gisements valaient environ 200 milliards de dollars de moins que leurs estimations initiales, selon le cabinet Rystad Energy.

Chevron, grand rival d'ExxonMobil, a par exemple inscrit une charge de 2,8 milliards de dollars dans ses comptes du deuxième trimestre.

ExxonMobil a jusqu'à présent répondu avoir l'habitude de sous-évaluer ses puits pour éviter toute mauvaise surprise.

Contacté par l'AFP, la SEC n'a pas souhaité commenter mardi. ExxonMobil n'a pas donné suite dans l'immédiat.

La SEC s'intéresse également à la façon dont ExxonMobil mesure et évalue les risques financiers potentiels posés par le besoin de limiter l'utilisation des énergies fossiles.

Le régulateur a ainsi reçu des documents obtenus par le procureur de New York dans le cadre d'une vaste enquête ouverte par Eric Schneiderman en novembre dernier contre le géant pétrolier texan, affirme encore le Wall Street Journal.

L'Etat de New York cherche à déterminer si ExxonMobil a correctement informé les investisseurs et le grand public des risques financiers potentiels posés par le besoin de limiter l'utilisation des énergies fossiles.

Il s'intéresse notamment au financement par ExxonMobil de recherches climato-sceptiques et cherche à déterminer si l'entreprise a caché des études montrant le rôle néfaste des énergies fossiles dans le changement climatique.

(c) AFP

Commenter USA: ExxonMobil dans le collimateur du gendarme de la Bourse


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    L'Irak près de signer un contrat de 53 milliards de dollars avec Exxon et…

    mardi 07 mai 2019

    Bagdad: L'Irak s'apprête à signer un contrat de 53 milliards de dollars (46,6 milliards d'euros) sur une durée de 30 ans avec Exxon Mobil et PetroChina, a déclaré mardi le Premier ministre irakien, Adel Abdoul Mahdi, tout en rejetant l'idée...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 23 mai 2019 à 12:13

    Le pétrole souffre de la hausse des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les réserves américaines ont augmenté la semaine dernière et...

    mercredi 22 mai 2019 à 21:53

    Le pétrole chute avec le bond des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté mercredi dans le sillage d'un bond des stocks de brut et de produits...

    mercredi 22 mai 2019 à 17:26

    Hausse surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis

    New York: Les stocks de pétrole brut et ceux des produits raffinés ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis...

    mercredi 22 mai 2019 à 12:33

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication officielle hebdomadaire sur les stocks américains, un rapport...

    mercredi 22 mai 2019 à 05:45

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, après des estimations faisant état d'une hausse surprise des...

    mardi 21 mai 2019 à 21:56

    Les prix du pétrole divergent dans un marché hésitant

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi alors que les investisseurs ont hésité entre les nombreux sujets agitant les...

    mardi 21 mai 2019 à 12:26

    Le pétrole hésite, entre tensions commerciales et risque géo…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi sans entrain en cours d'échanges européens alors que les investisseurs s'inquiétaient à la fois du...

    mardi 21 mai 2019 à 06:40

    Le pétrole orienté à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, après que Ryad eut appelé à prolonger un accord...

    lundi 20 mai 2019 à 21:54

    Le pétrole hésite à la clôture, l'Arabie saoudite veut pours…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé en ordre dispersé lundi après un appel de l'Arabie saoudite à prolonger un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 1 mai 2019 Le secteur pétrolier a flanché du fait d'un net recul des cours du pétrole dans la foulée de la publication d'un bond des stocks américains. BP a perdu 1,25% et Royal Dutch Shell 1,44%.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite