Menu
RSS
A+ A A-

Face à l'excès d'offre, le pétrole baisse à l'ouverture à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse vendredi à l'ouverture à New York, les craintes d'une persistance d'un excès de l'offre reprenant le dessus.
Vers 13H30 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a perdu 1,01 dollar à 42,90 dollars sur le contrat pour livraison en octobre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Dès l'ouverture, les marchés ont effacé leurs gains de jeudi, attribués à des éléments temporaires, et sont revenus à des considérations de plus long terme.

"Le sur-approvisionnement du marché mondial du pétrole joue le rôle principal pour faire évoluer les cours", ont indiqué les analystes de Commerzbank dans une note.

Cette semaine, les investisseurs ont en effet eu à assimiler les rapports mensuels cruciaux de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), lundi, et de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), mardi, faisant tous deux craindre la poursuite du déséquilibre du marché.

"L'AIE montre que la surabondance de pétrole va se poursuivre cette année. Nous avons vu la production iranienne augmenter à nouveau en août revenant pleinement à son niveau d'avant les sanctions", a détaillé John Kilduff de Again Capital.

Une tendance globale confirmée par le rapport de l'OPEP, qui anticipe un déclin moins rapide que prévu de la production des pays non membres du cartel.

A plus court terme, "les barils en provenance du Nigeria et la Libye reviennent sur le marché. On ne voit rien d'autre que de la surabondance", a ajouté John Kilduff.

Sur le plan américain, les investisseurs observeront avec intérêt les estimations hebdomadaires sur l'activité de forage réalisées par le groupe privé Baker Hughes et publiées vendredi en fin de journée.

"S'ils font état d'une onzième hausse en douze semaines, cela élèverait les craintes à propos de la surabondance", ont ajouté les experts de Commerzbank.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 septembre 2018 à 14:06

Trump exige de l'Opep une réduction immédiate des prix du pé…

Washington: Le président américain Donald Trump a exhorté jeudi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à faire baisser "maintenant" les prix du...

jeudi 20 septembre 2018 à 14:03

Dossier Eni/Shell de corruption au Nigeria: deux premières c…

Milan: Une juge de Milan a prononcé jeudi les deux premières condamnations dans un dossier de corruption présumée au Nigeria impliquant les...

jeudi 20 septembre 2018 à 12:16

Le pétrole monte un peu, le marché reprend son souffle

Londres: Les prix du pétrole montaient très légèrement jeudi en cours d'échanges européens après deux séances de hausse marquée dans un marché...

jeudi 20 septembre 2018 à 10:52

Le Premier ministre Français "assume" la hausse de…

Paris: Le Premier ministre Edouard Philippe a dit jeudi "assumer" la hausse des taxes sur les carburants prévue en 2019, jugeant nécessaire...

jeudi 20 septembre 2018 à 05:41

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper en Asie jeudi, portés par un net repli des stocks de brut aux Etats-Unis...

mercredi 19 septembre 2018 à 21:35

Le pétrole profite d'une nouvelle baisse des stocks de brut …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, portés par l'annonce d'un repli des stocks de brut aux...

mercredi 19 septembre 2018 à 17:49

USA: les stocks de pétrole brut baissent un peu moins que pr…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé un peu moins que prévu la semaine dernière, selon les chiffres...

mercredi 19 septembre 2018 à 17:35

Corruption en Algérie: ENI et son ex-patron Paolo Scaroni ac…

Milan: L'ex-patron d'Eni, Paolo Scaroni, a été acquitté mercredi de l'accusation de corruption internationale en Algérie, de même que le groupe pétrolier...

mercredi 19 septembre 2018 à 16:06

Le pétrole hésite en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte hausse et en attendant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite