Menu
A+ A A-

Les Etats-Unis favorables aux exportations pétrolières libyennes

prix du petrole TripoliTripoli: L'émissaire américain en Libye Jonathan Winer a déclaré que son pays est favorable aux exportations pétrolières depuis les terminaux perdus par le gouvernement d'union nationale (GNA) tant que les recettes reviennent exclusivement à ce dernier, dans une interview à l'AFP.
M. Winer, joint mercredi soir au téléphone à Washington, a dans le même temps affirmé que la communauté internationale était prête à intervenir si le GNA lui demandait de bloquer une cargaison de pétrole.

Les forces du général Khalifa Haftar, liées aux autorités libyennes non reconnues basées à Bayda dans l'est du pays, se sont emparées entre dimanche et lundi des quatre terminaux de la région du Croissant pétrolier (nord-est), et la Compagnie nationale du pétrole (NOC) a ensuite annoncé la reprise imminente des exportations.

Les recettes (pétrolières) doivent être versées à la Banque centrale qui est sous l'autorité du GNA à Tripoli, a affirmé l'émissaire américain, soulignant qu'elles devaient être utilisées pour payer les salaires et assurer les services publics.

M. Winer a toutefois averti que si le pétrole prenait le chemin d'un tout autre groupe, que de nouveaux comptes bancaires apparaissaient, ou qu'il était vendu à des parties ne possédant pas de contrats légaux (...), les Etats-Unis s'efforceraient d'appliquer les décisions du Conseil de sécurité de l'ONU.

Il a par ailleurs assuré que la communauté internationale interviendrait pour soutenir le gouvernement d'union nationale si ce dernier lui demandait de bloquer une cargaison de pétrole.

L'important est que le pétrole ne soit utilisé par aucune autre partie, a-t-il affirmé, en référence au GNA, reconnu par la communauté internationale.

Il a appelé au retrait des forces militaires des zones autour des terminaux pétroliers, insistant sur la nécessité du dialogue car le conflit n'est dans l'intérêt de personne.

Le chef du GNA Fayez al-Sarraj a lui aussi cherché l'apaisement, appelant toutes les parties à se réunir d'urgence pour discuter d'un mécanisme permettant de sortir le pays de la crise.

Dans une Libye sous la coupe de puissantes milices formées d'ex-rebelles, qui obéissent à leurs propres intérêts -qu'ils soient d'ordre idéologique, tribal ou financier-, les alliances peuvent basculer, et les terminaux pétroliers sont depuis 2011 au centre des luttes de pouvoir.

(c) AFP

Commenter Les Etats-Unis favorables aux exportations pétrolières libyennes


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    vendredi 10 juillet 2020

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    dimanche 07 juin 2020

    Libye: reprise de la production sur un important champ pétro…

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) a annoncé dimanche la reprise de la production sur l'un des plus importants champs pétroliers...

    dimanche 21 juillet 2019

    Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier (…

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé l'arrêt des exportations depuis le terminal pétrolier de Zawiya (ouest), après la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 18 septembre 2020 à 21:30

    Le pétrole trébuche un peu mais finit la semaine sur une bon…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont partiellement trébuché vendredi, mais restent à leur meilleur niveau depuis début septembre, au lendemain...

    vendredi 18 septembre 2020 à 11:58

    Le pétrole poursuit sur la lancée après l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole continuaient leur progression vendredi, après trois séances consécutives de hausse et au lendemain de la réunion mensuelle...

    jeudi 17 septembre 2020 à 21:58

    Le pétrole hésite puis grimpe après la réunion mensuelle de …

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, au lendemain d'une poussée déjà notable, les investisseurs se montrant plutôt...

    jeudi 17 septembre 2020 à 20:28

    L'Opep+ sermonne ses mauvais élèves et envisage une réponse …

    Londres: Le ministre saoudien de l'Énergie Abdel Aziz ben Salmane, chef de file de l'Opep+, a haussé le ton jeudi face aux...

    jeudi 17 septembre 2020 à 17:50

    Le pétrole hésite puis grimpe après le début de la réunion m…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse jeudi en fin de séance européenne, après une poussée déjà notable la veille, les...

    jeudi 17 septembre 2020 à 16:11

    Opep+: le ministre saoudien hausse le ton sur le non-respect…

    Londres: Le ministre saoudien de l'Energie Abdel Aziz ben Salmane a haussé le ton jeudi face aux membres de l'Opep+ qui ne...

    jeudi 17 septembre 2020 à 13:43

    Réunion de l'Opep+ face à la baisse des prix du pétrole

    Vienne: L'Opep et ses alliés, réunis sous l'acronyme Opep+, tiendront une réunion en ligne jeudi pour discuter du respect de leur accord...

    jeudi 17 septembre 2020 à 11:55

    Le pétrole temporise avant la réunion mensuelle de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse jeudi, après une hausse notable la veille, les investisseurs se tournant désormais vers...

    mercredi 16 septembre 2020 à 21:53

    Le pétrole progresse après la baisse des stocks américains d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés mercredi, confirmant la tendance de la veille, aidés par une baisse inattendue des...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite