Menu
A+ A A-

Les cours du pétrole se replient en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole se repliaient vendredi en Asie après leur bond de la veille déclenché par l'annonce d'une chute massive des réserves américaines de brut qui a surpris le marché.
Vers 05H00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en octobre, référence américaine du brut, cédait 43 cents à 47,19 dollars, dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne du brut, également pour livraison en octobre, abandonnait de son côté 49 cents à 49,50 dollars.

Les deux références avaient grimpé de plus de 2 dollars jeudi dans la foulée de l'annonce, par le département de l'Energie (DoE), d'une baisse hebdomadaire de 14,5 millions de barils des réserves américaines de brut, un chiffre impressionnant puisque les stocks fluctuent rarement de plus de quelques millions de barils d'une semaine à l'autre.

Les réserves de brut n'avaient pas connu une telle baisse depuis 1999, ce qui apporte un soulagement à des investisseurs inquiets du haut niveau de l'offre mondiale, même si certains analystes craignent qu'il soit de courte durée.

Certains analystes estiment en effet que cette chute spectaculaire, non anticipée par le marché, a été provoquée par la tempête Hermine, qui a passé le début du mois à remonter la côte Est des Etats-Unis par laquelle arrivent de nombreuses cargaisons d'or noir.

"La raison derrière cette énorme réduction est transitoire et n'influence pas la situation de l'offre et la demande sur le marché du pétrole", a souligné dans une note Bernard Aw, stratégiste chez IG market, rappelant que "les données d'une seule semaine ne font pas une tendance".

Les courtiers sont de toutes façons dans l'attente de la réunion informelle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), en marge d'un forum énergétique à Alger du 26 au 28 septembre. Depuis la fin août, les cours ont évolué largement en fonction des déclarations de membres du cartel et de la Russie, producteur extérieur à l'OPEP mais apparemment impliqué dans des négociations, selon qu'elles laissent ou non espérer un accord de stabilisation de la production.

(c) AFP

Commenter Les cours du pétrole se replient en Asie


    Le pétrole en Asie

    mercredi 03 juillet 2019

    Tokyo ouvre en baisse, commerce et pétrole pèsent

    Tokyo: La Bourse de Tokyo a ouvert en recul mercredi après deux séances positives, affaiblie par les incertitudes autour du conflit commercial...

    jeudi 27 juin 2019

    Le pétrole à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en raison de prises de bénéfice au lendemain d'une...

    mercredi 26 juin 2019

    Le pétrole en nette hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole progressaient de plus de 1,5%, mercredi en Asie, après un rapport tablant sur une nette baisse des...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2019 à 15:27

    Les prix du pétrole en baisse sur fond de tensions commercia…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, après avoir été stables une bonne partie de la journée...

    mardi 23 juillet 2019 à 12:23

    Le pétrole se stabilise malgré les tensions avec l'Iran

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi matin, alors que les tensions dans le détroit d'Ormuz restaient élevées.

    lundi 22 juillet 2019 à 21:14

    La montée des tensions dans le Golfe persique fait grimper l…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par la montée des tensions dans le détroit d'Ormuz...

    lundi 22 juillet 2019 à 16:06

    Perspectives en berne pour les cours du pétrole

    Londres: Le sentiment s'est brutalement détérioré ces derniers jours sur le marché pétrolier, où fonds spéculatifs, producteurs et traders adoptent une position...

    lundi 22 juillet 2019 à 14:44

    BP s'associe à Bunge dans les biocarburants au Brésil

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé lundi se renforcer dans le marché des biocarburants au travers d'une co-entreprise au...

    lundi 22 juillet 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont augmenté dans leur globalité la semaine dernière, avec une hausse plus marquée pour le...

    lundi 22 juillet 2019 à 12:06

    Le pétrole grimpe après l'accroissement des tensions avec l…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient lundi, aidés par les tensions avec l'Iran, dans un marché qui reste cependant prudent du fait...

    dimanche 21 juillet 2019 à 18:16

    Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier (…

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé l'arrêt des exportations depuis le terminal pétrolier de Zawiya (ouest), après la...

    samedi 20 juillet 2019 à 16:55

    L'Iran sourd aux appels à libérer un pétrolier battant pavil…

    Londres: L'Iran restait samedi sourd aux multiples appels à libérer un pétrolier battant pavillon britannique arraisonné dans le détroit d'Ormuz, le Royaume-Uni...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 10 juillet 2019 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite