Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte à New York avant les stocks aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York, les investisseurs anticipant une chute des stocks américains de brut dans les chiffres que devait annoncer en cours de séance le gouvernement américain.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril "light sweet crude", référence américaine du brut, prenait 69 cents à 46,19 dollars sur le contrat pour livraison en octobre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours profitent "particulièrement de l'annonce par l'American Petroleum Institute (API) d'une très forte chute des stocks de brut" aux Etats-Unis, a résumé Mike Lynch, de Strategic Energy & Economic Research.

L'API, fédération du secteur aux Etats-Unis, a annoncé un déclin hebdomadaire de 12 millions de barils des réserves américaines de brut, ce qui a relancé le marché même si les investisseurs attendent surtout les chiffres officiels du Département de l'Energie pour 15H00 GMT.

"Quand bien même le DoE ne ferait que confirmer en partie ces chiffres, la tendance du marché resterait sûrement en hausse", a annoncé M. Lynch.

Le DoE publie habituellement ses chiffres hebdomadaires le mercredi, mais ils sont reportés d'une journée à la suite d'un jour férié en début de semaine.

Si les estimations de l'API sont confirmées par le gouvernement, "ce sera le quatrième déclin hebdomadaire le plus marqué depuis que l'on a commencé ces mesures en 1982", ont écrit les experts de Commerzbank, mettant cette potentielle chute sur le compte d'une nette baisse des importations.

Reste que ces importations "ont pu être perturbée par la tempête tropicale Hermine, ce qui risque de provoquer un mouvement inverse cette semaine", ont-ils prévenu.

Pour leur part, les analystes interrogés par l'agence Bloomberg News s'attendaient, selon une prévision médiane, à une progression de 905.000 barils des réserves de brut la semaine dernière aux États-Unis, à un déclin de 750.000 barils des stocks d'essence et à une hausse de 1,15 million de barils de ceux de produits distillés (dont le gazole, le fioul de chauffage, et le kérosène).

En outre, un soutien supplémentaire a été apporté aux prix par "les importations chinoises de pétrole brut, qui avec un bon 7,7 millions de barils par jour étaient encore plus élevées en août qu'au cours des mois précédents", ont souligné les analystes de Commerzbank.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite