Logo

Le pétrole, attentiste, ouvre en légère hausse à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole rebondissaient légèrement mardi à l'ouverture à New York, dans un marché attentiste, les investisseurs cherchant à rééquilibrer leurs positions après la baisse de la veille.
Vers 13H45 GMT, le cours du baril light sweet crude, référence américaine du brut, pour livraison en octobre progressait de 35 cents à 47,33 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Je pense que l'on se remet de la baisse relativement conséquente de la veille. Nous avons un rééquilibrage des ordres des investisseurs, a indiqué Carl Larry de Frost and Sullivan, qui entrevoyait une séance calme, sans événement majeur.

Lundi, après plusieurs semaines de hausse liées à la perspective d'un gel de la production, les cours avaient reculé sous la pression d'un dollar se renforçant globalement depuis vendredi et des déclarations des deux principaux responsables de la Réserve fédérale (Fed).

Les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis qui seront publiés vendredi vont faire pencher la balance pour ou contre une hausse des taux. Je pense que la plupart des investisseurs regardent le contexte économique global pour être sûr d'avoir misé sur la bonne tendance du dollar et sur la bonne tendance du pétrole, a ajouté l'analyste de Frost and Sullivan.

Ces mouvements techniques prenaient une importance particulière au moment où les positions spéculatives pariant sur une hausse du prix du baril sont à des niveaux très élevés, comme l'ont signalé les analystes de Commerbank dans une note.

Dans l'immédiat, le nouveau renchérissement du dollar mardi ne semblait pas pénaliser le pétrole alors que le brut, libellé dans cette devise, souffre généralement de la force du billet vert qui le rend plus cher pour les pays utilisant d'autres monnaies.

Autre facteur favorisant l'attentisme des marchés, les questions persistantes sur un succès possible d'un accord sur un possible gel de la production de brut par les membres de l'Organisation de pays exportateurs de pétrole (OPEP) en marge du sommet de l'Energie fin septembre à Alger.

(c) AFP

Commenter Le pétrole, attentiste, ouvre en légère hausse à New York

graphcomment>