Menu
RSS
A+ A A-

PetroChina: le bénéfice net plonge de 98% au 1er semestre

prix du petrole pékinPékin: PetroChina, entité cotée du géant pétrolier chinois CNPC, a vu son bénéfice net dégringoler de 97,9% sur un an au premier semestre de l'année, plombé par la morosité de l'économie en Chine et surtout par l'affaiblissement persistant des cours de l'or noir.
Sur les six premiers mois de 2016, le profit net du groupe étatique a chuté à 531 millions de yuans (70,5 millions d'euros), contre 25,4 milliards de yuans sur la même période de 2015, a-t-il indiqué dans un communiqué à la Bourse de Hong Kong, publié mercredi.

C'est le plus faible bénéfice net semestriel enregistré par PetroChina depuis sa cotation en Bourse en 2000, selon Bloomberg.

"Sous les effets combinés d'une reprise ralentie de l'économie mondiale et de facteurs géopolitiques, les cours internationaux du pétrole ont atteint un plancher et commencé à rebondir, mais de façon chaotique" à des niveaux très bas, s'est désolé PetroChina dans un communiqué.

Dans le même temps, la Chine -- principal marché de l'entreprise -- continue de pâtir d'un vif ralentissement de l'activité, avec une croissance économique de 6,7% au premier trimestre, sa plus faible performance trimestrielle depuis sept ans.

"Des cours pétroliers affaiblis, c'est un poison pour des groupes comme PetroChina qui se reposent surtout sur les revenus du pétrole pour vivre", et l'avenir de l'entreprise reste suspendu au rebond des prix, souligne Tian Miao, analyste du cabinet North Square Blue Oak, cité par Bloomberg.

PetroChina lui même a mis en garde mercredi contre les turbulences qui le guettent: les marchés financiers "tendront à l'instabilité en raison d'événements politiques significatifs comme le Brexit", et les cours du pétrole fluctueront probablement à des "niveaux bas", a averti l'entreprise dans son communiqué.

PetroChina avait engrangé l'an dernier son plus bas bénéfice net depuis 16 ans, à 35,65 milliards de yuans. Il avait ensuite fait état d'une perte de 13,79 milliards de yuans pour le premier trimestre 2016, sa première perte trimestrielle depuis son entrée en Bourse.

Le groupe prévoit de fermer des champs pétroliers et gaziers impossibles à rentabiliser.

La société mère de PetroChina, China National Petroleum Corporation (CNPC), fait partie de ces géants publics que Pékin entend réformer et adapter partiellement à des règles du marché, dans le cadre d'une vaste restructuration des groupes étatiques.

A cette fin, PetroChina avait annoncé fin 2015 la vente d'une participation équivalant à 2,3 milliards d'euros dans un réseau de gazoducs, en vue d'améliorer sa rentabilité.

(c) AFP


Commenter PetroChina: le bénéfice net plonge de 98% au 1er semestre

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite