Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse nettement à New York à l'ouverture

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse lundi à New York, les investisseurs prenant le prétexte de quelques actualités plutôt défavorables pour rééquilibrer leurs positions après une dizaine de jours de franche hausse.
Vers 13H00 GMT, le cours du baril de référence light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en septembre baissait de 1,06 dollar à 47,46 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Ce net recul n'est pas vraiment une surprise, a estimé Bart Melek, de TD Securities. La semaine dernière a été excellente et on a enchaîné la plus longue série de hausses consécutives depuis quatre ans. On assiste à quelques prises de bénéfices.

Après un mauvais mois de juillet, les cours se sont repris début août à la faveur d'espoirs de mesures de stabilisation de l'offre entre grands producteurs, et ils ont gagné quelque 20% depuis une dizaine de jours.

Après une telle progression spectaculaire, il est entièrement normal que les prix endurent un revers, ont prévenu dans une note les experts de Commerzbank. Cette correction risque de continuer, d'autant qu'il y a beaucoup d'arguments pour la justifier.

En premier lieu, ils citaient l'annonce avant le week-end de la huitième hausse hebdomadaire consécutive du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, selon un décompte établi par le groupe Baker Hugues, ce qui laisse craindre à certains observateurs un rebond de la production américaine.

Les experts de Commerzbank faisaient aussi allusion à des chiffres mensuels sur les exportations chinoises d'essence et de diesel, à un niveau sans précédent en juillet.

Qui plus est, les perspectives de production s'améliorent un peu au Nigeria et en Irak, a ajouté M. Melek. Les marchés se disent peut-être que le rééquilibrage de l'offre et de la demande va se ralentir.

Au Nigeria, les rebelles des Vengeurs du Delta du Niger (NDA) ont annoncé un cessez-le-feu après huit mois de sabotages dans le Sud pétrolifère du pays, tandis que l'Irak a fait part de son intention d'augmenter ses exportations de pétrole de 5% dans les prochains jours.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse nettement à New York à l'ouverture


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite