Menu
RSS
A+ A A-

Russie: la privatisation de Bachneft reportée sine die

prix du petrole MoscouMoscou: Le gouvernement russe a décidé de reporter sine die la privatisation du producteur pétrolier Bachneft, l'une des mesures clés décidées par Moscou pour combler les pertes causées par la chute des prix du pétrole, rapporte mercredi la presse russe.
Cette décision constitue un revirement totalement inattendu alors que le ministère de l'Economie venait de recueillir les candidatures des entreprises intéressées et de procéder à une estimation pour cette opération de plusieurs milliards d'euros, jugée essentielle pour le budget.

Elle a été prise par le Premier ministre Dmitri Medvedev en accord avec le président Vladimir Poutine, ont indiqué plusieurs journaux citant la porte-parole du chef du gouvernement.

Contactés par l'AFP, ni le ministère de l'Economie ni les services de M. Medvedev n'avaient donné suite. L'action Bachneft s'effondrait de 11,37% vers 08H00 GMT à la Bourse de Moscou.

L'Etat russe, face à sa plus longue crise économique depuis plus de 15 ans, est confronté à l'effondrement de ses revenus tirés des ventes d'hydrocarbures, qui représentaient la moitié des rentrées budgétaires les années fastes.

Il a donc décidé de réduire sa participation dans plusieurs entreprises publiques dont Bachneft, groupe basé à Oufa (sud) privatisé une première fois au début des années 2000 et dont il a repris le contrôle il y a moins de deux ans à l'issue de poursuites controversées contre son propriétaire Vladimir Evtouchenkov.

Selon le journal RBK, le revirement du gouvernement s'explique par la conjoncture difficile sur les marchés, qui aurait abouti à un prix décevant. Elle intervient aussi après une intervention des autorités locales de Bachkirie, où est basé Bacheft, qui craignent que l'entreprise ne cesse de s'acquitter de certaines obligations sociales liées à son statut public, selon ce quotidien.

Pour le journal Kommersant, le report est lié par ailleurs à la lutte qui se jouait en coulisses entre Loukoïl, groupe privé donné favori pour la reprise de l'entreprise, et le géant public Rosneft.

Ce dernier, candidat au rachat, s'est attiré les critiques de hauts responsables gouvernementaux jugeant absurde sa participation dans la mesure où il est détenu à majorité par l'Etat.

Mais son influent patron Igor Setchine, proche de longue date de Vladimir Poutine, a prévenu qu'il ne retirerait pas cette candidature sans décret en ce sens du gouvernement.

L'ambitieux programme du gouvernement se limite donc pour l'instant à la vente en Bourse en juillet de 10% du producteur de diamants Alrosa pour un peu plus de 700 millions d'euros. L'opération la plus massive attendue est la vente de 19% de Rosneft mais elle n'a toujours pas été lancée et reste peu probable cette année.

(c) AFP

Le pétrole en Russie


jeudi 19 juillet 2018

Moscou et Pékin refusent un arrêt des exportations de pétrol…

Nations unies: Les Etats-Unis ont échoué à obtenir jeudi de l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole cette année vers la Corée...

lundi 16 juillet 2018

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

jeudi 21 juin 2018

Opep : la Russie et l'Arabie saoudite s'accordent sans l'Ira…

Vienne: La Russie et l'Arabie saoudite proposeront une augmentation de la production de l'Opep et de ses partenaires d'un million de barils...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite