Menu
A+ A A-

Pétrole: Caracas veut une réunion de l'Opep pour stabiliser les cours

prix du petrole CaracasCaracas: Le Venezuela tente d'organiser une réunion entre les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et les producteurs extérieur à l'Opep pour stabiliser les cours du brut, a annoncé jeudi le président Nicolas Maduro.
Nous faisons les démarches pour que très bientôt nous ayons une nouvelle réunion des pays producteurs et exportateurs de l'OPEP et ceux qui ne sont pas dans l'OPEP, Russie en tête, en tant que plus gros producteur de pétrole et exportateur hors-OPEP, a déclaré le dirigeant socialiste lors d'une allocution télévisée.

Le ministre vénézuélien du Pétrole, Eulogio del Pino, a pour cela commencé à dialoguer avec le nouveau secrétaire général de l'organisation, le Nigérian Mohammed Barkindo.

L'objectif de cette rencontre est de stabiliser (le cours) autour de 40 et plus, 50, 60 dollars par baril, a expliqué M. Maduro, dont le pays est membre de l'OPEP.

Cela n'est pas un problème juste de Maduro, c'est un sujet national et international de premier ordre. Nous avons lancé une bataille terrible pour stabiliser les prix du pétrole, en chute depuis de longs mois, a-t-il souligné.

Le baril de brut vénézuélien, qui était tombé en avril à 30 dollars, s'est repris en juin pour atteindre les 40 dollars, mais jeudi il s'établissait à 33,50 dollars, selon le chef de l'Etat.

Menée par l'Arabie saoudite, l'OPEP contribue à déprimer les cours en s'abstenant depuis près de deux ans d'abaisser son plafond de production, notamment après l'échec de négociations entre la plupart de ses membres et la Russie en avril.

Depuis l'an dernier, le Venezuela, très dépendant du pétrole et plongé dans une profonde crise politique et économique, plaide pour un gel de la production mais ses efforts ont échoué face à la stratégie saoudienne de laisser le marché se réguler en écartant les producteurs les moins compétitifs.

Le brut apporte 96% des devises du pays sud-américain et la chute du pétrole a fait s'effondrer son économie, avec désormais une pénurie d'aliments et médicaments et une inflation considérée comme la plus élevée au monde, à 180,9% en 2015.

(c) AFP

Commenter Pétrole: Caracas veut une réunion de l'Opep pour stabiliser les cours


    Le pétrole au Vénézuela

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

    jeudi 13 décembre 2018

    L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

    Caracas: Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

    mardi 13 novembre 2018

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    lundi 15 octobre 2018

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur l…

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 décembre 2018 à 17:29

    L'Assemblée nationale valide le gel des taxes sur les carbur…

    Paris: L'Assemblée nationale a validé mardi le gel des taxes sur les carburants jusqu'en 2022, qu'avait déjà voté le Sénat dans le...

    mardi 18 décembre 2018 à 15:27

    Guinée équatoriale: une société camerounaise autorisée à ven…

    Malabo (guinée équatoriale): L'entreprise pétrolière camerounaise Tradex a été autorisée lundi à distribuer des produits pétroliers en Guinée équatoriale, pays d'Afrique centrale...

    mardi 18 décembre 2018 à 14:37

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    mardi 18 décembre 2018 à 12:21

    Argentine/pollution: Total va demander des "vérificatio…

    Paris: Le géant pétrolier français Total a annoncé mardi qu'il allait demander à un sous-traitant en Argentine de "procéder à des vérifications...

    mardi 18 décembre 2018 à 12:21

    Le pétrole à de nouveaux plus bas depuis fin 2017

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, tombant à des nouveaux plus bas depuis fin 2017 après...

    mardi 18 décembre 2018 à 07:18

    La fusion Idemitsu Kosan/Showa Shell approuvée en AG

    Tokyo: La fusion entre les deux groupes pétroliers Idemitsu Kosan et Showa Shell a été approuvée mardi par les actionnaires des deux...

    mardi 18 décembre 2018 à 05:20

    Le pétrole continue de descendre en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les investisseurs s'inquiétant des signes d'excès d'offre aux États-Unis, dans un...

    lundi 17 décembre 2018 à 22:05

    Argentine/pollution: des Mapuche attaquent en justice des gé…

    Buenos aires: Des indiens Mapuche ont déposé plainte auprès de la justice argentine contre cinq compagnies pétrolières, dont le français Total et...

    lundi 17 décembre 2018 à 21:14

    Le pétrole clôture à New York sous les 50 dollars pour la 1e…

    NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York, plombé par les inquiétudes sur la croissance mondiale et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite