Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte un peu à New York avant les stocks américains

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse mercredi à New York, dans un marché relativement confiant avant les chiffres hebdomadaires sur l'offre américaine, notamment dans l'espoir d'y apprendre une baisse des réserves d'essence.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en septembre gagnait 33 cents à 39,84 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Il devrait largement être temps que le marché rebondisse", a estimé Kyle Cooper, de IAF Advisors.

Les cours du pétrole, qui avaient brièvement retrouvé les 50 dollars le baril au début de l'été, ont connu un très mauvais mois de juillet face à une recrudescence des préoccupations sur le nouveau élevé de l'offre.

"Mais si le marché veut revenir au plus haut, il va falloir que le département de l'Energie (DoE) annonce des chiffres plus encourageants", a prévenu M. Cooper.

Le DoE fera part à 14H30 GMT de ses chiffres hebdomadaires sur l'état de l'offre américaine, après avoir déprimé depuis plusieurs semaines le marché par l'annonce de stocks élevés d'essence.

En ce qui concerne ce dernier point, "c'est clairement l'offre qu'il faut blâmer", ont estimé dans une note les experts de Commerzbank, jugeant que la demande américaine restait solide et espérant que les raffineries soient poussées à réduire leur production d'essence à cause de la chute de leurs marges.

"Les chiffres américains sur les stocks pourraient indiquer cette tendance aujourd'hui, comme l'ont déjà fait hier les estimations de l'American Petroleum Institute (API)", ont-ils annoncé.

Cette fédération américaine du secteur a dit tabler sur un recul, certes minime, de 500.000 barils dans les réserves d'essence, ainsi par ailleurs qu'une baisse de 1,3 millions de barils des stocks de brut.

De leur côté, les analystes interrogés par l'agence Bloomberg News s'attendaient, selon une prévision médiane, à une baisse des réserves de brut de 1,75 million de barils, un déclin des stocks d'essence de 650.000 barils et un recul de 700.000 barils des réserves de produits distillés (dont le gazole, le fioul de chauffage, et le kérosène).

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

lundi 13 août 2018 à 12:27

Le pétrole monte un peu avant le rapport de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le rapport mensuel de l'Opep pourrait confirmer les...

lundi 13 août 2018 à 07:39

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, lundi en Asie, le Brent étant notamment lesté par les craintes quant aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite