Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse à New York, toujours gagné par la déprime des marchés

prix du petrole New YorkNew York: Le pétrole a ouvert en baisse mercredi à New York, poursuivant une mauvaise semaine dans le sillage d'un mouvement général de défiance sur les marchés mondiaux, en premier lieu face au retour des craintes sur les conséquences du Brexit.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en août perdait 37 cents à 46,23 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir déjà reculé de près de 2,50 dollars la veille.

"On continue à chercher un plancher, d'autant que les incertitudes persistent en Europe", a estimé Carl Larry, chez Frost & Sullivan. "Le marché reste plombé par les questions qui persistent autour du +Brexit+."

Les Bourses mondiales, en premier lieu européennes, dépriment depuis le début de la semaine regagnées par les craintes sur les implications du vote britannique du 23 juin en faveur d'une sortie de l'Union européenne, alors qu'elles avaient gardé la tête haute pendant les précédentes séances.

Dans ce contexte néfaste au marché pétrolier, considéré comme un actif risqué, l'actualité liée à l'or noir passe au second plan, même si les investisseurs attendent avec attention les chiffres hebdomadaires sur l'offre américaine que publiera jeudi le Département de l'Energie (DoE), un jour plus tard que d'habitude. Auparavant, la fédération American Petroleum Institute (API) publiera ses estimations mercredi après la clôture.

"Ce qui est intéressant toutefois, c'est que la dernière série d'attaques terroristes en Arabie saoudite n'a pas permis d'apporter quelque soutien que ce soit aux prix", ont remarqué dans une note les experts de Commerzbank.

Trois villes d'Arabie saoudite, dont la ville sainte de Médine, ont été frappées en début de semaine par une vague d'attentats suicide rare dans le royaume, membre du trio de tête des producteurs mondiaux avec les Etats-Unis et la Russie.

"Quand de telles nouvelles ne parviennent pas à avoir quelque effet que ce soit, c'est souvent le signe qu'une correction est imminente", ont conclu les experts de Commerzbank.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse à New York, toujours gagné par la déprime des marchés


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 décembre 2018 à 17:29

    L'Assemblée nationale valide le gel des taxes sur les carbur…

    Paris: L'Assemblée nationale a validé mardi le gel des taxes sur les carburants jusqu'en 2022, qu'avait déjà voté le Sénat dans le...

    mardi 18 décembre 2018 à 15:27

    Guinée équatoriale: une société camerounaise autorisée à ven…

    Malabo (guinée équatoriale): L'entreprise pétrolière camerounaise Tradex a été autorisée lundi à distribuer des produits pétroliers en Guinée équatoriale, pays d'Afrique centrale...

    mardi 18 décembre 2018 à 14:37

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    mardi 18 décembre 2018 à 12:21

    Argentine/pollution: Total va demander des "vérificatio…

    Paris: Le géant pétrolier français Total a annoncé mardi qu'il allait demander à un sous-traitant en Argentine de "procéder à des vérifications...

    mardi 18 décembre 2018 à 12:21

    Le pétrole à de nouveaux plus bas depuis fin 2017

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, tombant à des nouveaux plus bas depuis fin 2017 après...

    mardi 18 décembre 2018 à 07:18

    La fusion Idemitsu Kosan/Showa Shell approuvée en AG

    Tokyo: La fusion entre les deux groupes pétroliers Idemitsu Kosan et Showa Shell a été approuvée mardi par les actionnaires des deux...

    mardi 18 décembre 2018 à 05:20

    Le pétrole continue de descendre en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les investisseurs s'inquiétant des signes d'excès d'offre aux États-Unis, dans un...

    lundi 17 décembre 2018 à 22:05

    Argentine/pollution: des Mapuche attaquent en justice des gé…

    Buenos aires: Des indiens Mapuche ont déposé plainte auprès de la justice argentine contre cinq compagnies pétrolières, dont le français Total et...

    lundi 17 décembre 2018 à 21:14

    Le pétrole clôture à New York sous les 50 dollars pour la 1e…

    NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York, plombé par les inquiétudes sur la croissance mondiale et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite