Logo

Le pétrole à la baisse en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, en réaction à des informations sur une hausse de la production au Nigeria.
Vers 03H25 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en août perdait 67 cents, à 48,32 dollars, dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne du brut, pour livraison en septembre, cédait 42 cents, à 49,68 dollars.

La veille, les cours de l'or noir avaient grimpé en Asie sous l'effet d'informations sur des attaques des Vengeurs du delta du Niger contre des installations pétrolières et gazières au Nigeria, premier producteur d'Afrique.

Mais l'agence financière Bloomberg News a rapporté mardi que les autorités nigérianes avaient réparé des infrastructures endommagées par des attaques rebelles. En juin, la production a grimpé à 1,53 millions de barils par jour, contre environ 90.000 en mai, d'après une étude de l'agence.

"Les cours reculent car les inquiétudes sur une rupture de la production s'apaisent, les marchés réagissant aux informations sur la hausse de la production nigériane le mois dernier", a déclaré à l'AFP Bernard Aw, analyste chez IG Markets.

Dimanche, les Vengeurs du delta du Niger (NDA) ont revendiqué cinq nouvelles attaques contre des infrastructures pétrolières.

Ces opérations de sabotage sont les dernières d'une longue série depuis le début de l'année revendiquées par les Vengeurs qui, comme d'autres rebelles nigérians avant eux, réclament une meilleure redistribution des revenus pétroliers et une plus grande autonomie politique.

Parallèlement, le marché subit les inquiétudes liées au vote britannique pour sortir de l'Union européenne et dont l'impact reste inconnu.

"Les avertissements sévères quant aux effets (du Brexit) sur les marchés financiers internationaux et l'appétit pour le risque doivent encore se manifester sur les marchés des matières premières, qui de manière générale, ont connu des performances solides cette dernière semaine", a commenté la banque britannique Barclays.

"Reste à savoir s'il s'agit du calme avant la tempête".

Lundi à la clôture, le Brent a terminé à 50,1 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

Le New York Mercantile Exchange (Nymex) est resté fermé en raison d'un jour férié aux États-Unis, mais dans les échanges électroniques, le WTI a fini à 48,99 dollars.

(c) AFP

Commenter Le pétrole à la baisse en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.