Menu
RSS
A+ A A-

Shell se retire de l'Arctique canadien pour la création d'un parc marin

prix du petrole MontréalMontréal: Royal Dutch Shell a donné mercredi ses permis de prospection pétrolier dans l'Arctique canadien à un organisme de protection de l'environnement pour permettre la création d'un parc naturel marin à l'entrée orientale du passage du nord-ouest.
Le groupe pétrolier anglo-néerlandais, qui s'était déjà retiré d'Alaska et de Norvège, a remis à l'ONG Conservation de la nature Canada (CNC) ses droits sur une zone couvrant 8.625 km2 de l'océan Arctique situés au nord de l'île de Baffin.

L'organisation environnementale a en fait servi d'intermédiaire entre le géant des hydrocarbures et le gouvernement canadien. CNC a en effet remis ces permis aux autorités fédérales afin de contribuer à l'établissement d'une aire marine nationale de conservation au large des côtes du Nunavut, vaste territoire autonome inuit, indique un communiqué.

Le projet de parc naturel marin en question s'étend sur 44.500 km2, soit la quasi-totalité du détroit de Lancaster qui relie l'Atlantique nord à l'océan Arctique.

Cette zone, soulignent Shell et CNC, est prisée par nombre de mammifères marins tels que le phoque, le narval, le béluga, la baleine boréale, le morse, mais aussi l'ours polaire et d'importantes colonies d'oiseaux polaires.

Ce genre d'initiatives va permettre au Canada d'atteindre ses objectifs ambitieux (...) en ce qui a trait aux zones côtières et de protection marines, avec une cible de 10% des territoires marins et côtiers du Canada protégés d'ici 2020, a souligné Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique.

Avec son retrait d'Alaska, de Norvège et maintenant de l'Arctique canadien, Shell envoie un message fort aux producteurs d'hydrocarbures en démontrant que leur rêve d'un Arctique pétrolier tourne au cauchemar, s'est félicité Greenpeace.

Pour l'organisation écologique, le temps est venu pour le gouvernement et l'industrie de reconnaître que l'exploitation pétrolière de l'Arctique n'est pas compatible avec la protection du climat et ne correspond pas aux nouvelles réalités du marché mondial de l'énergie.

Royal Dutch Shell avait annoncé mardi qu'il pourrait se retirer de 10 pays dans le cadre de son plan de cession d'actifs, en plus de souligner que les forages en eau profonde et la chimie constitueraient ses priorités pour l'avenir immédiat.

(c) AFP

Le pétrole au Canada / Québec


vendredi 03 août 2018

Enbridge: bénéfice en hausse sur volume record de brut trans…

Montréal: L'opérateur d'oléoducs canadien Enbridge a annoncé vendredi une hausse de 17% de son bénéfice au deuxième trimestre grâce à des volumes...

mardi 29 mai 2018

Le Canada nationalise un oléoduc controversé pour l'agrandir

Ottawa: Le gouvernement canadien a nationalisé mardi un oléoduc contesté par la province de Colombie-Britannique (Ouest), les autochtones et les environnementalistes afin...

mercredi 16 mai 2018

Oléoduc controversé: le gouvernement canadien tente de passe…

Ottawa: Le gouvernement canadien a promis mercredi d'indemniser les pertes financières encourues par le promoteur d'un oléoduc contesté au niveau politique et...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole au Canada / Québec

Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

Suncor accroit sa participation dans Syncrude (sables pétrolifères)

lundi 12 février 2018

Montréal: Le pétrolier canadien Suncor a acquis pour 920 millions de dollars canadiens (596 millions d'euros) les 5% de Mocal Energy dans la mine de sables bitumineux Syncrude, portant sa participation à 58,74% dans ce consortium.

La Compagnie pétrolière Shell

Shell multiplie ses profits par 4, dopés par la hausse des cours

jeudi 26 juillet 2018

Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi un bénéfice net multiplié par quatre au deuxième trimestre, dopé par le bond des prix du pétrole sur un an et par des cessions d'actifs.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite