Menu
A+ A A-

Angola/pétrole: la fille du président nommée à la tête de Sonangol

prix du petrole luandaLuanda: Le chef de l'Etat angolais José Eduardo dos Santos a nommé sa fille Isabel, la femme la plus riche d'Afrique, à la tête de la compagnie pétrolière publique Sonangol, selon un communiqué présidentiel publié jeudi soir.
Après le renvoi du conseil d'administration, le président a renouvelé l'ensemble de ses membres, selon ce document. Les nouvelles personnes nommées sont (notamment) Isabel dos Santos, au poste de présidente du conseil d'administration, selon le décret.

Dans un communiqué, Isabel dos Santos a expliqué que la nouvelle équipe allait diminuer le coût de production et optimiser les ressources en vue d'augmenter la compétitivité internationale du secteur pétrolier angolais. Elle compte aussi veiller à la transparence dans le management de l'entreprise, responsable de la gestion des réserves de pétrole et de gaz de l'Angola.

Fille aînée du président angolais, Isabel dos Santos, surnommée la Princesse, est la femme la plus riche d'Afrique et la huitième fortune du continent, selon le magazine américain Forbes.

Son patrimoine est estimé à 3,3 milliards de dollars, dont une importante partie serait placée au Portugal, l'ancienne puissance coloniale de l'Angola, selon Forbes.

Cette femme d'affaires de 43 ans, mère de trois enfants, possède en Angola notamment 25% du capital de la principale compagnie de téléphonie mobile Unitel et d'importantes parts dans la banque BIC. Au Portugal, elle contrôle environ 19% de la banque BPI et près de 30% de l'opérateur de télécommunications NOS.

Elle a obtenu cette semaine le feu vert des autorités namibiennes pour créer la Bank BIC Namibia dont la maison mère se trouve en Angola.

Isabel dos Santos est accusée par ses détracteurs d'avoir fait fortune grâce à la protection de son père qui dirige l'Angola depuis 1979.

Deuxième producteur d'or noir en Afrique après le Nigeria, l'Angola subit de plein fouet l'impact de l'effondrement du prix du baril qui a fait chuter sa monnaie et assèche ses finances. Il a été contraint en avril de demander l'assistance financière du Fonds monétaire international (FMI).

(c) AFP

Commenter Angola/pétrole: la fille du président nommée à la tête de Sonangol


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 16 octobre 2019 à 12:42

    Le pétrole en légère baisse, craintes sur la demande mondial…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse mercredi en cours d'échanges européens après deux jours consécutifs de chute, pénalisés par...

    mercredi 16 octobre 2019 à 03:11

    Le pétrole se replie, lesté par les doutes sur l'économie mo…

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mardi, fragilisé par des données chinoises renforçant les craintes d'un ralentissement de...

    mardi 15 octobre 2019 à 16:52

    Le pétrole limite ses pertes, Pékin calme le jeu dans les né…

    Londres: Les prix du pétrole limitaient leurs pertes mardi en cours d'échanges européens tandis que la Chine accorde ses déclarations avec celles...

    mardi 15 octobre 2019 à 12:01

    Le pétrole en repli, flou sur l'accord commercial entre Wash…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, pénalisés par l'incertitude ambiante autour des négociations commerciales sino-américaines et des...

    lundi 14 octobre 2019 à 21:49

    Le pétrole lesté par les doutes sur l'accord commercial sino…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette baisse lundi, fragilisés par les doutes sur les négociations commerciales entre...

    lundi 14 octobre 2019 à 18:21

    La Russie et l'Arabie saoudite scellent leur entente pétroli…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont scellé lundi leur entente pétrolière et prôné une coopération renforcée tous azimuts, à l'occasion d'une...

    lundi 14 octobre 2019 à 17:19

    Le pétrole perd du terrain, doutes sur l'accord commercial s…

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leurs pertes lundi en cours d'échanges européens, peu soutenus par les négociations commerciales entre la Chine...

    lundi 14 octobre 2019 à 16:45

    Pétrole: Moscou et Ryad signent la charte de coopération 'Op…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont signé lundi la charte de coopération "Opep+", appellation rassemblant les 14 pays du cartel et...

    lundi 14 octobre 2019 à 12:23

    Pétrole: entrée en Bourse d'Aramco 'très bientôt' (entrepris…

    Ryad: L'annonce de la très attendue introduction en Bourse du géant pétrolier saoudien Aramco aura lieu "très bientôt", a déclaré lundi le...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 9 octobre 2019 Le groupe pétrolier saoudien Aramco est en bonne voie de renouer d'ici la fin novembre avec sa capacité de production maximale de 12 millions de barils par jour, a déclaré mercredi son directeur général, Amin Nasser.

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite