Menu
A+ A A-

Pétrole: aucun effet négatif des exportations iraniennes, assure Téhéran

prix du petrole TéhéranTéhéran: Les marchés pétroliers mondiaux n'ont vu aucun impact négatif au doublement des exportations iraniennes après la levée des sanctions internationales, a assuré mercredi le ministre iranien du Pétrole.
Le marché revient à un état d'équilibre, a affirmé Bijan Zanganeh avant de se rendre au sommet de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) qui doit se tenir jeudi à Vienne.

Le doublement des exportations de pétrole iranien n'a pas eu d'impact négatif sur le marché et a été bien absorbé, a déclaré M. Zanganeh à l'agence de presse Shana.

Téhéran, quatrième plus grande réserve de brut au monde, a vu ses exportations de pétrole monter en flèche depuis la levée des sanctions internationales en janvier suite à un accord avec les puissances mondiales sur son programme nucléaire.

La production pétrolière iranienne a atteint près de quatre millions de barils par jour, soit environ le même niveau qu'avant les sanctions.

Le 17 avril, une réunion à Doha - dont l'Iran était absent - entre pays membres et non membres de l'OPEP, dont la Russie, avait échoué à s'accorder sur un gel de la production, qui avait été proposé afin d'augmenter les prix.

L'Arabie saoudite, poids lourd du cartel, a refusé de limiter sa propre production à moins que l'Iran, son principal rival régional, ne fasse de même.

Une surabondance de l'offre mondiale a vu les prix du pétrole chuter, passant de plus de 100 dollars le baril (89 euros) en 2014 à environ 25 dollars (22 euros) en janvier.

Les prix ont depuis repassé la barre des 50 dollars le baril, ce qui allège la pression sur l'OPEP avant sa réunion jeudi.

L'OPEP, qui produit environ un tiers du pétrole mondial, répond généralement à une baisse des prix en réduisant la production mais a cette fois décidé de la maintenir pour contrer la concurrence des producteurs de gaz de schiste aux États-Unis.

(c) AFP

Commenter Pétrole: aucun effet négatif des exportations iraniennes, assure Téhéran


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    mardi 04 décembre 2018

    Sanctions: l'Iran peut bloquer les exportations de pétrole d…

    Téhéran: Le président iranien Hassan Rohani a de nouveau menacé mardi de bloquer les exportations de pétrole dans le Golfe, en réaction...

    samedi 01 décembre 2018

    L'Iran a élaboré un "mécanisme" pour vendre son pé…

    Téhéran: L'Iran a finalisé un "mécanisme" permettant l'achat de pétrole iranien par Séoul après le rétablissement de sanctions américaines contre son secteur...

    mardi 20 novembre 2018

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 décembre 2018 à 21:45

    Le pétrole pénalisé par des indicateurs chinois moroses

    Londres: Les prix du pétrole ont fortement reculé vendredi, pénalisés par des inquiétudes au sujet de la croissance mondiale, et donc de...

    vendredi 14 décembre 2018 à 16:13

    Le pétrole pénalisé par de mauvais indicateurs chinois

    Londres: Les prix du pétrole restaient en baisse vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes au sujet de la croissance...

    vendredi 14 décembre 2018 à 12:19

    Le pétrole repart à la baisse en raison de craintes sur la c…

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes autour de la croissance...

    jeudi 13 décembre 2018 à 22:02

    Le pétrole monte, les stocks américains et l'Arabie saoudite…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont avancé jeudi sur fond de données liées aux stocks du terminal américain de Cushing...

    jeudi 13 décembre 2018 à 17:26

    GB: le Nigeria engage une action en justice contre Shell et …

    Londres: Le gouvernement du Nigeria poursuit en justice les groupes pétroliers Shell et Eni, réclamant plus de 1 milliard de dollars dans...

    jeudi 13 décembre 2018 à 16:07

    Les cours du pétrole se maintiennent en légère baisse

    Londres: Les prix du pétrole se maintenaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, après des stocks américains plus élevés que...

    jeudi 13 décembre 2018 à 12:11

    Le pétrole affaibli par les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours hésitant et affaibli depuis...

    jeudi 13 décembre 2018 à 10:09

    Pétrole: l'AIE maintient ses prévisions de croissance de la …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a maintenu jeudi ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2018 et...

    jeudi 13 décembre 2018 à 04:17

    L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

    Caracas: Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite