Menu
A+ A A-

Opep: un gel de la production est de facto en place, juge le Venezuela

prix du petrole vienneVienne: Le ministre vénézuélien du Pétrole Eulogio del Pino a estimé mercredi à Vienne que la reprise actuelle des cours du pétrole n'était pas due à la stratégie de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) mais à des circonstances exceptionnelles qui avaient agi de facto comme un gel de la production.
Interrogé sur le fait de savoir si le retrait par l'OPEP de toute mention d'un plafond de production lors de sa dernière réunion en décembre avait porté ses fruits, M. Del Pino a répondu: Je ne suis pas d'accord.

La raison de la baisse actuelle de la production de pétrole est qu'il y a eu plusieurs circonstances (exceptionnelles) au cours des trois dernières mois, a affirmé le ministre lors de son arrivée dans la capitale autrichienne, énumérant une grève des employés du secteur en avril au Koweït, les incendies dans la province pétrolifère de l'Alberta au Canada ou encore les perturbations de production au Nigeria et en Colombie, où le gouvernement a récemment refusé une licence d'exploration à un groupe américain.

Ce n'est pas la situation du marché, ce sont certaines circonstances qui ont réduit la production et aidé à la reprise des prix, a précisé le ministre vénézuélien du Pétrole, qui assistera jeudi à la réunion semestrielle du cartel, jugeant qu'un gel de la production était de facto en place depuis quelques mois sur le marché.

Si vous regardez la production, celle-ci a été gelée. Si vous regardez le déclin (de la production) dans les pays hors-OPEP et la situation dans plusieurs pays, la production a été maintenue au même niveau ces trois ou quatre derniers mois, donc nous avons de facto gelé les conditions (de production), a expliqué M. Del Pino, évaluant que ces perturbations non planifiées de production cumulées avaient retiré plus de 3 millions de barils du marché.

Mais quand ces circonstances ne seront plus d'actualité, qu'est-ce qui va se passer ?, s'est inquiété le ministre.

Il s'est notamment dit préoccupé pour l'approvisionnement en pétrole l'hiver prochain avec une demande élevée: nous attendons au moins 2 millions de barils de demande supplémentaire le trimestre prochain, a détaillé le ministre vénézuélien du Pétrole.

Eulogio del Pino a par ailleurs revendiqué le rôle historique de l'OPEP, expliquant que si tous les ministres du cartel étaient réunis à Vienne cette semaine, c'était pour maintenir la défense d'un prix juste pour (leurs) produits, tout en restant évasif quand on lui demandait si ce prix était également juste pour son pays.

Cela dépend, a-t-il laconiquement répondu.

Avec près de 300 milliards de barils de réserves pétrolières, les plus importantes au monde, le Venezuela a connu une décennie de prospérité, la plus longue en un siècle d'exploitation pétrolière, l'or noir représentant 96% des exportations du pays. Mais avec la chute des cours du brut, le pays est aujourd'hui exsangue.

(c) AFP

Commenter Opep: un gel de la production est de facto en place, juge le Venezuela


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 12 décembre 2018

    La production de pétrole de l'Opep recule, tirée à la baisse…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a un peu réduit sa production de brut en novembre, en raison notamment du...

    mercredi 12 décembre 2018

    Réunion d'évaluation des producteurs de pétrole en avril (Em…

    Dubaï: Les pays pétroliers ayant décidé de réduire leur production doivent se réunir en avril pour évaluer l'impact de cette réduction sur...

    lundi 10 décembre 2018

    Rencontre américano-saoudienne après une réunion de l'Opep

    Ryad: Les ministres saoudien et américains de l'Energie ont discuté lundi en Arabie saoudite de l'état du marché pétrolier, après la décision...

    lundi 10 décembre 2018

    Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands...

    vendredi 07 décembre 2018

    L'Opep et Moscou réduisent leur production, le pétrole se re…

    Vienne: L'Opep et ses alliés menés par la Russie vont abaisser leur production d'1,2 million de barils par jour pour les six...

    vendredi 07 décembre 2018

    L'Opep et ses alliés s'entendent pour baisser la production …

    Vienne: L'Opep et ses alliés dont la Russie ont annoncé vendredi une baisse commune de leur production de 1,2 million de barils...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 décembre 2018 à 21:45

    Le pétrole pénalisé par des indicateurs chinois moroses

    Londres: Les prix du pétrole ont fortement reculé vendredi, pénalisés par des inquiétudes au sujet de la croissance mondiale, et donc de...

    vendredi 14 décembre 2018 à 16:13

    Le pétrole pénalisé par de mauvais indicateurs chinois

    Londres: Les prix du pétrole restaient en baisse vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes au sujet de la croissance...

    vendredi 14 décembre 2018 à 12:19

    Le pétrole repart à la baisse en raison de craintes sur la c…

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes autour de la croissance...

    jeudi 13 décembre 2018 à 22:02

    Le pétrole monte, les stocks américains et l'Arabie saoudite…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont avancé jeudi sur fond de données liées aux stocks du terminal américain de Cushing...

    jeudi 13 décembre 2018 à 17:26

    GB: le Nigeria engage une action en justice contre Shell et …

    Londres: Le gouvernement du Nigeria poursuit en justice les groupes pétroliers Shell et Eni, réclamant plus de 1 milliard de dollars dans...

    jeudi 13 décembre 2018 à 16:07

    Les cours du pétrole se maintiennent en légère baisse

    Londres: Les prix du pétrole se maintenaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, après des stocks américains plus élevés que...

    jeudi 13 décembre 2018 à 12:11

    Le pétrole affaibli par les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours hésitant et affaibli depuis...

    jeudi 13 décembre 2018 à 10:09

    Pétrole: l'AIE maintient ses prévisions de croissance de la …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a maintenu jeudi ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2018 et...

    jeudi 13 décembre 2018 à 04:17

    L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

    Caracas: Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite