Menu
RSS
A+ A A-

L'Iran va modifier ses contrats-type pétroliers avec l'étranger

prix du petrole TéhéranTéhéran: Le premier vice-président iranien Es-hagh Jahanguiri a ordonné la modification du contrat-type qui avait été présenté aux compagnies étrangères en novembre 2015 pour le développement des projets pétroliers et gaziers, a rapporté mardi le site du gouvernement.
En vous remerciant de vos efforts pour entendre les points de vue critiques, je vous prie de présenter de (nouvelles) propositions pour corriger le texte, afin qu'elles soient adoptées par le gouvernement, a écrit M. Jahanguiri au ministre du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh.

Le contrat-type avait été présenté à Téhéran en novembre dernier lors d'une conférence à laquelle avaient participé les représentants de plus de 152 compagnies étrangères, notamment Shell (Anglo-néerlandaise), Total (France), Eni (Italie), Petronas (Malaisie), Lukoil (Russie) et CNPC (Chine), ainsi que 183 compagnies iraniennes.

A l'époque, M. Zanganeh avait déclaré que l'Iran espérait attirer 25 milliards de dollars d'investissements pétroliers et gaziers grâce à ce nouveau contrat-type plus attractif, après la levée des sanctions internationales en janvier.

Ce nouveau contrat-type devait remplacer l'ancien système, appelé Buy-Back, par lequel une compagnie étrangère développait un champ pétrolier ou gazier, mais cédait la place à une société iranienne pour la phase de production.

Dans le nouveau système dont M. Jahanguiri a souhaité le réexamen, la compagnie étrangère devait avoir un partenaire iranien à hauteur de 51% dans une joint-venture.

Ces derniers mois, des critiques se sont multipliées, notamment chez les conservateurs, contre le nouveau contrat-type. Ils estimaient qu'il donnait trop d'avantages aux compagnies étrangères.

La production pétrolière de l'Iran a fortement augmenté ces derniers mois pour atteindre près de 4 millions de barils par jour, soit son niveau d'avant les sanctions internationales.

L'Iran possède les quatrièmes réserves mondiales de pétrole et les secondes réserves de gaz.

(c) AFP

Le pétrole en Iran


mardi 18 septembre 2018

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep …

Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le...

samedi 15 septembre 2018

L'Iran estime qu'il ne reste plus beaucoup de crédibilité à …

Téhéran: Il ne reste plus beaucoup de crédibilité au cartel pétrolier de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), certains de ses...

jeudi 13 septembre 2018

Pétrole: les solutions de l'Iran face aux sanctions américai…

Téhéran: L'Iran risque de voir ses exportations de pétrole chuter avec le retour de sanctions américaines contre son secteur énergétique en novembre...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 septembre 2018 à 22:11

Canada: le gouvernement veut relancer un projet d'oléoduc co…

Ottawa: Le gouvernement canadien a ordonné vendredi au régulateur du secteur de l'énergie de revoir l'évaluation environnementale d'un projet d'élargissement d'un oléoduc...

vendredi 21 septembre 2018 à 21:56

Le pétrole termine en hausse à l'approche d'une réunion de l…

NYC/Cours de clôture: Après avoir flirté avec le seuil symbolique des 80 dollars le baril, le pétrole londonien a terminé en modeste...

vendredi 21 septembre 2018 à 17:51

Autriche: un oléoduc utilisé pour produire de l'électricité

Vienne: Un oléoduc traversant les Alpes a été équipé d'une turbine lui permettant de produire de l'électricité pour l'équivalent de 3.000 foyers...

vendredi 21 septembre 2018 à 16:24

Le pétrole remonte, le marché hésite après le tweet de Trump

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché volatil après un tweet de Trum…

Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 07:38

Le pétrole sans direction claire en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions opposées, dans la foulée de critiques du président américain Donald Trump contre...

jeudi 20 septembre 2018 à 21:08

Le pétrole lesté par les critiques de Trump contre l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, affectés entre autres par les critiques du président américain Donald...

jeudi 20 septembre 2018 à 17:37

Pétrole: les américains Chevron et Exxon rejoignent une init…

Paris: Les géants pétroliers américains Chevron et ExxonMobil ont rejoint jeudi une initiative d'entreprises du secteur pour lutter contre le changement climatique.

jeudi 20 septembre 2018 à 16:07

Le pétrole recule, Trump tempête contre l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a repris ses critiques...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite