Menu
A+ A A-

La pénurie de carburant en France, aubaine pour les pompistes belges

prix du petrole bruxellesBruxelles: Les difficultés d'approvisionnement des stations-service françaises constituent une aubaine pour leurs homologues situées de l'autre côté de la frontière belge, a indiqué lundi la Fédération belge des négociants en combustibles et carburants (Brafco).
Les volumes vendus ont plus que quintuplé. Généralement, on n'a pas besoin de réapprovisionner les stations services tous les jours, mais à l'heure actuelle, il y en a qui sont réapprovisionnées trois fois par jour, a expliqué à l'AFP le porte-parole de l'association professionnelle, Olivier Neirynck.

Depuis vendredi, il y a des files et on ne voit plus que des plaques françaises. Il y a même des personnes qui viennent en Belgique alors qu'elles habitent à plus de 50 kilomètres de la frontière, a-t-il ajouté.

Le débit habituel d'une bonne station transfrontalière tourne autour des 10.000 litres de carburants. Et depuis samedi, on est à un débit journalier de 60.000 litres, a précisé M. Neirynck.

On a quand même été assez surpris que les stations-service des grandes surfaces françaises soient tombées aussi vite à sec, a indiqué le porte-parole, qui évoque un effet de panique général.

Le porte-parole de la Brafco a par ailleurs estimé qu'il n'y avait aucun risque de pénurie en Belgique. On a les produits qu'il faut ainsi que la logistique, a-t-il certifié.

Plus ça dure et plus mes revendeurs sont contents, a relevé M. Neirynck, tout en affirmant qu'il ne souhaite pas que la situation continue pour les Français.

Une centaine de stations-service se trouvent à proximité de la frontière entre la Belgique et la France --de la Botte du Hainaut, dans le sud-ouest de la Belgique, à la Côte belge (nord-ouest)--, a précisé M. Neirynck.

En France, les difficultés d'approvisionnement en carburant persistaient lundi dans certaines stations-service avec de nouveaux blocages d'opposants au projet de loi travail, qui fait l'objet d'une vaste contestation depuis plusieurs semaines.

Sur les 2.200 stations-service exploitées par Total en France, 509 étaient affectées lundi matin, contre 390 la veille, a précisé le groupe.

(c) AFP

Commenter La pénurie de carburant en France, aubaine pour les pompistes belges


    Les prix des carburants

    ⛽️ Les prix des carburants quasiment stable

    lundi 27 juillet 2020

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France étaient quasiment stables la semaine dernière, selon des données officielles publiées ce jour.

    ⛽️ Les prix des carburants repartent en hausse

    lundi 13 juillet 2020

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France repartaient à la hausse la semaine dernière, selon des données officielles publiées ce jour. Pour sa part, sur l'ensemble de la semaine, le Brent s'établissait à 43.01 dollars

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 03 août 2020 à 11:57

    Le pétrole pâtit de l'allègement des coupes de l'Opep+ et de…

    Londres: Les cours du pétrole démarraient la semaine du mauvais pied lundi, alors qu'entre en vigueur l'allègement des coupes de l'OPEP+ dans...

    vendredi 31 juillet 2020 à 23:04

    Le pétrole convalescent au lendemain d'une séance mouvementé…

    New York: Les cours du pétrole se sont un peu repris vendredi après une lourde chute la veille, dans un environnement toujours...

    vendredi 31 juillet 2020 à 14:47

    Secoué par la chute du pétrole, ExxonMobil subit la pire per…

    New York: La major américaine ExxonMobil, affectée par la chute des cours du brut générée par la pandémie de coronavirus et les...

    vendredi 31 juillet 2020 à 13:54

    Chevron, subit une perte nette de 8,3 milliards de dollars a…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, lestée par plusieurs charges liées entre autres au plongeon des cours de l'or noir ou...

    vendredi 31 juillet 2020 à 11:50

    Le pétrole convalescent au lendemain d'une séance mouvementé…

    Londres: Les cours du pétrole se reprenaient vendredi après une lourde chute la veille, dans un environnement toujours fragile pour la demande...

    jeudi 30 juillet 2020 à 21:22

    Les cours du pétrole chavirent, inquiétudes sur l'excédent d…

    New York: Les prix du pétrole ont subi un sérieux accès de faiblesse jeudi, s'enfonçant un moment de plus de 5%, menacés...

    jeudi 30 juillet 2020 à 17:06

    Les cours du pétrole américain et du Brent s'enfoncent et pe…

    Londres: Les cours du pétrole chutaient jeudi, dans le sillage des marchés boursiers, plombés par la progression de la pandémie de Covid-19...

    jeudi 30 juillet 2020 à 12:34

    Le pétrole bat en retraite face au Covid-19 et aux stocks d…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse jeudi, les investisseurs manifestant de la prudence devant la progression de la pandémie de...

    jeudi 30 juillet 2020 à 09:41

    Shell subit une perte abyssale de 18,1 milliards au 2e trime…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi une perte nette abyssale de 18,1 milliards de dollars (16,5 milliards...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite