Menu
A+ A A-

Poutine ouvre la voie à la privatisation du pétrolier Bachneft

prix du petrole MoscouMoscou: Le président russe Vladimir Poutine a ouvert la voie, via un décret publié mardi, à la privatisation du groupe pétrolier Bachneft, dont l'Etat russe avait repris le contrôle il y a moins de deux ans à l'issue d'une procédure judiciaire controversée.
Le document exclut Bachneft de la liste des entreprises stratégiques, rendant possible la vente de la participation de 50% que détient l'Etat russe, comme le souhaite le gouvernement dans le cadre de son plan de privatisations censé compenser les pertes pour le budget de la chute des prix du pétrole.

La vente de participations minoritaires dans le géant pétrolier Rosneft, le producteur de diamants Alrosa ou encore la banque VTB sont aussi envisagées.

Basée à Oufa (sud), Bachneft était contrôlé par la holding AFK Sistema du milliardaire Vladimir Evtouchenkov. Mais des poursuites ont été lancées contre l'homme d'affaires en septembre 2014 en raison de soupçons de malversations lors de la privatisation de l'entreprise au début des années 2000.

Son arrestation avait fait trembler les milieux d'affaires qui avaient craint de revivre l'affaire Ioukos, compagnie pétrolière démantelée dix ans plus tôt après l'arrestation de son patron, l'opposant Mikhaïl Khodorkovski.

Si les poursuites contre M. Evtouchenkov ont fini par être abandonnées, la justice a prononcé fin 2014 la restitution de Bachneft à l'Etat qui souhaite désormais s'en défaire pour renflouer son budget.

Le ministre de l'Economie, Alexeï Oulioukaïev, a jugé mardi, cité par les agences russes, que la vente de la participation de 50% détenue par l'Etat était techniquement possible au premier semestre.

Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a fait part de son intérêt pour l'opération et est cité par la presse comme le favori même si d'autres sociétés auraient fait part de leur intérêt.

Bachneft a dégagé en 2015 un bénéfice net de 58,2 milliards de roubles (790 millions d'euros au cours de mardi), en hausse de 35%, pour un chiffre d'affaires de 611 milliards de roubles (8,3 milliards d'euros), en baisse de 4%.

Sa production a fortement augmenté ces dernières années alors que celle de la plupart des autres grandes entreprises du pays ont vu leur croissance se tasser. Elle s'élevait au quatrième trimestre 2015 à 416.000 barils par jour en moyenne.

(c) AFP

Commenter Poutine ouvre la voie à la privatisation du pétrolier Bachneft


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 01 décembre 2018

    Russes et Saoudiens prêts à reconduire leur accord sur une b…

    Buenos aires: Le président russe Vladimir Poutine a annoncé samedi que la Russie et l'Arabie Saoudite étaient prêtes à "prolonger" leur accord...

    mercredi 28 novembre 2018

    Pétrole: la Russie satisfaite d'un baril à 60 dollars (Pouti…

    Moscou: Un baril de pétrole à 60 dollars "satisfait pleinement" la Russie, a déclaré mercredi son président, Vladimir Poutine, tout en louant...

    jeudi 15 novembre 2018

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 décembre 2018 à 17:29

    L'Assemblée nationale valide le gel des taxes sur les carbur…

    Paris: L'Assemblée nationale a validé mardi le gel des taxes sur les carburants jusqu'en 2022, qu'avait déjà voté le Sénat dans le...

    mardi 18 décembre 2018 à 15:27

    Guinée équatoriale: une société camerounaise autorisée à ven…

    Malabo (guinée équatoriale): L'entreprise pétrolière camerounaise Tradex a été autorisée lundi à distribuer des produits pétroliers en Guinée équatoriale, pays d'Afrique centrale...

    mardi 18 décembre 2018 à 14:37

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    mardi 18 décembre 2018 à 12:21

    Argentine/pollution: Total va demander des "vérificatio…

    Paris: Le géant pétrolier français Total a annoncé mardi qu'il allait demander à un sous-traitant en Argentine de "procéder à des vérifications...

    mardi 18 décembre 2018 à 12:21

    Le pétrole à de nouveaux plus bas depuis fin 2017

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, tombant à des nouveaux plus bas depuis fin 2017 après...

    mardi 18 décembre 2018 à 07:18

    La fusion Idemitsu Kosan/Showa Shell approuvée en AG

    Tokyo: La fusion entre les deux groupes pétroliers Idemitsu Kosan et Showa Shell a été approuvée mardi par les actionnaires des deux...

    mardi 18 décembre 2018 à 05:20

    Le pétrole continue de descendre en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les investisseurs s'inquiétant des signes d'excès d'offre aux États-Unis, dans un...

    lundi 17 décembre 2018 à 22:05

    Argentine/pollution: des Mapuche attaquent en justice des gé…

    Buenos aires: Des indiens Mapuche ont déposé plainte auprès de la justice argentine contre cinq compagnies pétrolières, dont le français Total et...

    lundi 17 décembre 2018 à 21:14

    Le pétrole clôture à New York sous les 50 dollars pour la 1e…

    NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York, plombé par les inquiétudes sur la croissance mondiale et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite