Menu
A+ A A-

Poutine ouvre la voie à la privatisation du pétrolier Bachneft

prix du petrole MoscouMoscou: Le président russe Vladimir Poutine a ouvert la voie, via un décret publié mardi, à la privatisation du groupe pétrolier Bachneft, dont l'Etat russe avait repris le contrôle il y a moins de deux ans à l'issue d'une procédure judiciaire controversée.
Le document exclut Bachneft de la liste des entreprises stratégiques, rendant possible la vente de la participation de 50% que détient l'Etat russe, comme le souhaite le gouvernement dans le cadre de son plan de privatisations censé compenser les pertes pour le budget de la chute des prix du pétrole.

La vente de participations minoritaires dans le géant pétrolier Rosneft, le producteur de diamants Alrosa ou encore la banque VTB sont aussi envisagées.

Basée à Oufa (sud), Bachneft était contrôlé par la holding AFK Sistema du milliardaire Vladimir Evtouchenkov. Mais des poursuites ont été lancées contre l'homme d'affaires en septembre 2014 en raison de soupçons de malversations lors de la privatisation de l'entreprise au début des années 2000.

Son arrestation avait fait trembler les milieux d'affaires qui avaient craint de revivre l'affaire Ioukos, compagnie pétrolière démantelée dix ans plus tôt après l'arrestation de son patron, l'opposant Mikhaïl Khodorkovski.

Si les poursuites contre M. Evtouchenkov ont fini par être abandonnées, la justice a prononcé fin 2014 la restitution de Bachneft à l'Etat qui souhaite désormais s'en défaire pour renflouer son budget.

Le ministre de l'Economie, Alexeï Oulioukaïev, a jugé mardi, cité par les agences russes, que la vente de la participation de 50% détenue par l'Etat était techniquement possible au premier semestre.

Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a fait part de son intérêt pour l'opération et est cité par la presse comme le favori même si d'autres sociétés auraient fait part de leur intérêt.

Bachneft a dégagé en 2015 un bénéfice net de 58,2 milliards de roubles (790 millions d'euros au cours de mardi), en hausse de 35%, pour un chiffre d'affaires de 611 milliards de roubles (8,3 milliards d'euros), en baisse de 4%.

Sa production a fortement augmenté ces dernières années alors que celle de la plupart des autres grandes entreprises du pays ont vu leur croissance se tasser. Elle s'élevait au quatrième trimestre 2015 à 416.000 barils par jour en moyenne.

(c) AFP

Commenter Poutine ouvre la voie à la privatisation du pétrolier Bachneft


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    lundi 18 mars 2019

    L'Opep et ses partenaires font le point sur leur stratégie

    Bakou: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et dix Etats alliés menés par la Russie se réunissent lundi...

    mercredi 13 mars 2019

    L'Opep et la Russie: une alliance efficace à l'avenir incert…

    Moscou: C'est une alliance qui a fait ses preuves: ensemble, Russie et Opep sont parvenus à reprendre le contrôle d'un marché du...

    vendredi 01 mars 2019

    Maduro déménage le bureau européen de la compagnie pétrolièr…

    Moscou: Nicolas Maduro a ordonné le transfert du bureau européen de la société pétrolière de l'état du Venezuela PDVSA à Moscou, a...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 26 mars 2019 à 06:02

    Les cours du pétrole orienté à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, mais les inquiétudes demeuraient quant au ralentissement économique mondial...

    lundi 25 mars 2019 à 21:13

    Les cours du pétrole restent prudents face au ralentissement…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé en ordre dispersé lundi après une baisse marquée en fin de semaine dernière...

    lundi 25 mars 2019 à 14:14

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers sans direc…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont évolué dans des directions différentes la semaine...

    lundi 25 mars 2019 à 13:41

    Les prix des carburants montent encore à l'exception du gazo…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière à l'exception du gazole, alors que le prix du pétrole...

    lundi 25 mars 2019 à 12:30

    Le pétrole creuse un peu ses pertes

    Londres: Les prix du pétrole reculaient encore un peu lundi en cours d'échanges européens après une baisse marquée en fin de semaine...

    lundi 25 mars 2019 à 05:48

    Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer lundi en Asie, les craintes de ralentissement de la croissance prenant les devants sur...

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 25 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 66,84 dollars à Londres, en baisse de 19 cents par rapport à la clôture de vendredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance cédait 44 cents à 58,60 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite