Menu
A+ A A-

Nigeria: appel à une grève illimitée contre la hausse soudaine du prix du carburant

prix du petrole abujaAbuja: Les syndicats nigérians ont appelé samedi à entamer une grève la semaine prochaine pour protester contre l'augmentation soudaine de 67% du prix de l'essence à la pompe, alors que le Nigeria est le premier producteur de brut en Afrique.
Si mardi à minuit, le gouvernement n'a pas ramené le prix de l'essence à 86,5 nairas (0,38 euro/0,43 dollar) par litre, nous n'aurons pas d'autre solution que d'appeler les travailleurs à entamer une grève illimitée à partir de mercredi, a annoncé à l'AFP Peter Ozo-Eson, secrétaire général d'un groupement de syndicats, le Nigeria Labour Congress (NLC).

Mercredi, le Nigeria a relevé les prix du pétrole à 145 nairas (0,64 euro/0,73 dollar) par litre, après des mois de pénurie due au manque de devises étrangères, qui ont affaibli l'économie du Nigeria, dont 70% des revenus dépendent du pétrole.

La décision d'une grève a été prise après une réunion conjointe entre le NLC et un autre groupement de syndicats, le Trade Union Congress (TUC), a précisé Peter Ozo-Eson.

Nous encourageons nos adhérents et nos alliés de la société civile à se mobiliser pour cette épreuve de force à venir avec le gouvernement sur sa politique dirigée contre le peuple, a-t-il ajouté.

Selon lui, cette grève est également destinée à obliger le gouvernement à revenir sur la récente hausse des tarifs de l'électricité, dans un pays dont la production est à la peine, avec seulement 4.000 mégawatts pour 170 millions d'habitants.

D'après les syndicats, cette grève devrait affecter les banques, les aéroports, les ports, les marchés et les administrations.

Pendant des mois, des files d'automobilistes de plusieurs kilomètres se sont formées aux pompes, tandis que d'autres habitants se rabattaient sur le marché noir où le prix du litre pouvait être multiplié par trois.

Bien que premier producteur de pétrole du continent africain, le Nigeria est contraint d'importer des produits pétroliers, ses quatre raffineries ne suffisant pas à sa consommation.

Le gouvernement maintient un prix à la pompe assez bas et paie la différence aux importateurs, qui prennent régulièrement le pays en otage en refusant de distribuer le pétrole tant qu'ils n'ont pas touché les subventions de l'Etat.

En janvier 2012, le gouvernement avait tenté de mettre fin à ces subventions, ce qui avait fait doubler les prix. Les violentes manifestations de dizaines de milliers de personnes, qui ont fait une dizaine de morts, l'avaient ensuite obligé à renoncer à cette mesure.

Aujourd'hui, le gouvernement se défausse sur les importateurs, dans l'incapacité de se procurer des devises étrangères au cours légal. Au Nigeria, le taux officiel tourne en effet autour de 197 à 199 nairas pour un dollar, tandis que sur le marché noir, répandu dans le pays, son cours atteint des sommets, jusqu'à 350 nairas pour un dollar.

(c) AFP

Commenter Nigeria: appel à une grève illimitée contre la hausse soudaine du prix du carburant


    Les prix des carburants

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le gazole en très légère baisse

    lundi 22 novembre 2021

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France étaient en hausse la semaine passée, seul le prix du gazole baissait très légèrement. Pour sa part, le cours moyen du pétrole Brent daté était de 82,2 $ par baril, en baisse de 1,1 $/b sur la semaine.

    ⛽️ Les prix des carburants en légère hausse en ce début novembre

    lundi 08 novembre 2021

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France repartaient en hausse la semaine passée. Pour sa part, le cours moyen du pétrole Brent daté était de 82,7 $ par baril, en baisse de 1,9 $/b sur la semaine.

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Le pétrole au Nigéria

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

    mercredi 13 octobre 2021

    L'Opep revoit en baisse la demande de pétrole pour 2021

    Paris: L'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a revu en baisse son estimation pour 2021 de la demande pétrolière mondiale, qui...

    jeudi 27 mai 2021

    Le Nigeria signe un accord de partage de production sur le p…

    Abuja: Le Nigeria a signé cette semaine un accord de partage de production avec les principales compagnies pétrolières, après deux ans de...

    vendredi 29 janvier 2021

    Shell condamnée en appel à verser des indemnités à des fermi…

    La haye: La justice néerlandaise a condamné vendredi en appel Shell à verser des indemnisations dans une affaire intentée par quatre fermiers...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 26 novembre 2021 à 21:14

    Le variant fait baisser de plus de 10% le pétrole

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont vécu vendredi leur pire journée en 17 mois, heurtés de plein fouet par la...

    vendredi 26 novembre 2021 à 17:21

    Le nouveau variant sème la panique sur les marchés du pétrol…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en chute libre vendredi, plongeant de 10% par rapport à la clôture de la veille, emportés...

    vendredi 26 novembre 2021 à 12:47

    Le nouveau variant du Covid-19 fait chuter fortement les cou…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en forte chute vendredi devant le risque que fait peser sur la demande d'or noir le...

    vendredi 26 novembre 2021 à 10:43

    📈 La Bank Of America prédit un prix du baril de Brent à 120$…

    New York: Bank of America, la plus grande banque américaine, a déclaré dans une note de recherche que le cours du Brent, indice...

    vendredi 26 novembre 2021 à 09:38

    Le baril de pétrole WTI chute de plus de 5%, inquiétudes sur…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient vendredi matin, en particulier le baril de WTI, qui lâchait plus de 5% à New York...

    jeudi 25 novembre 2021 à 13:19

    Le pétrole à l'équilibre, attente d'une réaction de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole faisaient du surplace jeudi dans une séance raccourcie pour Thanksgiving, les investisseurs attendant pour se positionner la...

    mercredi 24 novembre 2021 à 22:33

    Le pétrole stable après les stocks américains et l'appel de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mercredi, dans un marché à faible volume avant le jour férié de...

    mercredi 24 novembre 2021 à 18:41

    L'Opep+ ne songe pas à geler la hausse progressive de sa pro…

    Moscou: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (OPEP+) ne discutent pas actuellement d'une éventuelle suspension de l'augmentation prévue de leur...

    mercredi 24 novembre 2021 à 17:55

    La pression monte sur l'Opep+ pour faire baisser les prix du…

    Paris: La pression est encore montée d'un cran mercredi sur les producteurs de pétrole de l'Opep+ pour qu'ils augmentent leur production et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 23 novembre 2021 Le président américain Joe Biden a annoncé que les Etats-Unis puiseront dans leurs réserves stratégiques de pétrole libérant ainsi environ 50 millions de barils de plus. Cette décision inédite visant à faire baisser les cours du pétrole a été prise avec la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud ainsi que la Grande-Bretagne.

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite

    📈 En octobre 2021, le prix du pétrole accélère

    Le lundi 22 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2021, le prix du pétrole en euros accélère nettement (+13,8 % après +5,2 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) rebondissent (+3,3 %, après −1,6 %) autant du fait des matières premières alimentaires (+2,5 % après −1,1 %) que des matières premières industrielles (+4,5 % après −2,4 %). Le prix du pétrole accélère En octobre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) est en nette hausse (+12,1 % après +5,1 %), s’établissant en moyenne à 83,5 $. En euros, l'accélération du...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite