Menu
RSS
A+ A A-

Aidé par l'AIE, le pétrole finit au plus haut de l'année à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours pétroliers sont un peu montés jeudi et ont fini pour la deuxième séance de suite au plus haut de l'année à New York, après que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a alimenté l'optimisme des investisseurs par un rapport encourageant.
Le cours du baril de référence (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juin, qui avait déjà fini la veille à un niveau sans précédent depuis novembre, a pris 47 cents à 46,70 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché est animé par plusieurs éléments, a résumé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, citant notamment le fait que L'AIE comme le département américain de l'Energie (DoE) ont revu en hausse leurs prévisions de demande.

Bras énérgétique de l'OCDE, l'AIE a non seulement laissé la porte ouverte à une accélération de la demande en 2016, mais aussi prévu une forte baisse de la production en dehors de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Cela fait espérer que le marché se rééquilibre d'ici la fin de l'année alors qu'il est plombé depuis plus de deux ans par une surabondance générale, a commenté M. Lipow.

Le DoE avait déjà publié des conclusions plutôt encourageantes en début de semaine dans son propre rapport mensuel, et les investisseurs attendent encore pour vendredi une publication semblable de l'OPEP.

En dehors de ces rapports, le marché continue à profiter de l'annonce hier d'une baisse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis, a noté Gene McGillian de Tradition Energy, évoquant aussi les incertitudes persistantes autour des incendies au Canada et des sabotages au Nigeria.

Alors que les réserves américaines de brut s'approchaient de niveaux jamais vus et que les analystes s'attendaient à une nouvelle hausse hebdomadaire, le département de l'Energie (DoE) a fait état mercredi d'une baisse de plus de trois millions de barils, quand bien même les incendies canadiens n'ont guère affecté le niveau des importations.

Et en même temps, la production américaine continue à baisser, désormais au plus bas depuis l'automne 2014, a souligné M. Lipow.

Le déclin persistant de la production américaine est l'une des principales lueurs d'espoir des investisseurs, après l'échec à la mi-avril de négociations entre pays producteurs en l'absence des Etats-Unis.

(c) AFP


Commenter Aidé par l'AIE, le pétrole finit au plus haut de l'année à New York

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite