Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole de schiste: une interdiction de forage en France confirmée en justice

prix du petrole ParisParis: Le groupe pétrolier canadien Vermilion a renoncé à son recours contre une interdiction de réaliser un forage d'exploration pétrolière à Nonville (Seine-et-Marne), la rendant ainsi définitive, a-t-on appris mercredi auprès de l'avocat de la commune.
Cette interdiction avait été prononcée en 2014 par le tribunal administratif de Melun à l'encontre du groupe pétrolier américain Hess Oil, dont la licence a été reprise par Vermilion.

Cette décision, présentée comme une première en France du côté des militants écologistes qui reprochaient à Hess Oil de viser du pétrole de schiste, avait été contestée devant la cour administrative d'appel de Paris.

Lors d'une audience lundi, nous avons appris que le rapporteur public - ses conclusions sont généralement suivies - allait nous donner raison: rejet de l'appel et confirmation du jugement du tribunal administratif, a expliqué Me Arnaud Gossement à l'AFP.

Dans la foulée, Vermilion a renoncé à son recours, à la veille de l'audience jeudi où devaient être présentées les conclusions du rapporteur public.

Ce dernier va d'ailleurs accepter ce désistement, confirmant ainsi le jugement du tribunal de Melun, a expliqué Me Gossement.

Personne n'était joignable chez Vermilion pour commenter l'information.

Selon l'avocat de Nonville, le projet de forage portait très clairement sur du pétrole de schiste: c'est écrit noir sur blanc dans le jugement du tribunal administratif.

Or, une des seules techniques disponibles à ce jour pour extraire ce type de pétrole, la fracturation hydraulique, est critiquée pour les risques qu'elle fait courir à l'environnement et interdite en France depuis 2011.

Hess Oil avait de son côté assuré à plusieurs reprises vouloir simplement sonder par des forages conventionnels le sous-sol du bassin parisien pour rechercher des hydrocarbures non exploités.

La société elle-même, avant la loi de 2011, avait fait circuler un dossier de presse auprès des élus locaux dans lequel il était écrit noir sur blanc qu'il y aurait schiste et fracturation hydraulique. Comme par enchantement, après la loi, elle a prétendu le contraire, a commenté Arnaud Gossement.

C'est pour cela que ce jugement est très important: (...) c'est la première fois que nous avons un jugement qui annule une autorisation de forage pour du pétrole de schiste. C'est la première fois qu'on a une application claire, nette, directe de la loi de 2011, a-t-il ajouté.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 avril 2018 à 21:39

Le pétrole avance, les déclarations de l'Opep éclipsant cell…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé vendredi, davantage influencés par les déclarations à l'occasion d'une réunion de l'Opep que...

vendredi 20 avril 2018 à 16:48

Ryad veut un pétrole plus cher, Donald Trump s'y oppose

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 16:42

Le pétrole en berne, Trump voit les efforts de l'Opep d'un m…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a suscité de vives...

vendredi 20 avril 2018 à 14:18

Trump dénonce le cours "artificiellement" élevé du…

Washington: Le président américain Donald Trump s'en est pris vendredi aux membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), estimant que...

vendredi 20 avril 2018 à 13:39

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (min…

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 13:38

Le pétrole hésite, l'accord de l'Opep dans le viseur de Dona…

Londres: Les prix du pétrole hésitaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Opep et ses partenaires tenaient une réunion de suivi...

vendredi 20 avril 2018 à 11:57

Pétrole: la Russie voit des bases solides pour prolonger l'a…

Djeddah (arabie saoudite): La Russie a affirmé qu'il y avait "des bases très solides" pour prolonger la coopération entre les membres de...

vendredi 20 avril 2018 à 06:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi en Asie dans un marché volatil, en attendant une réunion de l'Opep dans un...

vendredi 20 avril 2018 à 06:03

Au-delà du pétrole: les majors en quête de diversification

Paris: Le rachat de Direct Energie par Total annoncé cette semaine illustre la volonté des groupes pétroliers de se diversifier face à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite