Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse, cédant des gains dus aux incendies canadiens

prix du petrole New YorkNew York: Le marché du pétrole se repliait à l'ouverture du marché vendredi à New York, les investisseurs ne semblant plus s'attendre à des problèmes d'approvisionnement durables en dépit des incendies au Canada et de troubles en Libye.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juin perdait 17 cents à 44,15 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

La remontée des prix du pétrole s'essouffle, affirmaient les analystes de Commerzbank, décelant de premiers signes d'un basculement du moral des investisseurs, après presque trois mois de forte hausse.

Certes, toutes les interruptions de production ont peu de chances de durer, mais à notre avis nous voyons un changement de mentalité dans le marché du pétrole qui pourrait encore peser sur les prix à court terme, expliquaient-ils.

Andy Lipow, chez Lipow Oil Associates, a reconnu qu'il était un peu surpris (par le repli des cours) alors que la production de pétrole au Canada pourrait être réduite de jusqu'à un million de barils par jour par les feux de forêts qui ravagent depuis mardi la ville de Fort McMurray, au coeur de la région des sables bitumineux de l'Alberta (ouest).

Toute l'agglomération de Fort McMurray et trois autres communes à quelques dizaines de kilomètres au sud ont été vidées et ce sont près de 100.000 habitants au total qui ont été évacués.

Par ailleurs en Libye l'instabilité politique entrave la bonne marche du marché.

Mais les problèmes d'excédents du marché n'ont pas disparu.

Stephen Brennock, analyste chez PVM, rappelait que même si les interruptions de production imprévues au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole ont dépassé les deux millions de barils par jour en 2015, les stocks mondiaux de pétrole ont encore augmenté de 1,95 million de barils par jour au premier trimestre 2016, et devraient continuer à progresser - quoique à un rythme plus lent - au deuxième trimestre.

Les prix ont néanmoins un peu ralenti leur recul après la déception provoquée par les chiffres américains de l'emploi, qui a poussé le dollar en baisse car ils semblent repousser encore la perspective d'une hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

Or tout recul du dollar facilite les achats de brut par les investisseurs munis d'autres devises, car les échanges sont libellés en billets verts.

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en baisse, cédant des gains dus aux incendies canadiens


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 décembre 2018 à 21:45

    Le pétrole pénalisé par des indicateurs chinois moroses

    Londres: Les prix du pétrole ont fortement reculé vendredi, pénalisés par des inquiétudes au sujet de la croissance mondiale, et donc de...

    vendredi 14 décembre 2018 à 16:13

    Le pétrole pénalisé par de mauvais indicateurs chinois

    Londres: Les prix du pétrole restaient en baisse vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes au sujet de la croissance...

    vendredi 14 décembre 2018 à 12:19

    Le pétrole repart à la baisse en raison de craintes sur la c…

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes autour de la croissance...

    jeudi 13 décembre 2018 à 22:02

    Le pétrole monte, les stocks américains et l'Arabie saoudite…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont avancé jeudi sur fond de données liées aux stocks du terminal américain de Cushing...

    jeudi 13 décembre 2018 à 17:26

    GB: le Nigeria engage une action en justice contre Shell et …

    Londres: Le gouvernement du Nigeria poursuit en justice les groupes pétroliers Shell et Eni, réclamant plus de 1 milliard de dollars dans...

    jeudi 13 décembre 2018 à 16:07

    Les cours du pétrole se maintiennent en légère baisse

    Londres: Les prix du pétrole se maintenaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, après des stocks américains plus élevés que...

    jeudi 13 décembre 2018 à 12:11

    Le pétrole affaibli par les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours hésitant et affaibli depuis...

    jeudi 13 décembre 2018 à 10:09

    Pétrole: l'AIE maintient ses prévisions de croissance de la …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a maintenu jeudi ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2018 et...

    jeudi 13 décembre 2018 à 04:17

    L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

    Caracas: Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite