Menu
RSS
A+ A A-

Services pétroliers: Halliburton et Baker Hughes renoncent à leur fusion

prix du petrole san franciscoSan francisco: Les groupes américains de services pétroliers Halliburton et Baker Hughes ont annoncé dimanche l'abandon de leur projet de fusion à plus de 30 milliards de dollars, qui se heurtait aux oppositions des autorités de la concurrence.
Les difficultés pour obtenir les autorisations réglementaires restantes et les conditions générales du secteur, qui ont gravement endommagé les raisons économiques de la transaction, ont conduit à la conclusion que l'abandon était la meilleure chose à faire, a indiqué Dave Lesar, le PDG de Halliburton, cité dans un communiqué commun des deux sociétés.

C'était une transaction mondiale, extrêmement complexe, et en fin de compte on n'a pas pu trouver de solution pour satisfaire les inquiétudes des régulateurs sur la concurrence, à la fois aux Etats-Unis et à l'étranger, a commenté de son côté le PDG de Baker Hughes, Martin Craighead.

L'accord de fusion, qui avait été annoncé fin 2014, prévoyait que Halliburton achète Baker Hughes pour 34,6 milliards de dollars. Il va lui verser à la place, le 4 mai, une indemnité d'annulation de 3,5 milliards de dollars, comme le prévoyait leur contrat en cas de rupture des fiançailles.

L'opération était une réaction à la crise provoquée dans le secteur par la chute des cours du pétrole, qui pousse les grands groupes pétroliers à réduire leurs investissements et à demander à leurs sous-traitants de baisser leurs tarifs.

Les autorités de la concurrence sont toutefois inquiètes des conséquences d'une trop forte concentration du secteur des services pétroliers entre les mains de seulement deux gros acteurs.

Halliburton et Baker Hughes sont respectivement numéros deux et trois du secteur mondial des services pétrolier, derrière le franco-américain Schlumberger.

Le département antitrust du département américain de la justice (DoJ) avait annoncé début avril le lancement d'une procédure judiciaire pour faire bloquer la fusion.

La Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, a également ouvert en janvier une enquête approfondie sur cette opération.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 septembre 2018 à 22:11

Canada: le gouvernement veut relancer un projet d'oléoduc co…

Ottawa: Le gouvernement canadien a ordonné vendredi au régulateur du secteur de l'énergie de revoir l'évaluation environnementale d'un projet d'élargissement d'un oléoduc...

vendredi 21 septembre 2018 à 21:56

Le pétrole termine en hausse à l'approche d'une réunion de l…

NYC/Cours de clôture: Après avoir flirté avec le seuil symbolique des 80 dollars le baril, le pétrole londonien a terminé en modeste...

vendredi 21 septembre 2018 à 17:51

Autriche: un oléoduc utilisé pour produire de l'électricité

Vienne: Un oléoduc traversant les Alpes a été équipé d'une turbine lui permettant de produire de l'électricité pour l'équivalent de 3.000 foyers...

vendredi 21 septembre 2018 à 16:24

Le pétrole remonte, le marché hésite après le tweet de Trump

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché volatil après un tweet de Trum…

Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 07:38

Le pétrole sans direction claire en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions opposées, dans la foulée de critiques du président américain Donald Trump contre...

jeudi 20 septembre 2018 à 21:08

Le pétrole lesté par les critiques de Trump contre l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, affectés entre autres par les critiques du président américain Donald...

jeudi 20 septembre 2018 à 17:37

Pétrole: les américains Chevron et Exxon rejoignent une init…

Paris: Les géants pétroliers américains Chevron et ExxonMobil ont rejoint jeudi une initiative d'entreprises du secteur pour lutter contre le changement climatique.

jeudi 20 septembre 2018 à 16:07

Le pétrole recule, Trump tempête contre l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a repris ses critiques...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite