Menu
A+ A A-

"Exposition rebelle" au British Museum contre le mécénat du géant pétrolier BP

prix du petrole LondresLondres: Une exposition rebelle s'est tenue dimanche au British Museum pour protester contre le géant pétrolier britannique BP, mécène depuis 20 ans du célèbre musée londonien, alors que le nouveau directeur prend ses fonctions lundi.
A partir de 11H00 locales, des membres du groupe de pression BP or not BP? ont exposé dans la grande cour intérieure du musée une dizaine d'objets envoyés du monde entier par des communautés touchées par la destruction environnementale et les abus des droits de l'Homme commis par BP.

Ce groupe de pression avait déjà organisé en septembre au British Museum un rassemblement éclair anti-BP, avec des manifestants tout de noir vêtus mimant une marée noire puis s'asseyant pour former le mot No.

Dimanche, sous la célèbre coupole du British Museum, les visiteurs pouvaient observer un flacon avec du pétrole brut provenant de la marée noire du golfe du Mexique en 2010 ou une photographie de Gilberto Torres, un syndicaliste colombien qui poursuit BP pour complicité d'enlèvement.

Cette exposition non autorisée intervient alors que le nouveau directeur du British Museum, l'Allemand Hartwig Fischer, doit prendre ses fonctions lundi, en remplacement de Neil MacGregor.

L'accord entre le musée et BP d'une durée de cinq ans prend fin cette année et le renouveler ou pas sera l'une des premières décisions de Fischer, indique le groupe de pression, qui dénonce ce mécénat ne représentant que 0,8% des revenus annuels du British Museum.

Parallèlement, une lettre ouverte signée par plus de 90 personnalités dont les acteurs Mark Ruffalo et Emma Thompson ou encore la romancière Margaret Atwood, a été publiée dimanche en fin d'après midi sur le site du Guardian pour demander la fin de ce partenariat.

Nous exhortons M. Fischer à suivre l'exemple du musée Tate qui n'a pas renouvelé le contrat (avec BP) et à rechercher des financements provenant de sources plus en accord avec les valeurs du musée, demandent les signataires.

L'entrée est gratuite au British Museum, qui accueille près de sept millions de visiteurs par an. Sur son site internet, le musée décrit BP comme sa plus ancienne entreprise partenaire.

Contactés par l'AFP, ni le British Museum ni BP n'ont répondu.

(c) AFP

Commenter "Exposition rebelle" au British Museum contre le mécénat du géant pétrolier BP


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP multiplie presque par 3 son bénéfice en 2018

    mardi 05 février 2019

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi un bénéfice multiplié quasiment par trois en 2018, dopé comme l'ensemble du secteur par des cours du brut en nette progression l'an passé.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite